mediacongo.net - Actualités - Bunia : pas de cas confirmé de virus ebola après analyses



Retour Santé

Bunia : pas de cas confirmé de virus ebola après analyses

Bunia : pas de cas confirmé de virus ebola après analyses 2018-08-27
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/08-aout/27-31/ebola_experts_18_00011.jpg Bunia, Ituri-

Des spéculations sur la présence de la maladie à virus Ebola ont envahi la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, le week-end dernier. Ceci après le décès d’un homme ayant présenté des symptômes apparentés à ceux de l’épidémie d’Ebola.

Pour couper court à cette rumeur, un échantillon a été prélevé puis envoyé au laboratoire du centre mobile de traitement de cette maladie à Beni au Nord-Kivu voisin.

Après analyse de ces données, le résultat a révélé la présence plutôt d’une autre maladie. Une situation qui a poussé l’autorité provinciale à convoquer la presse pour une mise au point.

« Le résultat vient de sortir, c’est un résultat négatif, il n’y a pas d’Ebola en ville de Bunia. Selon les médecins le malade souffrait de la gastrite aiguë, c’est à eux de vous donner plus de détails. Mais cela ne peut pas nous pousser à baisser les bras, nous devons plutôt doubler de vigilance pour que prochainement s’il y a des cas pareils, que les gens ne s’alertent pas », a déclaré Abdallah Pene Mbaka, gouverneur de la province de l’Ituri, qui a invité sa population à continuer à observer les mesures d’hygiène.

Selon Maître Faustin Agenong’a, bourgmestre de la commune de Shari, avant sa mort, le malade, un chef d’une avenue du quartier Ndibakodu en ville de Bunia, vomissait du sang à partir de Lopa, village situé à 30 km au nord de Bunia en territoire de Djugu.

La police a usé des gaz lacrymogènes le samedi pour disperser les membres de famille de la victime qui voulaient récupérer par force la dépouille mortelle déposée à la morgue de l’hôpital général de référence de Bunia en attendant le résultat du laboratoire.

Le même scénario était observé également le dimanche où un groupe de jeunes a forcé la porte de la morgue, cassé le cercueil prévu pour l’inhumation de la victime, ce qui a poussé les autorités à libérer son corps pour l’enterrement, précise le colonel Prospère Zombo, commandant ville de la police, joint par Bunia Actualité.

LM (Correspondant à Bunia)
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
2911 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Equateur : la surveillance de la tuberculose impactée négativement par la Covid-19 et Ebola

Santé ..,

Ebola au Nord-Kivu : “D’ici-là, nous pouvons sortir de l’auberge” (Ministre provincial...

Santé ..,

Butembo : 2 personnes guéries d'Ebola quittent du CTE

Provinces ..,

Ebola : un cas de guérison signalé à Butembo

Santé ..,