mediacongo.net - Actualités - CPI-Bemba: la longue attente avant l’étape de Bruxelles



Retour Politique

CPI-Bemba: la longue attente avant l’étape de Bruxelles

CPI-Bemba: la longue attente avant l’étape de Bruxelles 2018-06-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/06-juin/11-17/bemba_gombo_jp_cpi_18_0001.jpg -

Encore quelques jours de patience dans l’impatience pour sa famille et ses partisans Bruxellois qui ne le verront probablement pas avant la fin de la semaine. En liberté conditionnelle depuis mardi, Jean Pierre Bemba a passé une troisième nuit dans un complexe hôtelier de la Haye, loin de sa luxueuse résidence de Rhode-Saint-Genèse, paisible petite commune belge située à la périphérie sud de Bruxelles. Les tractations ont été longues entre la Haye et les autorités belges qui ont fini par accepter d’accueillir l’un de ses célèbres résidents, à peine sorti de prison.

"Les autorités belges ont répondu favorablement à la demande de la Cour pénale internationale de permettre le séjour de monsieur Bemba en Belgique", a déclaré hier soir, le patron de la diplomatie berge dans un communiqué dont notre site s’est procuré copie.

Mais le feu vert seul ne suffit pour l’ancien prisonnier de retrouver femme et enfants, après 10 ans d’un procès fleuve. Reste une longue procédure administrative à suivre. "la décision a été transmise à la cour et les démarches pratiques seront entreprises à cet effet dans les jours à venir", confie t-on au ministère belge des affaires étrangères, comme pour dire que M.Bemba sous protection de la police Néerlandaise a encore quelques jours près de la prison Scheveningen, là même où l’ancien chef milicien a passé une décennie en détention. Selon une source diplomatique, Jean Pierre Bemba, qui a souhaité se rendre en Belgique ”a sollicité un visa du type C ou court séjour”, avec la possibilité de passer au moins 90 jours dans la capitale fédérale.

Pour rappel, l’ancien vice – président, arrêté en 2008 et condamné huit ans plus tard pour crimes de guerre et crimes pour l’humanité, a été acquitté vendredi dernier dans l’affaire principale avant d’être remis en liberté provisoire quatre jours après dans l’affaire auxiliaire dite d’entraves à l’administration de la justice, dans laquelle, le leader du MLC, 55 ans, avait été condamné l’an passé en première instance à douze mois de prison et au paiement d’une bagatelle somme de 300.000 euros.


L'Avenir
610 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

CPI : Un autre Africain pour succéder à Fatou Bensouda ?

Société ..,

Gambie : Fatou Bensouda accusée d'avoir tu les crimes commis sous Jammeh

Afrique .., Banjul, Gambie

Cour pénale internationale: la succession de Fatou Bensouda est ouverte

Société ..,

Implication de la CPI dans les massacres au Kasaï : la balle est dans le camp de la communauté...

Société ..,