mediacongo.net - Actualités - Le double jeu des géants de la technologie

Retour Sur le net

Le double jeu des géants de la technologie

Le double jeu des géants de la technologie 2018-05-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/07-13/telegram_18_00001.jpg -

Google, Microsoft ou encore Facebook ont refusé cette semaine que le gouvernement américain puisse s’immiscer dans leurs systèmes. Mais dans le même temps, Google et Amazon aident la Russie à bloquer des applications de messagerie chiffrée

Et si les géants de la technologie pratiquaient un double jeu dans la protection de leurs utilisateurs? La question s’est posée avec acuité cette semaine à cause de décisions diamétralement opposées prises par des multinationales américaines. Google, Microsoft et Facebook se sont opposées fermement à des velléités du gouvernement américain de posséder une porte d’accès dans leur système. Mais quelques heures plus tard, Google et Amazon rendaient la vie des applications de messagerie chiffrée Signal et Telegram beaucoup plus compliquée, si ce n’est impossible, notamment en Russie.

Accusés parfois de collusion secrète avec le gouvernement américain, souvent en conflit ouvert avec celui-ci lorsqu’il leur demande des renseignements sur leurs utilisateurs, les géants de la technologie ont créé en 2014 l’association Reform Government Surveillance (RGS). Apple, Facebook, Google, Microsoft, LinkedIn, Dropbox, Snap, Twitter, Evernote et Oath, maison mère de Yahoo!, veulent ainsi se battre contre toute ingérence gouvernementale, que ce soit pour pénétrer dans des smartphones, des messageries ou des services de stockage en ligne. Or, le chiffrement de plus en plus fort des communications rend la vie difficile aux autorités judiciaires.

Un ex de Microsoft

Fin avril, Ray Ozzie, ancien directeur technique de Microsoft, lançait une bombe dans Wired: et si les géants de la tech créaient une porte dérobée (backdoor) dans leur système, uniquement utilisable par les autorités américaines? Un système technique inaccessible aux pirates informatiques et utilisable par le FBI ou la NSA. Cette proposition a fait bondir les géants de la tech, y compris Microsoft: «Affaiblir la sécurité et la confidentialité que le chiffrement permet de fournir n’est pas la solution», écrivait le RGS cette semaine.


Le Temps
258 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Microsoft greffe un anti-ransomware à OneDrive et Outlook.com
AUTOUR DU SUJET

Google lance YouTube Music pour contrer Spotify et Apple Music

Sur le net ..,

Quelle place pour l'Afrique sur la carte mondialisée de l'Info ?

Sur le net ..,

Google 1/0 2018 : les 6 annonces à retenir

Sur le net ..,

Pourquoi la Russie bloque plusieurs adresses IP de Google

Sur le net ..,