mediacongo.net - Actualités - Beni : lancement de la campagne de sensibilisation sur la maladie à virus Ebola



Retour Santé

Beni : lancement de la campagne de sensibilisation sur la maladie à virus Ebola

Beni : lancement de la campagne de sensibilisation sur la maladie à virus Ebola 2018-08-06
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/08-aout/06-12/ebola_campagne_18_00001.jpg Beni, Nord-Kivu-

Le lancement de la campagne de sensibilisation sur la prévention de la maladie à virus Ebola a débuté depuis le samedi 4 août 2018 à Beni dans la province du Nord-Kivu. Toutes les autorités politico-administratives, la société civile et ses structures ainsi que les médias se sont mis autour d’une même table dans la salle Thomas d’Aquin de la mairie de Beni pour concrétiser ce plan.

C’est le Dr Ndjoloko Tambwe Bathé de la direction générale de lutte contre les maladies qui a présidé cette réunion au cours de laquelle il a demandé à tout le monde de s’approprier la sensibilisation et d’être vigilant. Tout en rappelant la menace de cette maladie, ce dernier annonce la construction de deux centres de traitement des maladies à virus Ebola dont l’un en ville de Beni et l’autre à Mangina (épicentre de la maladie) dans quatre jours. « Nous enclenchons toutes les machines qu’il faut pour endiguer l’expansion de l’épidémie d’Ebola. La chose est facile à gérer si les uns et les autres se mettent ensemble. Le message est que la menace est réelle, tout le monde doit être vigilant et ne pas céder à la panique. Nous sommes en train d’organiser deux centres de traitement et de prise en charge des malades qui souffrent d’Ebola. Nous pensons que dans quatre jours ces centres vont atteindre un niveau très haut de fonctionnalité maximale, telles que le veulent les normes nationales et internationales. Nous allons travailler avec les partenaires pour instaurer la gratuité des soins. Ceci est important puisqu’il va casser la barrière financière. Il ne faut pas que les gens se posent la question de comment il faut aller à l’hôpital. Nous avons besoin de mettre la main sur le maximum de personnes qui vont présenter la fièvre dans la communauté, tout âge ou tout sexe confondu... », a expliqué le Dr Ndjoloko Tambwe, directeur général de lutte contre les maladies.

Il annonce aussi le début du processus de vaccination contre cette épidémie pour mercredi 08 août. D'ores et déjà, les équipes sont en pleine investigation sur terrain dans des zones touchées. « Le ministre m'a instruit pour que je travaille avec les équipes sur place ici et nous allons débuter avec la vaccination mercredi. Ça sera une première en termes de célérité et là les équipes sont déjà sur terrain pour identifier des cas confirmés, les personnes avec qui ils ont été en contact, y compris les personnels de santé qui ont été en avant plan, à la première ligne de soins de ces malades que nous avons diagnostiqués positifs à cet instant... », a-t-il ajouté.

Pendant ce temps, des mesures de prévention se sont renforcées dans plusieurs milieux comme en ville de Butembo, au poste frontalier de Kasindi-Lubiriha et ailleurs. A Kasindi, une rencontre de sensibilisation à laquelle ont pris part toutes les couches sociales a eu lieu ce week end, présidée par le délégué du médecin chef de zone de Mutwanga, en présence du fonctionnaire délégué du gouverneur de province. La rencontre consistait à sensibiliser cet échantillon de la population locale sur les mesures de prévention de cette maladie. L’autorité sanitaire Paluku Kalwahali Bienfait a d’abord expliqué ce qu'est la maladie a virus Ebola, comment on peut l’attraper, comment elle se manifeste avant de parler des mesures de prévention.

Kambale Barthélemy, fonctionnaire délégué de Kasindi, a eu l’occasion d’interdire la commercialisation et la consommation de la viande non expertisée ainsi que l’importation de la viande de l’Ouganda voisin. Tous les passagers doivent descendre des véhicules pour le prélèvement de la température.

A Butembo et ailleurs, des habitants observent encore des mesures évoquées par le personnel de santé, notamment celle de ne pas se serrer les mains. Ils préfèrent cependant porter des gants. 

Même dans différentes cérémonies, les modérateurs s’efforcent de mettre le sujet à l’ordre du jour. À travers des émissions radiodiffusées, c’est la même situation qui s’observe.

A la Radio Télévision Rwanzururu, par exemple, une radio communautaire, des spots publicitaires sont diffusés chaque fois à l’espace d’au moins deux heures, sur des mesures de prévention.

 

Delphin Mupanda / Correspondant de Beni
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
788 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Ebola : les 3 actuels principaux foyers sont Katwa, Masereka et Mandima

Santé ..,

Ebola : plus de 600 décès et près de 1.000 cas suspects

Santé ..,

Nord-Kivu : vive tension autour d'un décès suspect d'Ebola (au moins un mort et un blessé)

Provinces ..,

Ebola : Denis Mukwege appelle à la vigilance « pour lutter ensemble contre cette épidémie »

Santé ..,