mediacongo.net - Actualités - 51 cas de fièvre hémorragique signalés dans les zones touchées par la maladie à virus Ebola



Retour Politique

51 cas de fièvre hémorragique signalés dans les zones touchées par la maladie à virus Ebola

51 cas de fièvre hémorragique signalés dans les zones touchées par la maladie à virus Ebola 2018-05-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/02-06/ebola_epidemie_18_0012.jpg -

Cinquante et un (51) cas de fièvre hémorragique à virus Ebola ont été signalés dans les zones touchées par l’épidémie d’Ebola, dans la province de l’Equateur, dont  vingt-huit (28) cas confirmés, vingt et un (21) cas probables et deux (2) cas suspects. Un communiqué du ministère de la Santé, publié mardi, sur l’évolution épidémiologique de cette pathologie jusqu’au 21 mai, révèle que sept (7) nouveaux cas  ont été confirmés à Iboko ainsi que deux (2) nouveaux cas suspects et un décès à Wangata.

Depuis l’annonce le 8 mai de l’épidémie d’Ebola par le ministre de la santé, une forte mobilisation se fait remarquer sur le terrain, en vue de la lutte et du blocage de cette maladie qui est à sa neuvième apparition en RDC.

Pratique de la vaccination en anneau

Par ailleurs, la « vaccination en anneau » (à la forme d’un cercle) a été retenue comme stratégie d’administration recommandée par les autorités. Cette stratégie consiste à vacciner d’abord les gens ayant été en contact avec des cas confirmés, suivis des proches et des contacts des proches.

Cette forme de vaccination cible les professionnels de santé exposés directement aux cas confirmés d’Ebola dans les zones de santé touchées, les personnes ayant été en contact avec des cas confirmés ainsi que des contacts de ces contacts.

La Direction de la pharmacie et du médicament ainsi que le Comité d’éthique de l’Ecole de santé publique de l’Université de Kinshasa ont autorisé, à travers un protocole, ce vaccin contre Ebola, après approbation de toutes les conditions requises, signale-t-on.

Ce vaccin fonctionne, indique-t-on, en remplaçant un gène d’un virus inoffensif, connu sous le nom de stomatite vésiculeuse (VSV), par un gène codant pour une protéine de surface du virus Ebola.

Comme tout autre vaccin introduit dans le corps, ce vaccin contre Ebola  peut causer quelques effets secondaires qui incluent une légère fièvre ou des symptômes du rhume, des douleurs articulaires et des palies dans le bras.

La même campagne de vaccination en anneau a été utilisée, avec succès et sans effets secondaires, en Sierra Leone, rappelle-t-on.


ACP/MCN
994 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Equateur : la surveillance de la tuberculose impactée négativement par la Covid-19 et Ebola

Santé ..,

Ebola au Nord-Kivu : “D’ici-là, nous pouvons sortir de l’auberge” (Ministre provincial...

Santé ..,

Butembo : 2 personnes guéries d'Ebola quittent du CTE

Provinces ..,

Ebola : un cas de guérison signalé à Butembo

Santé ..,