mediacongo.net - Actualités - Riposte contre Ebola à Beni : la Monusco va travailler « sur la sécurisation du personnel concerné »



Retour Santé

Riposte contre Ebola à Beni : la Monusco va travailler « sur la sécurisation du personnel concerné »

Riposte contre Ebola à Beni : la Monusco va travailler « sur la sécurisation du personnel concerné » 2018-08-05
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/07-juillet/23-29/ebola_lutte_equipe_18_012145.jpg -

La Monusco va travailler pour que soient sécurisés les experts déployés dans la zone de Beni pour lutter contre la propagation de la maladie à virus Ebola et organiser la riposte, a déclaré David Gressly, samedi 4 août à Goma.

« Aussi, comme on le sait, cette zone de Beni est une zone qui est insécurisée. Donc on va travailler aussi pour aider dans la sécurisation du personnel concerné. Donc, comme on l’a fait à Mbandaka, on va faire tout ce qu’on peut du côté logistique… », a promis David Gressly.

Selon le représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations unies en RDC, la Monusco propose au gouvernement congolais un appui logistique dans le cadre de la riposte contre la maladie à virus Ebola dans le territoire de Beni.

C’est pour plus de célérité dans la riposte qui est déjà mise en place. Pour David Gressly, cet appui logistique devrait se poursuivre dès ce dimanche, et aller croissant selon les besoins exprimés.

« Leurs équipes [celles envoyées à Beni par le gouvernement, ndlr] sont très bien expérimentées. Ils [les professionnels de santé] connaissent très bien leur travail. Il ne leur faut que les moyens. Nous sommes en train de livrer des véhicules, pour que ça soit fait rapidement. On va commencer ça dès dimanche. On va dispatcher plusieurs voitures : on va commencer avec une dizaine, mais on va augmenter selon les besoins. Mais aussi, on est prêt pour donner un appui aérien : on a commencé de faire ça, pour transporter soit les passagers qui sont concernés, ou bien du matériel qui est nécessaire », a détaillé le numéro 2 de la Monusco.

Dès l'annonce officielle de cette maladie, le député Grégoire Kiro Tsongo avait lancé un appel à une mobilisation nationale et internationale pour faire face au virus Ebola dans la commune rurale de Mangina.

Selon cet élu de la ville de Beni, la présence de cette épidémie dans le territoire de Beni risque d’occasionner une catastrophe sanitaire et humanitaire ainsi que l’asphyxie de cette région qui fait également face à l’activisme des ADF.


Radio Okapi /MCP via mediacongo.net
3343 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Equateur : la surveillance de la tuberculose impactée négativement par la Covid-19 et Ebola

Santé ..,

Ebola au Nord-Kivu : “D’ici-là, nous pouvons sortir de l’auberge” (Ministre provincial...

Santé ..,

Butembo : 2 personnes guéries d'Ebola quittent du CTE

Provinces ..,

Ebola : un cas de guérison signalé à Butembo

Santé ..,