mediacongo.net - Actualités - Eleveurs déplacés dans le Kwango : la situation est toujours bloquée

Retour Provinces

Eleveurs déplacés dans le Kwango : la situation est toujours bloquée

Eleveurs déplacés dans le Kwango : la situation est toujours bloquée 2018-04-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/04_avril/09-15/zebus_18_003.JPG -

Dans la région du Kwango, après environ cinq mois de présence d’éleveurs de zébus venus de l’Est de la RDC et de leurs troupeaux, les habitants représentés par leurs notables dénoncent l’absence de solution. Et ce, malgré la tenue mi-mars à Kinshasa d’une table ronde consacrée à la question. La société civile craint notamment la montée d'insécurité dans la région de Bukanga Lonzo.

A la suite d'une mission gouvernementale, Joseph Kapika, ministre d'État chargé de l'Économie, avait décidé fin février 2018 que les éleveurs de zébus nouvellement installés dans la région du Kwango devraient indemniser les agriculteurs qui ont vu leurs champs dévastés par ce troupeau, notamment dans la zone de Bukanga Lonzo.

Il avait annoncé également que, pour éviter le conflit entre éleveurs et agriculteurs locaux, ces zébus devraient être regroupés dans le parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo d'où ils devraient être commercialisés.

Mi-mars, une table ronde réunissant notamment Aubin Minaku, président de l'Assemblée nationale, et les représentants des habitants de Bukanga Lonzo avait recommandé la mise en place d'un comité de suivi de toutes ces recommandations, mais aujourd'hui la société civile locale constate qu'il n'y a pas d'évolution dans ce dossier.

Neuf morts seraient à déplorer

Par ailleurs, depuis l'arrivée de ces zébus dans la région, les habitants de Bukanga Lonzo disent avoir remarqué l'apparition d'un type des mouches qui se posant sur les yeux des vaches locales finissent par les rendre aveugles.

Plus grave encore, ils rapportent que neuf personnes auraient été tuées dans la région ces dix derniers jours. Emile Yimbu un des porte-parole de la société civile locale l’affirme : « Neuf personnes sont mortes tout récemment dans le Bukanga Lonzo », à cause de tirs « à balles réelles. Et nous ne pouvons pas chercher le sorcier, nous savons ce qu’il se passe ».

Ils demandent aux autorités de faciliter le retour de ces éleveurs et leurs troupeaux dans leurs milieux d'origine.


RFI / MCN via mediacongo.net
887 suivent la conversation
6 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
mushikazi - 17.04.2018 13:17

c'est minaku qui vend cette terre ou comment? le projet soit disant de bukangalonzo été pour le préparatif de l’installation de ces rwandais.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mushikazi - 17.04.2018 13:08

les féticheurs de bandundu , attaquez ces rwandais la, ils sont venu vous envahir et vous tué, il faut qu'ils rentre d'ou ils sont venu. ne les accueillez pas. sont des bandit, des terroristes.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 16.04.2018 18:10

Un adage chinois dit "Quand le sage pointe la lune, le sot regarde le doigt" (qui pointe au lieu de regarde la lune. Ici les sots regardent les vaches et les 'eleveurs' au lieu de voir l'anguille qui se cache sous tout cela.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vérité - 16.04.2018 18:06

COMME LES AUTORITÉS SONT INCAPABLES DE TROUVER UNE SOLUTION IDOINE A CE PROBLÈME, JE DEMANDE A LA POPULATION DE SE PRENDRE EN CHARGE COMME LE DISAIT NZEE KABILA. JE DEMANDE AUX KWANGOLAIS D’ÉLIMINER TOUTES CES VACHES ET L'AFFAIRE SERA CLOSE, NE CROYEZ PAS QUE JKK VIENDRA RÉSOUDRE LE PROBLÈME. NE PLEURNICHEZ PLUS, PASSEZ A L'ACTION.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais débouts - 16.04.2018 17:28

Tous les cabales de Kabila sont voués à l'echec! Mediocre

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kawasaki - 16.04.2018 17:23

Mais MINAKU était l'envoyé spécial de JKK dans cette affaire dans le Kwanngo, quelle est la solution réservée à cet effet? Si l'on vous informe que nous sommes dirigé par les hommes n'aimant pas la population, les congolais ne croient pas. MINAKU est du Katanga de sa mère. S'il était du Kwilu ou Kwango, la solution serait trouvée.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Maï-Ndombe : l’élevage, une bouffée d’oxygène pour la population en période de crise

Provinces .., Mushie, Maï-Ndombe

Nigeria : 33 morts dans des affrontements entre éleveurs et agriculteurs

Afrique .., Abuja, Nigeria