mediacongo.net - Actualités - Twitter supprime plus de 1 million de comptes par jour depuis 2 mois

Retour Sur le net

Twitter supprime plus de 1 million de comptes par jour depuis 2 mois

Twitter supprime plus de 1 million de comptes par jour depuis 2 mois 2018-07-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/07-juillet/9-15/twitter-sur-smartphone-photo-illustration.jpg -

Le ménage se poursuit sur Twitter, les modérateurs de la plateforme n'ayant jamais supprimé autant de faux comptes. Une situation qui fait réagir le président nord-américain Donald Trump, grand adepte du réseau social.

Depuis le mois d'octobre 2017, le nombre de comptes suspects supprimés par Twitter a plus que doublé, si bien que sur les deux derniers mois, ce sont plus de 1 million de comptes par jour qu'ont supprimés les équipes de modération de la plateforme.

En effet, plus de 70 millions de comptes Twitter ont été fermés entre mai et juin, et selon les données qu'ont pu se procurer nos confrères du Washington Post, les suppressions se poursuivent à un rythme équivalent sur le début du mois de juillet. Un grand nettoyage qui pourrait expliquer en partie le déclin du nombre d'utilisateurs actifs de Twitter, bien que les porte-parole du réseau social expliquent n'avoir aucun commentaire à apporter sur une éventuelle perte d'audience.

C'est suite à la prolifération de comptes pro-Trump, ouverts et gérés depuis la Russie lors de la dernière campagne présidentielle US, que Twitter avait mis en place une nouvelle politique de modération plus stricte vis-à-vis des comptes à l'activité douteuse.

Des changements qui ont été le fruit de longues discussions en interne et ont alimenté de nombreux débats, certains craignant qu'ils puissent porter atteinte à la liberté d'expression sur l'un des réseaux sociaux à y être certainement le plus attaché, bien que cela lui ait valu dans le temps d'innombrables polémiques.

Twitter se défend évidemment de vouloir censurer qui que ce soit, et dit chercher d'abord à s'en prendre à de faux comptes alimentés par des robots en fausses informations et autres articles de propagande.

Donald Trump, le président des États-Unis surnommé “président Twitter”, a évidemment réagi à l'annonce de ces statistiques directement sur le réseau social.

Une occasion de plus pour lui de “tirer” sur deux journaux qui reçoivent régulièrement ses critiques : le New York Times et… le Washington Post. “Twitter supprime des faux comptes à un rythme record. Est-ce que cela va inclure le ‘Failing New York Times' et la machine à propagande pour Amazon, le Washington Post qui cite constamment des sources anonymes qui, de mon point de vue, n'existent pas ? Ils auront tous deux disparu d'ici sept ans !”, a-t-il déclaré.


Les Numeriques
653 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Un Malaisien de 12 ans met un an pour créer un jeu vidéo qui se voit effacer par le cybercafé
AUTOUR DU SUJET

Twitter : depuis le passage à 280 caractères, les tweets sont plus courts (et plus polis)

Sur le net ..,

Google ferme son réseau social Google+ après une faille qui a touché un demi-million de comptes

Sur le net ..,

Twitter permettra à ses utilisateurs de personnaliser davantage leur fil d'actualité

Sur le net ..,

Facebook et Twitter se défendent devant le Congrès américain

Sur le net .., Washington, USA