mediacongo.net - Actualités - Mines : accusé de corruption, Glencore se prépare à affronter la justice américaine

Retour Economie

Mines : accusé de corruption, Glencore se prépare à affronter la justice américaine

Mines : accusé de corruption, Glencore se prépare à affronter la justice américaine 2018-07-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/07-juillet/9-15/glencore-siege-suisse.jpg -

Les Etats-Unis exigent que le groupe suisse prouve que ses activités au Nigeria, en République démocratique du Congo (RDC) et au Venezuela soient bien conformes.

Le géant suisse des matières premières Glencore a déclaré ce mercredi avoir constitué un comité spécial pour répondre à une récente injonction de la justice américaine. Le Département de la justice (DoJ) exige depuis le 3 juillet des garanties de la conformité des pratiques du groupe aux lois contre la corruption et le blanchiment d'argent, concernant ses activités au Nigeria, en République démocratique du Congo (RDC) et au Venezuela depuis 2007.

Le comité sera supervisé par le président de Glencore en personne, le Britannique Tony Hayward, l'ancien patron du groupe pétrolier British Petroleum (BP), et deux autres membres du conseil d'administration l'Allemand Leonhard Fischer et Mme Patrice Merrin, a indiqué le groupe dans un communiqué.

"L'entreprise va coopérer avec le Département de la Justice [DoJ]", a déclaré Tony Hayward, cité dans le communiqué.

Début juillet, le groupe basé à Baar, dans le canton suisse de Zoug, a reçu une assignation du département américain de la Justice exigeant qu'il fournisse des documents et autres enregistrements en application de la loi sur les Pratiques de corruption à l'étranger et des règles de blanchiment d'argent.

Les documents demandés sont liés aux activités commerciales de Glencore au Nigeria, en République démocratique du Congo et au Venezuela pour la période allant de 2007 à aujourd'hui.

L'action du groupe avait été fortement chahutée suite à cette annonce. Dans les jours suivants, Glencore a dévoilé les détails d'un vaste rachat d'actions, voté en mars lors de l'assemblée générale, ce qui a contribué à stabiliser le cours.

Le groupe, actif à la fois dans l'extraction minière et le négoce des matières premières telles que le cuivre, le zinc ou le pétrole, est basé en Suisse mais est coté à la Bourse de Londres.

Les activités de Glencore en République démocratique du Congo ont été mises en cause à plusieurs reprises. Elles avaient notamment été citées dans les Paradise Papers, l'enquête menée par le consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ).

En décembre 2017, l'ONG suisse Public Eye avait de son côté déposé une dénonciation pénale auprès du ministère public de la Confédération suisse concernant les activités de Glencore dans le pays, appelant le procureur à ouvrir une enquête pour déterminer si le groupe "a failli, en tant que société, à prévenir des comportements illicites".

Relation avec le pouvoir de Kinshasa  

L'autorité anticorruption britannique avait ouvert en mai une enquête les relations entre Glencore et l'homme d'affaires israélien, Dan Gertler, et ses contacts avec les dirigeants du pays. (© FT)

En mai, l'agence Bloomberg avait rapporté que l'autorité anticorruption britannique (Serious Fraud Office, SFO) était sur le point d'ouvrir une enquête officielle sur les activités de Glencore en RDC. L'enquête porterait en particulier sur les relations du groupe suisse avec l'homme d'affaires israélien Dan Gertler et ses contacts avec les dirigeants du pays.

Dan Gertler est étroitement lié au président congolais Joseph Kabila. Il a été mis en cause dans des enquêtes pour corruption par les autorités américaines et britanniques. Les Etats-Unis lui ont infligé une sanction en décembre dernier.

Mi-juin, Glencore avait annoncé qu'il avait trouvé un accord pour régler un litige avec deux sociétés dans le pays affiliées à son ancien partenaire d'affaires, le milliardaire israélien Dan Gertler, dans le collimateur des autorités américaines.

M. Gertler est visé depuis décembre 2017 par des sanctions imposées par le Trésor américain qui a mis en cause son amitié avec le président congolais Joseph Kabila, qui lui a permis d'amasser une vaste fortune par le biais de transactions "opaques et corrompues".


AFP / Le Matin / MCN, via mediacongo.net
686 suivent la conversation
6 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
spiritualiste - 19.07.2018 12:47

Bonjour a tous WHATSAP ,IMO ET APPEL DIRECT +229 64 54 82 05 Pour tous vos problèmes. Amour, Travail, Finance. Retour immédiat de l'être aimé. Mariage. Fidélité. Attire la clientèle, Chance aux examens. Protection et désenvoûtement, Chasse vos ennemis, si votre ami vous quitte, il reviendra derrière vous comme un toutou. Travaux occultes puissants.Problèmes de stérilité chez la femme ainsi que chez l'homme RÉSULTATS RAPIDES. Résultat garantis Déplacement possible travail occulte WHATSAP ,IMO ET APPEL DIRECT +229 64 54 82 05 Disponible aussi sur IMO +229 64 54 82 05 WHATSAP ET APPEL DIRECT +229 64 54 82 05 ...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Magrotte - 15.07.2018 13:30

CES BILLETS DE D'EURO SONT TRÈS INDISTINGUABLES AU TOUCHER, IL SENT ET RESSEMBLE A LA MONNAIE RÉELLE . CET ARGENT EMPLOYÉ DES FIN INDIVIDUELLES ET PASSE TOUT LES ESSAIS DE SÉCURITÉ, Y COMPRIS LE MARQUEUR DE POIGNÉE LUMIÈRE-UV ET D'INJECTION D'IODE. VOUS POUVEZ UTILISER CES COUPURES PARTOUT, SAUF LES BANQUES, TESTÉES ET APPROUVÉES. CONTACT email : emmanuelmagrotte@gmail.com OÙ POUVEZ-VOUS GAGNER L'ARGENT? MC DONALD'S, COMMERCES, RESTAURANTS, SUPERMARCHÉS, MAGASINS DE GAZ, HALL DE JEUX, SHOPPING MALLS, PARCS DE JEU ET D'ATTRACTION, COMMERCES ÉLECTRONIQUES, TAXI, MÉTRO ET GARE, UTILISES POUR PAYER LE BUS ET TOUT TRANSPORT ET PEUVENT ÊTRE UTILISES A D'AUTRES BESOINS...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vclub - 12.07.2018 19:11

C'est vraiment malheureux que les minerais de la RDCONGO ne profite pas aux congolais mais aux maffieux congolais et étrangers.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 12.07.2018 18:50

Cr qui le pilleur des resources naturelles espère c'est écopé une lourde amende. Le comité mis en place c'est pour organisé le lobbying usuel. Ce que les USA entreprennent c'est punir le regime Kabila qui les défie.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 12.07.2018 16:27

Il faut coincé KANABE partout, il n'aura pas de brèches pour s'en sortir, car sa fin est déjà consommée.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 12.07.2018 16:14

Le problème pour la RDC c'est KANAMBE Hypolitte qui a pris l'option de vider les richesses RDCongolaises avec la complicité des fils égarés et ventriotes Tshibala OLENGANKOY NANGA BASENGEZI KALAMBA TAMBWE Mova Kalev Muyej....

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Le contrat suspect qui lie KCC, une filiale de Glencore en RDC, à Dan Gertler

Economie ..,

L'enquête pour corruption contre Glencore aux USA saluée en RDC

Société ..,

Mines: les actions de Glencore chutent suite aux soupçons de corruption

Economie ..,

Glencore assigné aux Etats-Unis dans une enquête de corruption

Economie ..,