mediacongo.net - Actualités - Presidentielle: « Moïse Katumbi reste notre candidat pour la présidentielle » (Christophe Lutundula) 


Retour Politique

Presidentielle: « Moïse Katumbi reste notre candidat pour la présidentielle » (Christophe Lutundula)

Presidentielle: « Moïse Katumbi reste notre candidat pour la présidentielle » (Christophe Lutundula) 2018-08-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/08-aout/20-26/lutundula-christophe-interview-radio-okapi.jpg -

Le député Christophe Lutundula lors d'une émission au studio de Radio Okapi à Kinshasa, le 23 janvier 2018. (© Radio Okapi/John Bompengo)

Révolté par ce qu’il considère comme le harcèlement judiciaire et la haine viscérale contre Moïse Katumbi,   le président national de l’Alliance des démocrates pour le progrès (ADP),  Christophe Lutundula appelle la population à arracher l’organisation des élections véritablement démocratiques et inclusives en RDC. Pour ce cadre du G7, Moïse Katumbi reste le candidat président de la République d’ « Ensemble pour le changement» aux prochains scrutins.

La bataille pour l’inclusivité des élections ne fait que commencer. A Ensemble pour le changement, la mobilisation est effective. Tous les acteurs s’y attèlent. C’est dans ce cadre que s’inscrit la matinée politique tenue, hier dimanche 19 août à Kinshasa, par le président national de l’Alliance des démocrates pour le progrès (ADP), Christophe Lutundula. Ce dernier a appelé les Congolais à arracher l’organisation des élections véritablement démocratiques et inclusives en RDC.

Pour ce cadre du G7 , Quoiqu’il en soit, le leader d’Ensemble pour le changement, Moïse Katumbi revient bientôt au pays pour déposer sa candidature à la prochaine élection présidentielle. Comme pour dire les embuches lui placées n’entament en rien sa détermination et celle de son équipe.

Pour Christophe Lutundula, Moïse Katumbi est tant redouté par ceux qui veulent à tout prix l’exclure du processus électoral. C’est ce qui explique l’acharnement judiciaire et la fixation obsessionnelle de la Majorité présidentielle contre lui.

Le respect et l’application intégrale du compromis de la Saint sylvestre implique la décrispation politique. D’où l’obligation faite au pouvoir en place par le président national de l’ADP, de lever toutes entraves contre le retour au pays de Moïse Katumbi en citoyen congolais libre et la réouverture par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) du bureau de réception et de traitement des candidatures afin de lui permettre de déposer  sa candidature à l’élection présidentielle. Parce qu’il est victime du fait du prince qui l’a empêché d’autorité de ne pas le faire en temps et heure requis. Par ailleurs, la matinée politique a coïncidé avec la présentation et l’investiture des candidats à la députation provinciale et nationale, de l’ADP pour la ville de Kinshasa. 

A cet effet, ce parti membre du G7 et d’Ensemble pour le changement, l’ADP a aligné pour la ville de Kinshasa près de douze candidats dont quatre pour la provinciale et huit pour les législatives. « Pour l’ensemble de la République, nous avons aligné une quarantaine pour la députation provinciale et à peu près l’équivalence à la députation nationale », a fait savoir le Christophe Lutundula.

En outre, dans une déclaration qui a sanctionné cette matinée politique organisée à Notre dame de Fatima, l’ADP a condamné la tentative de restauration de la dictature, le bradage et le pillage des ressources naturelles de la RDC, les violations des droits de l’Homme ainsi que les abus de pouvoir de toutes sortes.

Avant d’appeler le peuple Congolais à doubler les pressions sur le président sortant et son gouvernement pour qu’ils appliquent dans leur intégralité des dispositions de l’Accord de la Saint Sylvestre et les résolutions 2348 et 2409 du Conseil de sécurité, l’ADP a affirmé son adhésion aux prises de positions récentes de Ensemble pour le changement et leaders de l’Opposition concernant le processus électoral en RDC. Cependant, le parti de Christophe Lutundula exige la mise en œuvre de toutes les mesures de décrispations politiques convenues dans l’Accord de la Saint Sylvestre et l’abandon sans condition ni atermoiement de la machine à voter par la Céni.

Joyce Kalala
Le Potentiel / MCP, via mediacongo.net
1145 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Eagle One | V1299BF - posté le 22.08.2018 à 13:25

Bande des rêveurs, bien avant que le dépôt des candidatures ne commencent, les journalistes vous posez chaque fois la question de savoir "au cas où Moïse ne revenait pas vous ferez un autre choix?" Vous avez pensiez joué à cache cache, et voici que la réalité vous rattrape. Des hommes et des femmes incapable de se substituer à un candidat qui a des crocs en jambe. Aujourd'hui on peut comprendre que tous vous êtes derrière Moïse à cause de son porte-monnaie, parce que si vous aviez des convictions et des idéaux politiques, les soi-disant chevronnés que êtes allaient se concerter pour aménager le terrain pour que votre super candidat revienne à la prochaine occasion, en...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Notre Congo_Rdc | D354S4K - posté le 21.08.2018 à 11:53

Peine perdue papa, KATUMBI est un Italien et tu veux à tout prix qu'il vienne se présenter aux scrutins du 23/12/2018, alors qu'il n'a jamais RECOUVRE la nationalité CONGOLAISE. Si vraiment KATUMBI est un politicien et congolais qu'il vienne au pays affronter la justice Congolaise. Mais s'il continu ainsi, il est et restera NON PARTANT. Avec ou sans KATUMBI la RDC ira aux élections le 23 décembre prochain. En 2006 ETSHI alors vivant avait boycotter les élections, en 2018 la plate-forme "Ensemble" peut aussi le faire et le pays CONTINUERA à existé.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Tryphon Kin-Kiey : « L’Assemblée nationale a intentionnellement et littéralement outrepassé...

Politique ..,

Kazakhstan : Tokaïev remporte la présidentielle avec 70,8% des voix

Monde ..,

Ordonnance Présidentielle: Le prof Mbata dénonce une dérive parlementaire

Politique ..,

Mauritanie: Six candidats pour succéder au président Aziz

Afrique ..,