mediacongo.net - Actualités - « Joseph Kabila a le droit de se représenter comme indépendant en 2018 », soutient Ferdinand Kambere




Retour Politique

« Joseph Kabila a le droit de se représenter comme indépendant en 2018 », soutient Ferdinand Kambere

« Joseph Kabila a le droit de se représenter comme indépendant en 2018 », soutient Ferdinand Kambere 2018-07-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/06-juin/01-03/kambere_ferdinanad_18_01213.jpg -

Ferdinand Kambere

L’échéance du mandat de Joseph Kabila ne s’arrête pas au 23 décembre prochain, soutient le Secrétaire permanent adjoint du PPRD, Ferdinand Kambere. L’auteur de cette réflexion soutient qu’en droit constitutionnel, lorsqu’« on touche, par une révision constitutionnelle sur une matière qui est concernée par l’immutabilité constitutionnelle, on donne naissance à une nouvelle Constitution ».

C’est sur fond de la réflexion de Me Jean-Cyrus Mirindi que ce débat juridique a été lancé appelant à une analyse approfondie de la « violation » constitutionnelle de 2011. Pour le SPA du PPRD, la réflexion de Mirindi demeure fondée et jusqu’à ce jour aucun autre scientifique n’a réussi à le contredire.

Devant cette nouvelle constitution qui prend effet à partir de 2011, le Président de la république, Joseph Kabila, dans cette hypothèse, a encore droit, comme « candidat indépendant » à se représenter pour un second mandat sous le nouveau régime constitutionnel de l’élection présidentielle, ainsi ouvert par cette révision constitutionnelle, martèle Ferdinand Kambere.

COMMUNIQUE CONTROVERSE DU CLC : LEÇON DE DEMOCRATIE OU BLAGUE DE MAUVAIS GOUT CONTRE UN PROCESSUS ELECTORAL ET DEMOCRATIQUE EN MARCHE EN RDC ?

I. INTRODUCTION

Le PPRD a suivi avec attention le dernier appel du Comité Laïc Catholique de Coordination (CLC), signé au 07 juillet 2018, ainsi que les commentaires des uns et des autres qui s’en sont suivis dans les médias de tous les bords, par lequel, ses signataires disent fustiger le comportement du Président de la République Joseph KABILA qui, par " son silence face aux déclarations de ses militants sur le dépôt de sa candidature pour l’élection présidentielle, il viole et trahi son serment constitutionnel ".

Malheureusement, en lieu et place du "LOGOS", d’un "RAISONNEMENT COHERENT" ou encore d’un "ARGUMENT EN DROIT CONSTITUTIONNEL" pour démontrer ce postulat de ce communiqué alambiqué du CLC, branche séculier de certains ténors de la CENCO, menés par son secrétaire général, l’Abbé NSHOLE, chef d’orchestre de la mise en œuvre du Plan B de la CENCO, c’est plutôt un véritable discours d’intoxication, mêlé de haine, de jalousie et de calomnie contre le Président de la République Joseph KABILA KABANGE.

Ils savent pourtant que, sauf s’ils sont plus médiocres que les médiocres qu’ils prétendent dégager, que l’article 69 de notre constitution, " le Président de la République représente la Nation et il est le symbole de l’unité nationale. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des Institutions de la République " ; et que c’est en vertu de ce pouvoir d’ailleurs qu’il leur a confié la mission de bons offices pour conduire le " Dialogue politique et inclusif au Centre interdiocésain de décembre 2016 ".

Aujourd’hui la CENCO, devant l’évidence que lors de ce dialogue, ils avaient oublié la révision constitutionnel de 2011, elle s’attaque au "silence du Président de la République Joseph KABILA KABANGE, parce que, comme le soutient le Professeur Philippe Ardant, le CLC ignore que : " la Constitution n’est pas faite de pièces et de morceaux disparates, des dispositions sans liens entre elles. Elle forme au contraire un ensemble organisé en système plus ou moins raffiné, dont les organes sont interdépendants comme ceux d’un corps humain ou d’un moteur d’automobile. (Manuel de Institutions politiques et Droit constitutionnel, 12ème édition, LGDJ, 200, p54).

II. De l’éligibilité du Président JOSEPH KABILA KABANGE

C’est par Me Jean Cyrus MIRINDI que les joutes juridiques sont lancées sur fond de la violation du "Principe d’Immutabilité constitutionnelle ", lors de la révision constitutionnelle de 2011. Ce débat devient encore plus intéressant quand il est alimenté, sur ce terrain scientifique, par monsieur MASEGABYO MULULU, qui, dans son article intitulé : " MIRINDI s’est trompé, foi d’un chercheur en droit constitutionnel : KABILA, l’impossible 3ème mandat. " ; paru à la manchette du Journal "Africa News", publication, série 2ème, N°1509 du mercredi 09 au jeudi 10 mai 2018 ; pp. 4 à 5.

Ce dernier, tout en soutenant qu’en Droit Constitutionnel, lorsqu’ "on touche, par une révision constitutionnelle, sur une matière qui est concernée par l’immutabilité constitutionnelle (verrouillée), on donne naissance à une nouvelle constitution " ; et que pour illustrer sa pensée, il cite, en appui, un certain nombre d’éminents professeurs qui soutiennent cette thèse, notamment, le Professeur DJELO, le Professeur LIAHOU ; ainsi que le Professeur BOSHAB, avait rejeté l’idée selon laquelle l’article 71 modifié en 2011 qui a été modifié pour faire passer le suffrage universel de majorité absolue des suffrages exprimés à la majorité simple était concerné par le principe de l’immutabilité constitutionnelle.

En le disant, MASEGABYO MULULU oubliait que l’article 71 est une des modalités d’application du " principe du suffrage universel " verrouillé. Pour le comprendre, il faut aller à l’article 5, alinéas 1 à 3 de la constitution qui le définit mieux. A l’alinéa 3 il stipule que : " Le Suffrage est donc Universel, Egal et Secret ". Et qu’en tant que " Régime constitutionnel ou ensemble des règles régissant le Principe universel de l’élection présidentielle, est constitué des articles 5, 70 et 71 qui ont un lien entre eux, comme le dit plus haut le Professeur Philippe Ardant.

Dans le cas de figure, la modification de la constitution qui était intervenue par la loi n° 002/11 du 20 janvier 2011 portant révision de certains articles de la constitution du 18 février 2006, a donc, bel et bien, touché au principe verrouillé par l’article 22O, notamment celle de l’article 71 de la Constitution, qui est une modalité d’application, non, du nombre des tours des scrutins, comme certains le prétendent, mais du pourcentage des suffrages exprimés suffisants pour couvrir" le principe du suffrage universel".

Devant cette nouvelle constitution à partir de 2011, le Président de la République Joseph KABILA KABANGE, dans cette hypothèse, a encore droit, comme "candidat indépendant", à se représenter pour un second mandat sous le nouveau régime constitutionnel de l’élection présidentielle ainsi ouvert par cette révision constitutionnelle.

III. De la témérité du Communiqué du CLC

Ce communiqué du CLC est téméraire et vexatoire, car il tente ainsi de pousser le Président de la République Joseph KABILA KABANGE à rompre son silence sur un débat scientifique sur le droit de son éligibilité à l’élection présidentielle du 23 décembre 2018 ; et, à interrompre, comme un dictateur, les débats des scientifiques ou des politiques ou de ses partisans qui continuent à réfléchir et à en débattre librement, pour les uns ; et/ou, à réclamer qu’il se représente comme leur candidat, car, ni la CENCO ni personne d’autre n’a réussi à détruire jusque-là, cette thèse MIRINDI.

Le PPRD demande à la CENCO de cesser de faire du" mandat du Président de la République Joseph KABILA KABANGE un fonds de commerce "quand dans son communiqué, le CLC soutient sans vergogne qu’’il "convie à la prudence les investisseurs nationaux et étrangers qui seraient tentés de conclure, avec ces autorités, de surcroit, sur base d’ " un code minier promulgué dans des conditions suspectes".

IV. Conclusion.

De tout ce qui précède, ce communiqué qui s’attaque contre le nouveau code minier est honte pour ses auteurs matériels et intellectuels ; et, révèle que la guerre contre la candidature du Président Joseph KABILA KABANGE que sous-traite la CENCO, depuis un temps, trouve sa raison d’être ailleurs que dans le prétendu souci du " respect de l’Accord de la CENCO ou de notre constitution ".

Le Plan d’une certaine communauté internationale, sous-traitée par la CENCO est celui de tenter, même par la force, de se débarrasser d’un homme qui les gêne en priorisant les intérêts de son pays et de son peuple au-devant de ceux de la communauté internationale.

Le peuple restera vigilant et, il est donc appelé à lui résister farouchement.


Fait à Kinshasa, le 07 juillet 2018.
Par KAMBERE KALUMBI Ferdinand
Secrétaire Permanent Adjoint du PPRD

FDA
Forum des As / MCN, via mediacongo.net
10229 suivent la conversation
73 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Sagesse | XXEQEIG - posté le 31.07.2018 à 12:51

Le pauvre je ne sais pas s'il a étudié la politique ou lis des livres. Où suivre la politique étrangère. Car il ne sais rien.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lumumba | Q1KPP1A - posté le 12.07.2018 à 17:27

Notre malheur en rdc c'est d'avoir 99sur100 des politiciens idiots, des feuilles mortes, des tonneaux vides et troués. Ils parlent comme des machines qu'on a programmées à exécuter des tâches viles. je doute fort que mr Kambere ait suivi un cursus universitaire rigoureux. Il a plein des lacunes dans ses réflexions. Les mots constitution et démocratie n'existe pas dans être...

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mokilingonga | ZERIFV6 - posté le 12.07.2018 à 16:10

les médiocres soutiennent toujours de l'idiotie

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kala Mbayi | NUCK7SB - posté le 12.07.2018 à 09:46

AY AY AY MON DIEU!!!!! La RDC a-t-elle encore des intellectuels ou des torchons? O tempora O mores s'exclamait Cicéron dans l'Antiquité! N'emprisonnez pas KABILA dans des débats stériles, il n'est pas candidat aux élections de 2018. Un point, barre!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Birere love | NZCR828 - posté le 12.07.2018 à 08:31

Le pauvre imbécile,

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 11.07.2018 à 23:30

(suite) bien que en politique les accords dogmatiques n'existent pas.Dans ce climat d'ignorance de la politique et ses règles, il est bon que le président réfuse cette hypothèse, meme si cela est à sa faveur. Laissons que l'hypothèse reste accdémique, puisqu'il resterà longtemps dans la politique congolaise. Il n'est pas nécessaire d'etre président. A un moment donnè Thsisekedi avait dominè la scene plitique congolaise. Il y'a plusieurs façons de dominer, diriger ,etre influencer,et leader d'un pays.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 11.07.2018 à 23:20

La réflexione est bonne pertinente, mais il faut aussi tenir compte de l'opportunité politique. Nos politiciens comprennent dèjà male la politique, n'en parlons pas du droit.Nous avons male interpreté ou compri la parole indépendance. Puis nous avons accepter le parti Unique. Nous avons male compri la parole démocratie, et alternance. Puisque quelqu'un nous faisait croire que il faut d'abord abattre l'ancien régime. Maintenant nous sommes en démocratie et avons des élections,quelq'un nous fait croire ,que nous sommes dans la dictature,les élections sont ceci ou cela, doivent etre à l'eau de roche,jusqu'à faire des accords de Sant Sylvestre un DOGME,bien que en politique les...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mavakala | 6JY93XD - posté le 11.07.2018 à 22:38

Tu es con et idiot scientifique, va te faire foudre avec tes moches pensée

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kenda | NK3ZS64 - posté le 11.07.2018 à 18:04

FERDINA KAMBAERE tu es médiocre ,flatteur, voleur tuka congo kimia

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa | G14FZFF - posté le 11.07.2018 à 17:42

Ferdinand Kambere COLLABO, Muyibi. Kabila akoki ko sepresenter lisusu te asali 17 ans du pouvoir abomi mboka. Kabila azonga na mboka naye na Rwanda kote abotama.

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makye | GYJDU18 - posté le 11.07.2018 à 17:38

NE CHAUFFEZ PAS VOS NERFS POUR RIEN AU RISQUE D'AVOIR UN AVC ALORS QUE VOUS VIVEZ À L'ÉTRANGER. D'ICI UNE SEMAINE, LE PRÉSIDENT JOSEPH KABILA KABANGE PRONONCERA UN DISCOURS À L'ASSEMBLEE NATIONALE POUR DIRE AU PEUPLE CONGOLAIS ET NON AUX ÉTRANGERS QU'IL NE SERA PAS CANDIDAT AUX PROCHAINES ÉLECTIONS. Monsieur Ferdinand Kambere est un penseur qui est libre de donner son point de vue comme tout Congolais parce que nous sommes en démocratie que JKK nous a amenée.

Non 3
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 11.07.2018 à 16:36

Mbuyu - 11.07.2018 15:32, pour votre gouverne, le sénateur Jaques Ndjoli est l'un des constitutionnalistes congolais qui a publié ici sur mediacongo un article qui avait balayé d'un revers de la main, toute l'argumentation de mirindi. seulement nous oublions vite. Et Ndjoli n'est pas le seul à l'avoir fait. Ce petit assistant, petit licencié de l'UNIKIN veut se prendre pour chercheur alors qu'il n'en a pas qualité. Il doit retourner à l'école pour corriger toutes les confusions qui l'animent.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
A Concerned Citizen (CC) | 5MMWL26 - posté le 11.07.2018 à 16:20

c’est la folie intellectuelle congolaise usant de la technique de grandiloquence pour confondre le peuple. Meme si l’on suppose que l’interprétation a la Mirindi soit vraie, 3 choses douvent être prises en considération: 1. Pourquoi ce débat intervient à ce moment critique avant des élections? 2. Une nouvelle constitution est un produit d’un référendum constitutionnel. Toucher le mode scrutin pour effectuer le deverrouillage est une maniere illegale de changement de regime car les parlementaires. 3. Même si JK a droit au 3ieme mandat, le déverrouillage doit être effectué par le parlement sous instruction de la cour constitutionnelle pour la rendre effective car il...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
A Concerned Citizen (CC) | 5MMWL26 - posté le 11.07.2018 à 16:17

c’est la folie intellectuelle congolaise qui est a la base de la destruction du pays tout en utilisant la technique de grandiloquence pour confondre la population aux fins personnelles. Meme si l’on suppose que l’interprétation a la Mirindi soit vraie, 3 choses douvent être prises en considération: 1. Pourquoi ce débat intervient à ce moment critique avant des élections? 2. La naissance d’une nouvelle constitution est toujours produit d’un référendum constitutionnel. Toucher le mode scrutin pour effectuer le deverrouillage est une maniere illegale de changement de regime car les parlementaires. 3. Même si JK a droit au 3ieme mandat, le déverrouillage doit être...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JKK | 5N56XLA - posté le 11.07.2018 à 16:14

En RDC tout est original, Mr Kambere tu as la tête ou une chambre à air.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe | 7Q9HYP3 - posté le 11.07.2018 à 15:51

...un homme qui les gêne en priorisant les intérêts de son pays et de son peuple... On parle de qui ici ? Oh pays mon beau peuple, l'ivresse du lait rend les intellecteuls congolais flatteurs. Ils chantent loyaute sans etre loyaux au chef, ce qui les preoccupe c'est de proteger leurs biens mal acquits, pas plus. Mais, ils oublient que le temps est remede a tout et que rien n'est eternel.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DinadaniAnonyme | 6TDVO2T - posté le 11.07.2018 à 15:44

C'est très difficile à le faire comprendre à des non Juristes, pourquoi nos juristes constitutionnalistes ne contredisent point Mr Mirindi ? alors le vin est tiré il faut ole boire.

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mbuyu | FTQYZ3Z - posté le 11.07.2018 à 15:32

Si cela est vrai pour que le Président de la République Démocratique du Congo puisse se représenter, il y a lieu de conclure que nos amis de l'opposition (sénateurs et députés nationaux)sont des hypocrites ou bien ils ont manqué l'intelligence pour stopper la malignité de la mouvance présidentielle. Nous allons tous vous sanctionnés(opposition et mouvance)pour une simple raison que vous avez participé à la modification de certaines dispositions constitutionnelles pour vos propres intérêts égoïstes qui fini par vous rattraper. Nous peuple congolais, nous sommes contre à cette stratégie modique.

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
basonye@gmail.com | 69C2XAU - posté le 11.07.2018 à 15:09

Regarde comment tu es Habille ça montre comment tu es un homme en famé qui cherche un pain. Chers congolais élevons nos et agissons svp identifions tout les gents qui cherchent à nous faires soufrire et battons nous contre eux SVP

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
basonye@gmail.com | 69C2XAU - posté le 11.07.2018 à 15:04

On verra monsieur tu cherche le pouvoir par une voie inaccessible pour le instant on là pour barré le médiocre ( logorrhées )

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 11.07.2018 à 14:57

Bien avant d’ajouter que le régime juridique qui a prévalu lors des élections de 2006 n’est pas le même régime juridique qui a prévalu lors des élections de 2011. D’où, l’incident qui est la suppression du comptage qui avait débuté en 2006 et c’est le début du nouveau comptage. Mais ce dernier a été anéanti par le coup d’état constitutionnel et institutionnel de l’Accord Politique de la Saint-Sylvestre, il a ouvert ainsi la voie un « vide » constitutionnel et institutionnel et à une alternance au pouvoir conformément aspiration du peuple congolais et la communauté internationale.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwelanya Kalimba | AZOYSY5 - posté le 11.07.2018 à 14:43

Bande de médiocres. Quel que soit le schéma, nous n'accepterons jamais le troisième pénalty. Dites à Kabila d'attendre 2023 s'il veut toujours diriger le pays. Il a fait preuve de ses prouesses et il voudrait continuer à les exposer au grand public!!!. we are tired with that guy.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Trop c'est trop | HOZFXY9 - posté le 11.07.2018 à 14:35

vous pouvez tout dire pour plaire à votre médiocre de président chers pprdiens mais sachez que l'heure a sonné. rendez-vous le 23 dec

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
C4 | QBXBR4T - posté le 11.07.2018 à 14:26

je n'arrive pas a comprendre comment certaine personne pensent, soutenir la candidature de KABILA c'est être fou avec quel bilan p pendant 17 ans?

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 11.07.2018 à 13:55

Fondamentalement, il y a eu le changement des règles de jeu. Voilà pourquoi, au regard de ce changement, le Chef de l’Etat avait la possibilité de se représenter mais il fit anticiper par un « vide » occasionné par le coup d’état constitutionnel et institutionnel de l’Accord Politique de la Saint-Sylvestre, qu’il a entériné lui-même en consacrant le pays dans un régime exceptionnel de transition jusqu’aux prochaines élections, contrairement à la constitution révisée en 2011 qui lui a donné la possibilité de briguer le second mandat.

Non 7
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 11.07.2018 à 13:51

Il doit en outre nommer un Premier Ministre de la Majorité au pouvoir conformément la constitution révisée partiellement en 2011 et défier le principe de l’immutabilité verrouillé dans ladite constitution et en tirer toutes les conséquences tant au niveau national qu’international. Oui, la révision partielle de la constitution en 2011 a ramené le compteur à zéro pour paraphraser le Chercheur Cyrus Mirindi mais sans annuler le principe de l’immutabilité verrouillé et la réaffirmation du coup d’état constitutionnel et institutionnel de l’Accord Politique de la Saint-Sylvestre, lequel Accord empêche au Président Joseph Kabila de briguer un autre...

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 11.07.2018 à 13:47

KAMBERE, le droit c’est la forme tandis que le politique, c’est le fond. Le Chef de l’Etat Joseph Kabila avait renoncé à son mandat par rapport à d’autres raisons politique de la crise qui a conduit aux négociations politiques, s’il veut effectivement briguer le 3ieme mandat, il doit récuser le « vide » occasionné par le coup d’état constitutionnel et institutionnel de l’Accord Politique de la Saint-Sylvestre, qu’il a entériné lui-même en consacrant le pays dans un régime exceptionnel de transition jusqu’aux prochaines élections, contrairement à la constitution révisée en 2011, laquelle lui avait donné la possibilité de briguer le second mandat .

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwelanya Kalimba | AZOYSY5 - posté le 11.07.2018 à 13:45

Bande de médiocres. Quel que soit le schéma, nous n'accepterons jamais le troisième pénalty. Dites à Kabila d'attendre 2023 s'il veut toujours diriger le pays. Il a fait preuve de ses prouesses et il voudrait continuer à les exposer au grand public!!!. we are tired with that guy.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Les Sans Foufous | 5G4VXIJ - posté le 11.07.2018 à 13:41

DIFUNI KAMBEREMBERE J'AI VU DIX FOUS NUS AU PPRD!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bob | 65TAKTN - posté le 11.07.2018 à 13:36

Je ne sais pas ce qui ce passe dans leurs têtes, tout le temps kabila kabila, quelqu'un qui n'a même pas le CEP, franchement ça ne sert à rien d'aller à l'école, celui qui nous dirige il n'a rien dans sa tête et ceux là qui ont fréquenté qui sont à côté de lui sont devenus plus idiot que l'autre mais je ne comprends rien parce qu'ils veulent rester au pouvoir pour remplir leur poches ohohohoh

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | KFGCVC1 - posté le 11.07.2018 à 13:08

L'option militaire est déjà en marche pour renverser ce régime illégal, illégitime, tortionnaire et kleptocratique en cas de cette piteuse candidature de ce président fantôme ou de report d'élections. Une telle démarche serait un mal nécessaire car elle précipitera votre départ avant même le 23 décembre 2018. La confrontation semble inévitable car il n'y aura pas d'élections le 23 décembre.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kikombo | EKBAYBA - posté le 11.07.2018 à 13:05

Monsieur Ferdinand Kambere, la situation des élections avec les noms de Kabila Kabange Joseph n’en valait plus la peine aux élections.C’est comme tondre un cochon : trop de cris peu de laine.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 11.07.2018 à 12:59

Abbe NSHOLE, Chef d'orchestre de la mise en oeuvre du plan B de la CENCO... Merci Ferdinand KAMBERHE pour cette belle analyse. JKK est encore eligible en decembre 2018. il a notre soutiens.

Non 18
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 11.07.2018 à 12:58

Kambere, sache que nous avons trois options sur la table en cas d'une candidature de kanambe: 1. intervention militaire, 2. Transition sans kanambe et 3. Révolte populaire. C'est sérieux, prépare-toi à prendre la poudre d'escampette car tu n'y résisteras pas. Toutes les chancelleries occidentales, la majorité des chancelleries africaines et le peuple congolais sont avec ce camp de la patrie. Tu es averti.

Non 1
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muana mboka | LZM94BE - posté le 11.07.2018 à 12:53

VOUS JOUEZ AVEC LE FEU, ESSAYEZ DE VOUS HASARDER DEPOSER CETTE CANDIDATURE DU PARACHUTISTE POLITIQUE HP, VOUS TROUVEREZ LE PEUPLE SUR VOTRE CHEMIN ET L'HISTOIRE VOUS JUGER A ESPECE DE CONS.

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 11.07.2018 à 12:49

RDC : « Une intervention militaire envisagée en cas de 3e mandat de J. Kabila », Bob Kabamba. Et il faut que la CPI lance un mandat d'arret contre l'imposteur pour crime de guerre et crime contre l'humanite'. Hypolite kanambe ne doit pas echaper.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Julien T.L | CDF7HMI - posté le 11.07.2018 à 12:43

Derniers cris et hurlements avant le déluge. Ils voient la fin venir et croient qu'ils peuvent encore changer les choses. Le peuple congolais qui a tant souffert est déterminé et ne reculera plus. Les jours sont comptés pour eux ....

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kikombo | EKBAYBA - posté le 11.07.2018 à 12:41

Pourquoi le PPRD et FCC avance toujours au nom de Kabila? ils peuvent pas position une autre personne que Kabila? Alors qu’on laisse au Président Moise Katumbi venir au pays si vous verez pas Kabila échoue aux élections et si Naanga ne lui favorise pas à tricher avec sa machone à tricher. Et qui est dejà configurée au nom de Kibila. LIAHOU ATUNDU et MENDE ont conduit MOBUTU à sa chute, les mêmes personnes cette fois ci te conduiront à ta mort. #Le peuple gagne toujours #Pona Congo

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kimbilikiti | HY4YZL1 - posté le 11.07.2018 à 12:37

Yo, mbongo oyibi ezo sala yo mukusa??????

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Renouvellement de la classe politique | UYB6Z2W - posté le 11.07.2018 à 12:34

Comment est ce qu'un soi disant "intellectuel " peut-il tomber si bas??? Quoi??? C'est seulement à cause de l'argent ? Où est passé le sens de l'honneur chez les Politiques de ce pays??? C'est vraiment triste

Non 0
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Les Sans Foufous | 5G4VXIJ - posté le 11.07.2018 à 12:14

"Au pays des fous, avec, à sa tête, un fou en chef qui prive tout un peuple de son foufou, toutes les foutaises sont permises."

Non 0
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mokili | OFDYAKY - posté le 11.07.2018 à 12:06

On attend le moment où Hyppolite KANAMBE va se déclarer officiellment candidat pour le faire dégager avec sa bande des médiocres.

Non 0
Oui 39
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MC | 7JJTFWL - posté le 11.07.2018 à 11:54

Tala olati veste ya TOMBOLA mais tu raconte des coneries .

Non 0
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la paix a un prix | 96O5C6W - posté le 11.07.2018 à 11:52

Idiot

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 11.07.2018 à 11:47

Franchement, je me demande si ce type est intelligent ou l'argent de la Kabilie le rend tellement foux qu'il oublie l'essentiel: 1. Pense-t-il qu'avec ce genre de déclaration et tous les gens qui meurent chez lui à BENI ET BUTEMBO,il peut encor être accepté par les fils du NORD-KIVU? Le premier à le rejetter sera son frère, MBUSA NYAMWISI! 2. Pense-t-il qu'avec tout ça il fait honneur du Nord-Kivu? Clairement; non! MAIS QU'IL SOIT TRANQUILLE, CAR IL DISPARAÎTRA AVEC LA KABILIE!

Non 0
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pona Congo Lisolo ya Congo | Y7P79AW - posté le 11.07.2018 à 11:43

L’UDPS a toujours soutenu cette vision aujourd’hui le rang se gonfle avec le soutien de mouvements citoyens et autres regroupements ou familles politiques. La transition sans Kanambe, c’est déjà une affaire de tout congolais dans le but de défendre la démocratie qui limite le mandat d’un chef d’état à un mandat, et une fois renouvelable. ATUNDU et MENDE ont conduit MOBUTU à sa chute, les mêmes personnes cette fois ci te conduiront à ta mort. #Le peuple gagne toujours #Pona Congo

Non 0
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
jal | BG3B9XM - posté le 11.07.2018 à 11:41

mediacongo; il ne faut plus publier de tel sujet ki fait monté les congolais à la colère. on ne sait si tu es réellement congolais d'origine ou greffer. même ce nom de kambere les congolais ne connaissent pas , comme tu es renard et tu glorifie le corbeau(JKK) enfin k'il rit pour te faire tomber le jambon(dollar) ke d'écrire de pensées trop satanique au su et au vu de tout le monde. Pitié

Non 0
Oui 25
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kongoyetu | KDLVX7O - posté le 11.07.2018 à 11:40

“Un homme priorisant les intérêts du peuple congolais?” Tu es sérieux là? Une chose est sûre, le peuple n’est pas dans vôtre plan. Toute la manipulation des lettres et mots n’a pas sa place aujourd’hui. Vous devriez orientez vos stratégies par rapport aux engins du moment mais tirez à bout portant sur la CENCO comme tu le fais là, c’est se tromper d’adversaire. Cette structure porte haut la volonté du peuple que vous avez réduit au silence par vos armes. Mais soit aussi conscient qu’il arrive des moments où les armes deviennent inefficaces pour réduire tout un peuple au silence. Mobutu, kadaffi, sadam sont partis. Les colons qui étaient plus forts que vous...

Non 0
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mundibu | V1BNAYM - posté le 11.07.2018 à 11:40

Il eut fallu un certain MIRINDI, pour qu'un KAMBERE naisse aujourd'hui. Où étiez vous tout ce temps? "Il faut savoir quitter les choses avant que les choses ne vous quittent". Croyez vous vraiment que c'est KANAMBE qu'il faut encore vraiment pour sauver le CONGO???? Vous ne l'aidez pas vraiment!!! KIADI. Malheureusement pour lui. !!!!!!!

Non 0
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pona Congo Lisolo ya Congo | Y7P79AW - posté le 11.07.2018 à 11:38

LA TRANSITION SANS LE COMMADANT HYPPO S’ANNONCE DÉJÀ … Nul ne peut accepter de Voir le nom de commandant Hyppo sur la liste électorale de décembre 2018, on ne sait plus attendre décembre mais les choses vont se préciser au mois de juillet. Le choix est clair pour la Médiocrité Présidentielle si elle veut exister politiquement après Kanambe. Si elle préfère rester sous l’autorité morale de l’imposteur, elle disparaitra avec elle aussi et la transition sans Kanambe va se déclencher. La transition sans Kanambe c’est l’article 64. L’UDPS a toujours soutenu cette vision aujourd’hui le rang se gonfle avec le soutien de mouvements citoyens et autres regroupements...

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | NY5VDP3 - posté le 11.07.2018 à 11:35

9a vient encore d'où cet insecte habillé en plusieurs couleur et qui raconte n'importe quoi?

Non 1
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
lacoxa | 4Z4592M - posté le 11.07.2018 à 11:30

on ne se moque pas du peuple. Si les mobutistes, sont encore vivant après Mobutu, sachez que les Kabilistes ne le resteront pas après le départ de Kanambe leur patron. Toi qui tente le peuple meurtri, tu en rendras des comptes pour très bientôt.

Non 1
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Benoit kangoma | DL8NMG7 - posté le 11.07.2018 à 11:27

La Médiocrité Est Entré De Grandire Tout Le jour. Kabila Croyé Que, Une Année Eté Beaucoup.

Non 1
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Chemin de vie | JT29NE5 - posté le 11.07.2018 à 11:25

Du n'importe quoi. Je me demande si Dieu n'a pas cessé de créer les hommes intelligents en RD Congo.

Non 2
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 11.07.2018 à 11:22

Que la dynastie kazemberienne monte tous les sales coups contre la république comme bon leur semble. Mais ils doivent savoir que de l'autre coté nous avons des hommes valables qui réfléchissent sur comment les empêcher de matérialiser leur forfait. ils se servent du pouvoir qu'offrent les institutions congolaises pour mettre à genoux le pays mais les congolais ne leur concéderont pas cela.

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
zaIrois du zaIre | 92IFZNU - posté le 11.07.2018 à 11:15

EBEMBE NAYO OYOKI?

Non 2
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bob | 65TAKTN - posté le 11.07.2018 à 11:08

Ce nom n'est même pas un nom congolais c'est un rwandais, c'est un plan que vous êtes en train de planifier, kabila n'à aucune possibilité de se présenter en 2018 tout ce que vous allez faire n'aboutira à rien parce que ça ne passera pas, les malhonnêteseins vous prenez les pour les idiots, vous pensez que les congolais sont trop bête comme votre autorité morale, essayé vous allez voir ce que vous cherchez

Non 0
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lwabeya Ntumba | LAAJN8T - posté le 11.07.2018 à 11:06

La médiocrité et la mauvaise éducation sont à la base de cette réflexion et tous ces commentaires. De quel trou sommes-nous sortis?

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CIFUFU | P8ZX6YG - posté le 11.07.2018 à 10:58

La famine est une mauvaise chose vraiment! si le pays était bien géré, ce monsieur n'aurait pas le temps de réfléchir en mediocre comme ça. Dieu merci comme le pprd commence déjà à voir sa médiocrité. Ils doivent savoir que la constitution s'est déjà fâchée contre eux, et elle n'acceptera plus d'être violée par ces médiocres. C'est fini pprd, votre place c'est à l'opposition alors. Kiekiekiekiekiekiekiekiekiekiekiekiekiekiekiekiekiekkie....

Non 1
Oui 25
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | SXXI6I3 - posté le 11.07.2018 à 10:52

N'IMPORTE QUOI. ..

Non 0
Oui 24
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
jajaja | 63FODKE - posté le 11.07.2018 à 10:51

Ferdinand kambere, il ne faut pas penser que nous allons vous laisser nous entraîner dans votre médiocrité. Vous utilisez votre estomac affamé pour raisonner en lieu et place du cerveau. Ce genre de discours, va le faire chez toi à la maison devant ta femme et tes enfants. Il ne faut pas nous distraire avec des arguments qui ne tiennent pas debout. Nous attendons impatiemment le depart de ton oncle kabila.

Non 0
Oui 31
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 11.07.2018 à 10:49

Vous serez enterré dans votre Fausse Commune du Congo par le peuple RDCongolais qui reste vigilant si vous les médiocres et votre seigneur KANAMBE Hypolitte tente de défier la constitution. Depuis quand KANAMBE Hypolitte protège les intérêts du peuple: à Kolwezi il vend les maisons d'habitation aux Chinois pour l'exploitation des minerais de cuivre et cobalt. Passport gate, Panama papers... pas un nouveau bail à KANAMBE Hypolitte

Non 0
Oui 31
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais débouts | TSWZGT3 - posté le 11.07.2018 à 10:48

C'est un ventriote chomeur. Ce type ne connais pas quoi faire apres Kabila....Kabila est hors mandat. Il doit partir en Dec 2018. Detrompez-vous...Donc au PPRD il n'y a personne qui peut remplacer Kabila? Tous mediocres et sans base. Votre espoir c'est Nangaa et sa machine a voler...Mawa

Non 0
Oui 26
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DEGAULE | FUY6LWD - posté le 11.07.2018 à 10:43

Ivre de lait

Non 0
Oui 25
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Fulanie Marie | ZUXFPMP - posté le 11.07.2018 à 10:40

FOUTAISES ...............

Non 1
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | W2JZQ7N - posté le 11.07.2018 à 10:38

A quelque chose Malheur est bon! Vous ne voyez pas qu'ils sont entrain d'accuser Kabila de violer la constitution?

Non 0
Oui 30
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Notre Congo_Rdc | D354S4K - posté le 11.07.2018 à 10:30

Bien dit Monsieur FERDINAND KAMBERE, JKK juridiquement est éligible. Le moment venu personne alors personne ne l'empêchera de se représenter pour le second et dernier mandat présidentiel.

Non 45
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kasereka | Q7WXL6F - posté le 11.07.2018 à 10:16

Les enfants de ce papa ne voie pas comment leur père le mettent en difficulté la médiocrité ne fait que augmenté sur les politichiens congolais faire la troisième mandat c'est du suicide nous allons lui barré la route soit sûr mon cher cher médiocre.

Non 1
Oui 37
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Messie | 7QZNZ2A - posté le 11.07.2018 à 10:07

Nous connaissons déjà vos manœuvres. Monsieur Kabila a fait ses deux mandats que la Constitution lui reconnait. C'est fini! Même si vous lui accordez dix autres années, il ne finira jamais, alors jamais ses ambitions. Il a fait son temps et ce qu'il pouvait pendant ses "dix-sept ans" à la tête du pays, il n'a qu'à laisser la place à un autre qui viendra avec des nouvelles idées. S'il vous plait, monsieur le secrétaire permanent adjoint, épargnez de vos débats que vous seuls jugez intéressants. LA CONSTITUTION EST CLAIRE.

Non 2
Oui 45
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | 5FV4S9K - posté le 11.07.2018 à 10:05

Tous ces petits maniaques au sang melé à celui des rwandais sortent de quelle université? et de quelle faculté? certes des facultés de droit,oh médiocrité quand tu nous hante.

Non 3
Oui 37
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Renouvellement de la classe politique | UYB6Z2W - posté le 11.07.2018 à 09:59

C'est ce que l'appelle en lingala "BUZOBA"

Non 2
Oui 49
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 11.07.2018 à 09:54

Kiekiekiekiekiekiekiekiekie Mgr Monsengwo a raison de les appeller MEDIOCRES kiekiekiekiekiekiekiekiekie. VOILA CE QU'ON APPELLE SCHIZOPHRENIE. J'ai l'impression que le CNPP a change' de nom, c'est maintenant FCC. kiekiekiekiekiekiekiekiekie je savais pas que le Congolais etait aussi trooooooop stupide. Qu'est ce que ce mediocre cherche ???????? kiekiekiekiekiekie NOUS AVONS DES VRAIS COMEDIENS EN RDC QUI PERDENT LEUR TALENTS EN POLITIQUE.

Non 3
Oui 59
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation | 79WIPZ6 - posté le 11.07.2018 à 09:43

Trop de balivernes dans cet article !

Non 1
Oui 47
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Pointé du doigt dans l'incendie de l'entrepôt de la Ceni, Martin Fayulu en appelle à une...

Politique ..,

Incendie de l'entrepôt de la Ceni : Mende soupçonne Fayulu

Société ..,

Présidentielle 2018 : Martin Fayulu atterrit à Mbandaka

Provinces ..,

Lubumbashi: 2 candidats aux provinciales portent le même numéro de vote !

Insolite .., Lubumbashi, Haut-Katanga