mediacongo.net - Actualités - Mort de Naomi Musenga: l’opératrice du Samu «suspendue», une enquête préliminaire ouverte

Retour Diaspora

Mort de Naomi Musenga: l’opératrice du Samu «suspendue», une enquête préliminaire ouverte

Mort de Naomi Musenga: l’opératrice du Samu «suspendue», une enquête préliminaire ouverte 2018-05-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/07-13/musenga_naomi_18_00001.jpg -

Naomi Musenga

La direction des hôpitaux de Strasbourg a annoncé que la personne qui avait reçu l’appel de Naomi, 22 ans, avait été suspendue.

L’enquête ne fait que commencer après la mort de Naomi Musenga, 22 ans, décédée quelques heures après avoir été mal reçue lors d’un appel au Samu. Le point sur une affaire qui secoue le Samu.

L’opératrice suspendue

Devant le retentissement de l’affaire, l’opératrice qui avait géré l’appel de détresse de la jeune femme « a été suspendue à titre conservatoire », a annoncé la direction de l’hôpital.

« Une première analyse laisse à penser que les conditions de traitement de l’appel n’ont pas été conformes aux bonnes pratiques, mais seule l’enquête pourra le déterminer », a expliqué le directeur de l’établissement. Dans le même temps, le parquet de Strasbourg a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire pour « non-assistance à personne en péril ». Naomi avait dû appeler SOS médecins qui avait finalement… appelé le Samu. Elle est décédée à l’hôpital quelques heures plus tard d’une défaillance multiviscérale sur choc hémorragique.

« Il fallait que tout le monde sache »

La famille de Naomi explique ses interrogations et sa démarche auprès de France 3. « On a demandé l’enregistrement parce que l’on ne comprenait pourquoi Naomi a dû attendre si longtemps pour être prise en charge », explique Louange Musenga, sa grande sœur.

« L’enregistrement nous a choqués. On ne s’attendait pas à ça, poursuit-elle. Dans l’appel, il y a des personnes qui rigolent entre elles, elles font semblant de ne pas comprendre le nom […]. On se demande comment une personne humaine peut poser ce genre de question à une personne qui est en train de mourir. Il fallait que tout le monde sache ».

Le père de Naomi, lui, s’interroge sur la formation des personnes qui reçoivent les appels du Samu. La famille a demandé l’ouverture d’une enquête judiciaire, en plus de l’enquête administrative.

Musenga était la mère d’une petite fille qui a maintenant 22 mois.

Les pompiers disent avoir « respecté » la procédure

Les pompiers du Bas-Rhin ont assuré dans un communiqué que leur procédure avait « bien été respectée » lors de l’appel de Naomi Musenga aux services de secours le 29 décembre, quelques heures avant sa mort.

« Le service a procédé à un contrôle en interne : la procédure en vigueur a bien été respectée », déclare le Service départemental d’incendie et de secours du Bas-Rhin (SDIS 67), assurant qu’il « demeure évidemment à la disposition des enquêteurs ».

Notant qu’il avait « été cité dans plusieurs médias et sur les réseaux sociaux dans le cadre de la prise en charge de l’appel de Madame Naomi Musenga », le SDIS 67 confirme qu’une opératrice des pompiers « a bien réceptionné l’appel de Madame Musenga, transmis par les services de police ».

« L’appel a ensuite été transféré au SAMU conformément aux dispositions conventionnelles SDIS - SAMU », détaille-t-il.

Agnès Buzyn va recevoir les urgentistes

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a indiqué sur RTL qu’elle recevrait les médecins urgentistes « la semaine prochaine ».

« Je recevrai tous les médecins urgentistes dès la semaine prochaine pour faire le point une fois que j’aurai éclairci les différents problèmes qui se sont succédé autour de cette prise en charge », a-t-elle dit, évoquant la date de « lundi ».


Le Parisien
1221 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France
AUTOUR DU SUJET

Affaire Naomi Musenga : la jeune femme a fait une intoxication au paracétamol, absorbé en...

Diaspora ..,

Mort de Naomi Musenga : Un dépôt de plainte et ouverture de plusieurs enquêtes

Diaspora ..,

Mort de Naomi Musenga : le scandale qui secoue le Samu français

Diaspora ..,

France: Naomi Musenga, morte suite à l'indifference du SAMU

Diaspora .., Strasbourg, France