mediacongo.net - Actualités - Les géants de l’internet suppriment des comptes jugés proches de Téhéran



Retour Sur le net

Les géants de l’internet suppriment des comptes jugés proches de Téhéran

Les géants de l’internet suppriment des comptes jugés proches de Téhéran 2018-08-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/08-aout/20-26/facebook_compte_18_01214.jpg -

Après Facebook et Twitter, Google annonce à son tour la fermeture de centaines de comptes suspectés d'être liés à l'Iran. Ces comptes actifs sur sa filiale YouTube sont soupçonnés d'avoir été utilisés pour diffuser en Occident une campagne de désinformation favorable aux intérêts de Téhéran.

Longtemps accusés de laxisme face à la propagande étrangère, les géants de la Tech en Californie rivalisent désormais d'annonces anti-« fake news ». En ligne de mire cette semaine, une campagne de désinformation qui aurait été menée par l'Iran afin de manipuler l'opinion aux Etats-Unis et en Europe.

Mardi, Facebook annonçait la fermeture de plus de 650 comptes liés à Téhéran sur sa plateforme et sur Instagram. Twitter a fait de même avec près de 300 fermetures et ce jeudi, c'est au tour du groupe Google d'annoncer la censure sur sa filiale YouTube de 39 chaînes identifiées comme émanant d'IRIB, la radio-télévision de la République islamique d'Iran. Des chaînes actives depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump.

Durcissement du ton face à Téhéran

Or, le président américain a fait du durcissement de ton face à Téhéran l'une des priorités de son mandat et « les acteurs engagés dans ce type d'opération d'influence sont en infraction avec nos politiques », justifie Google.

A trois mois des élections de mi-mandat aux Etats-Unis, Google annonce aussi avoir déjoué une attaque de type phishing menées par un Etat non nommé ciblant des journalistes, des militants et des universitaires du monde entier.

D'ordinaire ce type d'action est plutôt imputé à des espions russes toujours actifs par ailleurs. Le groupe Microsoft annonçait ce lundi avoir été la cible d'une attaque de pirates liés au Kremlin.

Eric de Salve
RFI /MCP, via mediacongo.net
2020 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Au Ghana, les églises font le pari du numérique face au Covid
AUTOUR DU SUJET

WhatsApp n'appliquera pas ses règles de confidentialité plus strictement le 15 mai comme prévu

Sur le net ..,

Le conseil de surveillance de Facebook confirme bannir le compte de Trump du réseau social

Sur le net ..,

Donald Trump de retour sur Facebook ? Décision du conseil de surveillance mercredi

Sur le net ..,

En un an, Facebook a presque doublé son bénéfice net et cela devrait continuer

Sur le net ..,