mediacongo.net - Actualités - Ebola : la Centrafrique s’organise pour traquer le virus à sa frontière avec la RDC (OCHA)



Retour Afrique

Ebola : la Centrafrique s’organise pour traquer le virus à sa frontière avec la RDC (OCHA)

Ebola : la Centrafrique s’organise pour traquer le virus à sa frontière avec la RDC (OCHA) 2018-05-29
Santé
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/21-27/bangui_vue_18_01234.jpg -

Dès que l’épidémie d’Ebola fut officiellement déclarée en République démocratique du Congo le 8 mai, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a placé la République du Congo (Brazzaville) et la République centrafricaine, sur la liste de pays à risque.

La province congolaise de l’Equateur où la dernière épidémie d’Ebola a été déclarée est frontalière des deux pays.

A Bangui, la menace est prise très au sérieux. Les organismes humanitaires sont en état d’alerte et des équipes ont été déployées à la frontière congolo-centrafricaine pour traquer le virus.

« Au cas où il y a un cas suspect, des organisations non gouvernementales partenaires ont déjà mis en place des équipes qui sont prêtes à intervenir », a déclaré Joseph Inganji, le chef du Bureau de la Coordination des affaires humanitaires (OCHA) en Centrafrique.

La communautaire humanitaire a pris des mesures pour mener une surveillance épidémiologique au niveau des frontières du Congo et de la RCA « afin d’éradiquer cette maladie », a ajouté Joseph Inganji, lors d’un entretien accordé à ONU Info.

« Des équipes sont déployées partout », d’autant que Mbandaka, l’épicentre de l’épidémie d’Ebola en RDC, est seulement à 350 km de la première frontière centrafricaine. « Il faut reconnaître que les frontières sont poreuses, mais la surveillance montre que jusque-là, il n’y a pas de cas d’Ebola en RCA », a précisé le chef du Bureau d’OCHA à Bangui.

Dès la confirmation des notifications de cas d’Ebola, l’OMS avait insisté sur la proximité de la zone touchée en RDC avec le fleuve Congo, qui passe par la République du Congo et la République centrafricaine et sur l’augmentation du risque de nouveaux cas dans ces pays limitrophes.

Le 14 mai dernier, l’OMS avait souligné que le risque pour la santé publique était élevé au niveau en RDC, modéré au niveau régional et faible au niveau international.

Par ailleurs, le chef d’OCHA a rappelé que seul 2% du Plan de réponse humanitaire 2018 pour la santé est financé, soit moins d’un million sur les 48 millions requis pour toutes les organisations ayant des programmes sanitaires en RCA.


UN
1505 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Décès d’Idriss Deby : le Président Félix Tshisekedi décrètera un jour de deuil national ce vendredi 23 avril en RDC
AUTOUR DU SUJET

Equateur : la surveillance de la tuberculose impactée négativement par la Covid-19 et Ebola

Santé ..,

Ebola au Nord-Kivu : “D’ici-là, nous pouvons sortir de l’auberge” (Ministre provincial...

Santé ..,

Butembo : 2 personnes guéries d'Ebola quittent du CTE

Provinces ..,

Ebola : un cas de guérison signalé à Butembo

Santé ..,