mediacongo.net - Actualités - Ebola : Pourquoi les femmes sont-elles les principales victimes de l’épidémie en RDC ?



Retour Femme

Ebola : Pourquoi les femmes sont-elles les principales victimes de l’épidémie en RDC ?

Ebola : Pourquoi les femmes sont-elles les principales victimes de l’épidémie en RDC ? 2018-08-30
Santé
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/08-aout/27-31/ebola-infirmieres-accompagnent-femme-probablement-atteinte-virus-dans-centre-traitement-monrovia-liberia.jpg -

Des infirmières accompagnent une femme probablement atteinte par le virus dans un centre de traitement à Monrovia au Liberia. (© Ahmed Jallanzo/EPA/MAXPPP)

Les femmes sont les principales victimes de l'épidémie d'Ebola qui frappe actuellement les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) : plus de 60%, selon les chiffres officiels.

La raison ? Elles sont plus souvent en contact direct avec les corps des défunts, explique Henriette Okito, de l'unité de protection des femmes de l'ONG Oxfam.

« Lorsque la personne est malade, c’est plus la femme qui est là, en train d’assister la personne hospitalisée. Donc c’est plus les femmes qui sont exposées au virus Ebola », explique-t-elle.

Selon elle les mœurs et coutumes du village jouent un rôle important dans cette propagation du virus chez les femmes.

« Nous sommes encore au village. Donc si la personne meurt, on doit amener le corps à la maison. Et c’est plus les femmes qui entourent le corps. A l’extérieur de la maison, les hommes sont là en train de prendre du café et d'allumer le feu. Donc les femmes touchent le corps, elles essaient de faire les "histoires de maquillage" de la personne décédée », affirme-t-elle. Puis d’ajouter qu'« En termes d’héritage, il y a de ces biens de la personne qui est décédée que l'on doit partager. Donc on a eu tous ces cas-là des femmes qui sont entrée en contact et ont touché les biens de la personne décédée. »


RFI / MCP, via mediacongo.net
2856 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Lwabeya Ntumba | LAAJN8T - posté le 30.08.2018 à 23:13

Cette femme, Henriette Okito, est tout simplement malade. Avec des idées terre à terre de ce genre, comment voulez-vous qu'on ne soit pas atteint par Ebola? Lorsqu'une personne attrape le virus d'Ebola, elle est isolée et si elle meurt elle sera directement enterrée sans un moindre contact avec tout l'entourage. C'est du n'importe quoi...

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
ARTICLE Précédent : Violences sexuelles en RCA: la RDC va rester «attentive et solidaire»
AUTOUR DU SUJET

Ebola: le virus signalé dans la localité de Soleniama en Ituri

Provinces ..,

Ebola : les 3 actuels principaux foyers sont Katwa, Masereka et Mandima

Santé ..,

Ebola : plus de 600 décès et près de 1.000 cas suspects

Santé ..,

Nord-Kivu : vive tension autour d'un décès suspect d'Ebola (au moins un mort et un blessé)

Provinces ..,