Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Provinces

Sud-Kivu: 4 jours après, le journaliste Socrate Bisimwa de radio Mugote d’Idjwi croupit toujours en prison à Bukavu

2018-05-25
25.05.2018 , Idjwi, Sud-Kivu
Société
2018-05-25
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/21-27/journaliste-manifestation-contre-harcelement-liberte-presse.jpg Idjwi, Sud-Kivu-

Dans la nuit du dimanche 20 au lundi 21 Mai 2018, le journaliste Bisimwa Socrate de la radio Mugote émettant dans le territoire d’Idjwi en province du Sud-Kivu a été arrêté par les FARDC et conduit au cachot de SOKOLA 2 à Bukavu. Jusqu’à ce jeudi 24 Mai 2018 il y est encore détenu.

4 jours plus tard, le journaliste Socrate Bisimwa de la radio Mugote d’Idjwi est toujours en prison. Il a été arrêté la nuit de dimanche au lundi 21 mai 2018 dans le territoire insulaire d’Idjwi et transféré au cachot connu sous le nom de Sokola 2 le lendemain. Un cachot des Forces armées de la RDC basé dans la ville de Bukavu.

Selon des sources citées par Mama Radio de Bukavu, ce journaliste avait animé la quelques jours avant, une émission sur le processus électoral en RDC, émettant des doutes sur l’aboutissement dudit processus comme prévu par la Commission Electorale Nationale et Indépendante, CENI.

Les défenseurs des droits de l’homme ainsi que son directeur espèrent que celui-ci sera libéré sans condition.

Son directeur, monsieur Louis Kabera a, au cours d’un entretien avec Laprunellerdc.info, dénonce le fait que les militaires qui l’ont arrêté avec d’autres personnes exigent une somme équivalent à une chèvre pour qu’ils soient libérés. Pour lui, le journaliste Socrate Bisimwa n’a commis aucune infraction et doit être libéré sans condition.

L’organisation « Réseau des Victimes de L’insécurité » REVI, dénonce dans un communiqué publié ce jeudi soir, « une détention arbitraire » dont voici, in extenso, le contenu : 

L’asbl Réseau des victimes de l’insécurité (REVI) dénonce l’arrestation du journaliste Socrate Bisimwa (Communiqué).

Dans la nuit du dimanche 20 au lundi 21 Mai 2018, le journaliste Bisimwa Socrate de la radio Mugote émettant dans le territoire d’Idjwi en province du Sud-Kivu a été arrêté par les FARDC et conduit au cachot de SOKOLA 2 à Bukavu. Jusqu’à ce jeudi 24 Mai 2018 il y est encore détenu.

On l’accuse d’avoir animé une émission débat sur le processus électoral, durant laquelle a émis quelques doutes quant à l’aboutissement de ce processus tel que prévu par le calendrier électoral.

Nous dénonçons cette arrestation que nous qualifions d’arbitraire parce que ce journaliste a été arrêté sans avoir commis une seule infraction. La liberté d’expression est un droit en RD Congo. L’article 23 de la Constitution de la République Démocratique du Congo garantit la liberté d’expression à tout citoyen et la loi n° 96-002 du 22 Juin 1996 fixe les modalités d’exercice de la liberté de presse.

Nous en appelons à l’implication du Conseil Supérieur de l’Audiovisuelle et de la communication (CSAC), de Journaliste en Danger (JED) ainsi que toutes les institutions et organisations de promotion des droits humains, de s’impliquer activement pour la libération de ce journaliste.

Nous demandons aux autorités de libérer immédiatement Mr BISIMWA Socrate par ce qu’il n’a commis aucune infraction.

Maitre AWA N’IBAMBA CLARISSE

Coordinatrice du REVI asbl

Adonis Lubambo (Correspondant au Sud-Kivu)
mediacongo.net / PrunelleRDC
C’est vous qui le dites :
8553 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Mwenga: Après la zone de santé de Kamituga, les infirmiers de Kitutu en grève
left
Article précédent Sud-Kivu: la SNEL invite les habitants à s’éloigner des câbles de son réseau

Les plus commentés

Société Gims : "J'ai refusé l'offre de Bill Gates de m'utiliser pour vacciner toute la RDC"

17.07.2024, 10 commentaires

Politique Est de la RDC : l’UE préconise un « cessez-le-feu permanent »

18.07.2024, 9 commentaires

Economie Commerce extérieur : des véhicules transportant du poisson à destination de la RDC bloqués en Ouganda

17.07.2024, 8 commentaires

Science & env. Insalubrité à Kinshasa : une amende de 50 millions de FC à toute personne qui va jeter des immondices sur la voie publique

18.07.2024, 7 commentaires


Ils nous font confiance