mediacongo.net - Actualités - Rejet de la candidature de Bemba : l’opposition s’enflamme sur les réseaux sociaux



Retour Sur le net

Rejet de la candidature de Bemba : l’opposition s’enflamme sur les réseaux sociaux

Rejet de la candidature de Bemba : l’opposition s’enflamme sur les réseaux sociaux 2018-08-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/08-aout/20-26/bemba-ceni-depot-candidature.jpg -

La commission électorale nationale indépendante (CENI) vient de publier samedi 25 août 2018 la liste des candidats présidents recevables et irrecevables. La plus grande bombe est celle de la non-recevabilité de la candidature du sénateur Jean pierre Bemba Gombo.

Y faisant suite, les réactions des acteurs politiques et de la société civile n’ont pas tardé. Comme des politiques qui ne dorment jamais et à ce monde devenu village planétaire grâce aux atouts du numérique ont su Twitter à travers leurs pages respectives.

Pour la secrétaire générale du mouvement de libération du Congo (MLC), parti cher à Jean pierre Bemba Gombo, Eve Bazaiba: « La peur de la Candidature du Sénateur Jean Pierre BEMBA a fait trembler la Kabilie au point d’instrumentaliser la CENI pour l’écarter. simple lettre d’Alexis Thambwe, a remplacé la loi électorale dans l’examen des candidatures. »

Abondant dans le même sens, le président de la plateforme « Ensemble pour le changement », Moïse Katumbi confirme « l’instrumentalisation totale » de la Ceni.

Georges Kapiamba de son coté confirme comme ses prédécesseurs, l’instrumentalisation de la ceni. Il le dit en ce terme: « ACAJ dénonce l’instrumentalisation de la CENI par le Ministre de la Justice, membre de FCC, à l’occasion de l’examen des candidatures. En exécutant les@injonctions dudit Ministre, la CENI a démontré publiquement son inféodation au pouvoir. »

Delly Sesanga, pour sa part, le secrétaire général de l’ensemble pour le changement a twitté en ce terme: « J’avais prévenu. Lutter pour l’inclusivité contre l’exclusion de Moise Katumbi est une question de principe. Cautionner cette exclusion ouvre la voie à la parodie électorale où le FCC choisit ses adversaires ».

D'autre opposant comme Claudel Lubaya considère que l'invalidation de la candidature de Jean-Pierre Bemba est « un énième affront de la part d' un pouvoir têtu et récidiviste, constant dans ses forfaitures et qui tient à imposer ses élections, ses candidats et ses résultats. »

Par ailleurs, selon le journal Africa News, Adolphe Muzito, un autre candidat invalidé, tiendra en matinée une conférence de presse pour « dénoncer l'imposture de la Ceni », relate le journal sur son compte twitter.


Matin Info / MCP, via mediacongo.net
4680 suivent la conversation
6 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Germain MAPENDO | RBLOBKC - posté le 25.08.2018 à 14:42

Au lieu d'aller aux élections sans ces poids lourds de l'opposition, mieux vaut que toute l'opposition se retire du processus pour ne pas cautionner le jeux de la majorité.

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE GLAS des imposteurs | 1XVY75Q - posté le 25.08.2018 à 13:21

Content de vous revoir parmi nous HECANTOCHIRES, et pourquoi ce long silence? OUI,levons-nous comme un seul homme comme l'a dit "Hecantochires" ce lundi 03/09/2018 et boutons dehors ce régime finissant. OUI aux élections inclusives car "Ces imposteurs ont montré leurs vraies faces"

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 25.08.2018 à 12:44

He oui Sessanga a encore raison, inclusivité.Inclusif,je disais sera le mot le plus recherché.Pas la peine d'être devin.Si l'on écarte l'un,on écartera les autres d'une façon ou d'une autre.Car le but final,c'est faciliter l'élection de Shadary.Katumbi continue le combat pour des élections justes et crédibles,on est ensemble!!

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MOKAT MON PRÉSIDENT | 5R2KFP9 - posté le 25.08.2018 à 12:21

Je voterai pour MOKAT ou rien...appel à l'exclusivité des elections

Non 6
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 25.08.2018 à 12:15

Le MLC comprendre maintenant qu'il fallait appuyer ENSEMBLE dans sa quête de l'inclusivité électorale. Ils se bombaient le torse croyant que kanambe allait laisser leur leader competir et lui faire une passe en or en le laissant gagner les élections. Malheureusement Kamerhe et Fatshi n'ont pas encore eux aussi compris cela. Ils croient vraiment que kanambe laissera l'un d'eux l'emporter!!! La solution c'est de boycotter ces élections et se battre pour une transition sans kanambe afin d'organiser des élections réellement inclusives et transparentes. Je voterai pour MOKAT ou RIEN.

Non 4
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Hecantochires | HI783NZ - posté le 25.08.2018 à 12:07

Hecantochires | HI783NZ - posté le 25.08.2018 à 12:04 Non aux simulacres d’élections, KABILA doit cessez d'avoir la main sur l'appareil de l’État (CENI,Armé, et autres institutions). Peuple il est temps de nous jeter tous dans la rue comme un seul et mettre ce régime finissant dehors.Lundi 03/09/2018 tous dans la rue car "Ces imposteurs ont montré leurs vraies faces". Le peuple gagne toujours (Martyr ROSSY).Lucha ,Filimbi,CLC...Il est temps de reprendre les actions.Je sors de mon silence.

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Au Ghana, les églises font le pari du numérique face au Covid
AUTOUR DU SUJET

"Qui vous dit que le chef de l’État en fonction ne remportera pas les élections de 2023?"...

Politique ..,

Les ordonnances présidentielles sur l’état de siège déclarées conformes à la Constitution

Politique ..,

Patrice Talon, président du Bénin : "Je n'envisage pas de gracier les opposants"

Afrique ..,

Six mois plus tard, l’Arizona compte encore les votes de l’élection présidentielle

Monde ..,