mediacongo.net - Actualités - Twitter : deux tweets sur trois sont postés par des bots automatiques

Retour Sur le net

Twitter : deux tweets sur trois sont postés par des bots automatiques

Twitter : deux tweets sur trois sont postés par des bots automatiques 2018-04-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/04_avril/09-15/twitter-bots-echange-reseau-sociaux.jpg -

Les comptes automatiques jouent un grand rôle dans la diffusion des informations - fausses ou réelles - sur Twitter, selon une étude qui révèle lundi que ces "bots" sont à l'origine de deux tiers des messages postés sur le réseau social et renvoyant vers des sites internet populaires.

Des chercheurs de l’institut indépendant Pew Center ont mené une étude sur le rôle que jouent des bots (contraction du mot "robot") automatiques dans la diffusion des informations. Il s’agit de comptes automatiques qui ont été créés dans le but de propager des informations, vraies ou fausses, sur internet et plus particulièrement sur les réseaux sociaux.

Des bots servant à relayer des informations et renvoyer vers des liens

Les "bots" sont accusés d'avoir facilité la diffusion de fausses informations visant à dérouter les internautes lors de l’élection présidentielle américaine de 2016.

Selon l’étude effectuée par ces scientifiques, et révélé le lundi 09 avril 2018, 66 % des messages sur Twitter contenant des liens vers des sites d'information, de sport ou de divertissement sont publiés par des "bots", qui envoient automatiquement des messages, et non par des humains. Mis à part que ces tweets veulent créer le buzz sur le réseau social, ils ont aussi vocation à rediriger les utilisateurs de Twitter sur des sites web populaires.

Les chercheurs n'ont pas tenu à faire la distinction entre bons et mauvais "bots" alors que ces programmes sont accusés d'avoir facilité la diffusion de fausses informations sur le réseau social lors des dernières grandes échéances électorales, notamment l'élection présidentielle américaine de 2016.

"L'étude n'a rien trouvé qui prouve que ces comptes automatiques aient un "biais politique" conservateur ou progressiste dans leur manière de partager de liens", ont écrit les chercheurs.

De nombreuses entreprises ont recours aux bots automatiques

De nombreuses grandes sociétés telles que CNN ou encore Netflix ont recours aux bots automatiques 

Twitter n’interdit pas l’usage de bots automatiques sur sa plateforme. Toutefois, dans ces conditions d’utilisation, il leur pose certaines restrictions. Par exemple, les bots ne doivent pas véhiculer de fausses informations ni publier des messages visant à manipuler ou influencer les utilisateurs sur des sujets sensibles.

Aaron Smith a expliqué qu’il est primordial de se rendre compte de la présence des bots automatiques sur les réseaux sociaux vu le rôle qu’ils jouent dans le partage d’informations.

D’ailleurs, de nombreuses grandes sociétés ont recours aux bots automatiques telles que CNN ou encore Netflix. De plus, les experts ont découvert que 90% des tweets contenant des liens vers des sites pornographiques émanent des bots et non des utilisateurs.

Pour cette étude, le Pew Research Center a analysé 1,2 million de tweets écrits en anglais renvoyant vers les 2.315 sites les plus populaires d'internet, pendant six semaines au milieu de l'année 2017.


Le Point / Fredzone / MCN, via mediacongo.net
548 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Les détenteurs d’antennes VSAT invités à se présenter à la commission mixte de contrôle