mediacongo.net - Actualités - Afrique subsaharienne : une croissance de 3,4 % attendue en 2018

Retour Economie

Afrique subsaharienne : une croissance de 3,4 % attendue en 2018

Afrique subsaharienne : une croissance de 3,4 % attendue en 2018 2018-05-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/07-13/Kin_boulevard_economie.jpg -

Le FMI indique que « le taux de croissance moyen en Afrique subsaharienne devrait passer de 2,8 % en 2017 à 3,4 % en 2018. (Photo target-sarl)

Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une croissance de 3,4% en 2018 en Afrique subsaharienne, malgré un surendettement qui reste préoccupant dans de nombreux pays, selon le rapport d'avril de l'institution financière présenté mardi à Libreville.

Dans son rapport du mois d'avrilqui fait le point des six derniers mois, le Fonds monétaire international (FMI) indique que « le taux de croissance moyen de la région devrait passer de 2,8 % en 2017 à 3,4 % en 2018 », soit une hausse dans environ deux tiers des pays de la région.

Cette « légère reprise » s'explique par de « bonnes perspectives économiques mondiales, notamment une croissance plus élevée que prévu aux États-Unis ou en Europe », selon Dominique Desruelle, directeur adjoint du département Afrique du FMI.

À cela s'ajoutent « une hausse des prix des matières premières et un meilleur accès au marché international des capitaux », a-t-il rencherit lors d'un entretien avec l'AFP.

Une croissance, oui mais... insuffisante  

Plus des deux tiers des pays de la région devraient profiter d’une accélération de leur croissance, soutenue par une croissance mondiale plus forte, les prix plus élevés des matières premières et un meilleur accès aux marchés de capitaux.

Toutefois, sur la base des politiques actuelles, on s’attend à ce que la croissance pour 2018 ne dépasser pas les 4 %, soit, à moyen terme, à peine 1 % en termes de croissance par habitant ce qui reste « insuffisant pour atteindre des objectifs de développement soutenables », estime M. Desruelle.

Les résultats restent « mitigés » concernant l'assainissement des finances publiques et « 40 % des pays à faibles revenus de la région sont surendettés ou présentent un risque élevé de le devenir », selon le rapport.

De plus, « un tiers de la population a subi une baisse de son revenu en 2017, et ce sera probablement la même chose en 2018 », selon le représentant du FMI.

Depuis 2014, les économies d'Afrique subsaharienne ont été marquées à des degrés variables par la baisse des prix du pétrole – la plus forte depuis 1970, souligne le FMI –, ce qui a entraîné « un taux de croissance bien inférieur aux tendances passées et un endettement en hausse ».

Pour le FMI, des politiques visant à réduire les vulnérabilités tout en améliorant les perspectives de croissance à moyen terme s’imposent « pour transformer la reprise actuelle en une croissance forte et durable ». En outre, le Fonds monétaire préconise une politique monétaire susceptible de garantir une inflation faible ainsi qu'un renforcement de la mobilisation des recettes et poursuite des réformes structurelles entreprises « afin de réduire les distorsions de marché et de créer ainsi un environnement favorable à l’investissement privé. »


AFP / Le Point / MCN, via mediacongo.net

2018-05-9-02-13-58_Rapport_FMI_Perspectives_economiques_regionales.pdf (5.61Mb)

.pdf
1000 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mukumbane | 357333X - posté le 09.05.2018 à 15:19

C'est bien cette croissance attendu de 3,4%, il faudra à la fin de l'exprimée en biens et services crées pour que le commun de mortels le comprenne mieux.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Morsure de serpent : cette plaie que l'Afrique subsaharienne veut ignorer

Afrique ..,

Croissance : et ça repart pour l'Afrique subsaharienne

Afrique ..,

L’Afrique subsaharienne peut gagner 2,6 points de croissance par an en comblant son déficit...

Afrique ..,

319 millions de personnes privées d’eau potable en Afrique subsaharienne

Société ..,