mediacongo.net - Actualités - Les belles montres voient rouge

Retour Style et Beauté

Les belles montres voient rouge

Les belles montres voient rouge 2018-04-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/montres.jpg -

Entre hommage, audace et prouesse technique, le rouge fait une entrée flamboyante au sein des collections horlogères du millésime 2018.

Entre hommage, audace et prouesse technique, le rouge fait une entrée flamboyante au sein des collections horlogères du millésime 2018.

Hublot : première mondiale

C'est une première mondiale. Une innovation qui repose autant sur la matière que sur le procédé de fabrication de cette céramique rouge bien brillante conçue au sein du département R&D de la marque. Dévoilée en mars dernier à Baselworld, la Big Bang Unico Red Magic est le fruit de quatre années de recherches. Sans révéler tout de ses secrets de fabrication, l'innovation majeure repose sur une fusion de pression et de chaleur qui fritte la céramique sans brûler les pigments. Le boîtier de 45 mm et la lunette de ce garde-temps édité à 500 exemplaires arborent la céramique rouge brevetée par la firme, tout comme le rehaut, les index, les compteurs, les chiffres et les aiguilles. Sous le cadran en saphir s'anime le mouvement manufacture Unico HUB124.

Chopard : hommage à la Scuderia

Trente ans déjà que Chopard et la Mille Miglia conjuguent leurs univers. Un jubilé célébré par la marque qui dévoile, à cette occasion, cinq modèles inédits en acier. Créée en 1927 par deux aristocrates en réaction à la décision de ne plus organiser le Grand Prix d'Italie dans leur ville natale de Brescia, la Mille Miglia prend un parti original : celui de se dérouler sur route plutôt que sur piste. Tous les printemps, la prestigieuse épreuve voit ainsi s'affronter 430 équipages sur mille miles (soit 1 600 kilomètres), entre Brescia et Rome. Ces nouveaux chronographes s'inspirent largement des bolides ayant couru la course dans les années 30, mais l'édition 2018 se compose d'un boîtier en acier de 42 mm et fait la part belle aux couleurs emblématiques des différentes écuries. La plus prisée ? La flamboyante Mille Miglia rouge, hommage à la plus fameuse Scuderia.

Dior : un rouge signature

Bien qu'il n'ait œuvré que neuf ans au sein de sa maison de couture, l'héritage de Monsieur Dior se perpétue avec ferveur, y compris en horlogerie, un secteur qu'il n'a pas eu la joie de voir s'épanouir de son vivant. Le fondateur de la maison étant sensible aux dates, un des derniers modèles de la firme a été baptisé VIII, comme le 8 octobre 1946 – date de la création de la maison –, comme le nom de sa première collection baptisée « En Huit » et comme le 8e arrondissement de Paris – berceau de la maison Dior, avenue Montaigne. Autre symbole cher au fondateur et décliné en garde-temps : les bals. C'est ainsi que la collection Dior Grand Bal évoque le tournoiement d'une robe de bal, sur le rythme du calibre « Dior Inversé » et de sa masse oscillante fonctionnelle placée sur le devant du cadran. Le modèle qui a vu le jour en 2011 se pare cette année de rouge, couleur fétiche de Monsieur Dior, tandis que la masse oscillante s'habille de diamants scintillants qui donnent à la pièce une allure éclatante.

Louis Vuitton : une fleur de Monogram en 3D

Créée en 2012, la montre Tambour, reconnaissable à son voluptueux boîtier rond, marque le début de l'horlogerie Louis Vuitton. Quinze ans plus tard, le garde-temps signature est revisité au travers d'une nouvelle collection : la Tambour Moon. Ce nom qui pourrait évoquer la présence d'une phase de lune – la plus fréquente complication horlogère – fait en réalité référence à la silhouette revampée du modèle. Un galbe concave semblable à celui d'un quartier de lune vient en effet modifier le profil du précieux objet. La toute dernière expression féminine de la Tambour Moon met en exergue une fleur de Monogram en trois dimensions. Tel un jeu d'ondes se prolongeant à l'infini, une première fleur apparaît au centre du cadran, puis une deuxième, rehaussée de diamants, se fait plus précieuse. Enfin, une troisième prolonge le scintillement du cadran en laque bourgogne assortie au bracelet en alligator, interchangeable en un tour de main.

Omega : élégante et sportive


L'Omega Seamaster Aqua Terra a toujours incarné l'équilibre parfait entre sophistication et esprit maritime. Déclinée en version joaillière pour plaire aux élégantes, la collection s'enrichit de nouvelles éditions au design audacieux. Disponible en 34 mm, le boîtier en or, rehaussé de rubis, abrite le calibre Master Chronometer 8807. Son cadran est, quant à lui, sublimé par un motif vagues, en diamants également.

Constance Assor
Le Point
476 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Les cosmétiques pour bébés nocifs pour leur santé
left
ARTICLE Précédent : Astuces pour éclaircir les zones assombries de la peau
AUTOUR DU SUJET

Montres : 200 ans d'horlogerie pour femmes aux enchères

Style et Beauté ..,

Horlogerie : l'Altiplano Ultimate Automatic un nouveau record de finesse signé Piaget

Style et Beauté ..,

Horlogerie: face aux aléas du marché, les grandes manufactures se repositionnent

Style et Beauté ..,