mediacongo.net - Actualités - Présidentielle : A 48 heures de la fermeture des dépôts des candidatures où en est Moïse Katumbi ? 


Retour Politique

Présidentielle : A 48 heures de la fermeture des dépôts des candidatures où en est Moïse Katumbi ?

Présidentielle : A 48 heures de la fermeture des dépôts des candidatures où en est Moïse Katumbi ? 2018-08-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/08-aout/01-05/Katumbi_Moise_DGM_Kasumbalesa.JPG -

Il aura tenté mais, en vain, de fouler le sol congolais. Les autorités tant provinciales que judiciaires lui ont formellement interdit d’accès. Or, endéans 48 heures, les portes des Bureaux de réception et de traitement des candidatures seront hémétiquement fermées. D’ailleurs, la Ceni, dans un communiqué, a annoncé qu’il n’y aurait aucun délai supplémentaire à accorder aux retardataires. Poussé jusqu’à ses derniers retranchements, Katumbi pourrait, à son corps défendant, faire déposer sa candidature via Ensemble pour le changement ou un des ses avocats à Kinshasa.

Dans son programme initial, il prévoyait normalement attérrir à la Loano en provenance de Johannesburg, le 3 août dernier. Et, dans une deuxième étape, il devait venir à Kinshasa au siège de la Ceni, pour le dépôt de sa candidature.

Mais, tout ceci a été liquidé dans ce bras de fer qu’il a tenté d’engager en passant par la Zambie où plus d’une fois, les tentatives, pour lui, d’entrer sur le territoire congolais, n’ont pas réussi.

La résistance ainsi que des multiples altercations auront contribué ainsi à la dégénerescence et au pourrissement de la situation. Hier, dimanche 5 août, les députés et sénateurs de sa plateforme Ensemble pour le changement ont été chez le gouverneur de province du Haut-Katanga à Lubumbashi.

Delly Sessanga qui était du nombre semble n’avoir pas obtenu gain de cause. Comment Katumbi viendra à Kinshasa. Que deviendra l’histoire de sa candidature ? Des questions sont posées à l’infini. Et personne n’en a la moindre réponse exacte. Et, pourtant, les heures et les minutes s’égrènent. Dans deux jours, on en aura fini avec les opérations de dépôt des candidatures dont la sienne restera, apparemment, dans le firmament des ambitions non matérialisées. Le dur reste, en tout cas, devant les congolais.

Pour autant que dans une telle équation où les principaux leaders de l’Opposition sont d’office condamnés à l’irrecevabilité, la problématique de la crédibilité du processus électoral, sans oublier, celle de la fiabilité des résultats, remonte à la surface.

Plus tard, il se posera aussi d’autres questions dont l’affaire de la machine à voter, du fichier électoral, lui-même, et de la non-redynamisation de la Ceni. Que des problèmes à l’horizon, s’il faut également penser à la menace du Comité Laïc de Coordination dont le mot d’ordre des marches et autres manifestations de grande envergure programmées du 12 au 14 août 2018 et qui, en réalité, n’ont jamais, ému, ni ébranlé les tenants des manettes du pouvoir de Kinshasa.

Des étincelles perceptibles donnent à penser qu’il serait illusoire d’imaginer que le 23 décembre 2018, les congolais pourraient se rendre aux urnes dans la paix, pour élire leurs futurs dirigeants.

Loin d’être pessimiste, le tableau est bien celui-là à telle enseigne que des craintes et grincements des dents constituent, en un mot comme en mille, le premier reflexe qui hante, en tout cas, les esprits.

A moins que par un sursaut d’orgueil patriotique, la classe politique se ressaisisse pour faire tourner les choses autrement. Ce qui, mathématiquement, devient littérralement impossible...


La Prospérité / MCP, via mediacongo.net
15265 suivent la conversation
18 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

askots | AJTBIE6 - posté le 08.08.2018 à 01:47

Je souhaiterais savoir comment Moise Katumbi est sorti du pays? Combien de temps a t-il passé à l'étranger? Dans quels pays a t-il séjourné et pour quoi? Les réponses à ces questions orienteront nos commentaires.

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
askots | AJTBIE6 - posté le 08.08.2018 à 01:08

"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 07.08.2018 à 16:18 L’interprétation de cet(accord)s,c'est selon, signe qu'ils ne sont opposable à personne.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
askots | AJTBIE6 - posté le 08.08.2018 à 01:03

Jackis | 26A1DB9 Ceci ressemble au rêve d'une personne qui ne dort pas mais qui somnole, ce qui n'est pas interdit.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jackis | 26A1DB9 - posté le 07.08.2018 à 19:29

Si Moïse KATUMBI revenait après la date butoir du 08 août, il sera en droit de déposer sa candidature car il a été empêché de rentrer au pays, pas de son propre fait, mais à cause de l'État congolais. Tout le monde est au courant de ce qui se passe. Donc, on devra en tenir compte.

Non 3
Oui 47
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 07.08.2018 à 18:44

C'EST LA PREUVE QUE KABILA N'A JAMAIS VOULU LA PAIX EN RDC! IL SAIT BIEN QUE L'ÉLECTION SANS MOISE EST UNE INSULTE POUR LES CONGOLAIS! DONC IL CONTINUE À NOUS HUMILIER JUSQU'À LA DERNIÈRE MINUTE! S'IL VEUT LA PAIX, QU'IL FASSE REVENIR KATUMBI, car le contraire c'est...

Non 2
Oui 36
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
nabavuna | EKY4MXQ - posté le 07.08.2018 à 18:38

il va resté dans son pays natale pour du bon. AUX vrais congolais à ce tour.

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lualaba | 2JZPIHM - posté le 07.08.2018 à 17:18

Tutasema tena nini Mungu ye muenyewe anajuwa

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PAPA WA ROMA 666 | UI11G4O - posté le 07.08.2018 à 16:41

Il n'y aura pas élection, mais bien il y aura une grande rébellion où KANABE et ses acolytes vont être capturé comme des mouches , qui vivra verra, car KANABE joue avec le feu, il aura chaud dans ses MASOKO

Non 2
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 07.08.2018 à 16:18

S'il est empêché de se présenter ,Ensemble s'engagera dans un interminable recours pour obliger le gouvernement à confirmer devant la face du monde( violation des accords de la Saint Sylvestre) la privation de ses droits et libertés...On n'écarte pas un candidat comme ça sans motif valable!!!!Qui a dit élection? paisible??

Non 1
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JKK | 5N56XLA - posté le 07.08.2018 à 15:17

Shu shu shuuuuuuuuuuuuuuu, Gardez silence les Égyptiens que vous voyez aujourd'hui; vous ne le verrez plus jamais.

Non 5
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Sagesse | XXEQEIG - posté le 07.08.2018 à 14:55

Katumbi doit etre là. Et JKK doit faire ses valises et partir.

Non 2
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
junkab | 9PIV5AO - posté le 07.08.2018 à 14:49

Dans 48hrures...

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
askots | AJTBIE6 - posté le 07.08.2018 à 14:42

Mr Sesanga,vous aviez refusé le recensement de la population alors qu'il est la base de bonnes élections, vous êtes à L'shi pour faire entrer Mokat en RDC.Vous n'avez pas présenté vos civilités au Gouv parce que vous vous êtes sur estimés .Vous vous rendez compte que vous avez échoué et vous voilà chez le Gouv.

Non 18
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Notre Congo_Rdc | D354S4K - posté le 07.08.2018 à 14:33

Katumbi non partant, les élections auront bel et bien lieu en décembre avec ou sans JKK.

Non 3
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
askots | AJTBIE6 - posté le 07.08.2018 à 14:32

Moi, à je plains Sesanga et autre maître Lutundula qui ont la manie de toujours mener leurs démarches en l'envers, de l'aval vers l'amont.Ils sont en plus de cela, des négativistes.

Non 5
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord KABENGWA | DLI4Q6R - posté le 07.08.2018 à 14:22

Il y aura belles et biens des élections mais sans kabila comme candidat. Notre lutte actuelle c celle la.... Les autres dossiers après. Il y a même risque que kabila démissionne avant même lesdits élections. Qui vivra verra

Non 7
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Kabumbanyungu | HBBYW8Y - posté le 07.08.2018 à 14:18

Pole sana!!!

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 07.08.2018 à 14:15

IL N Y AURA PAS D'ELECTIONS.

Non 16
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Rapprochement Lamuka-Tshisekedi: Un pari difficile

Politique ..,

Le conseiller de Moïse Katumbi, Salomon Idi Kalonda privé de passeport pour nationalité...

Politique ..,

Lubumbashi : l’adresse de Moïse Katumbi à la presse suscite des interrogations

Politique ..,

Les leaders de Lamuka absent à Lubumbashi pour le grand retour de Moise Katumbi

Politique ..,