mediacongo.net - Actualités - Lutte contre les violences sexuelles : Dr Mukwege félicite la justice militaire 


Retour Provinces

Lutte contre les violences sexuelles : Dr Mukwege félicite la justice militaire

Lutte contre les violences sexuelles : Dr Mukwege félicite la justice militaire 2018-09-05
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/08-aout/27-31/dr_mukwege.JPG -

Lutte contre les violences sexuelles : Dr Mukwege félicite la justice militaire

Le Dr Denis Mukwege, gynécologue et responsable de l’hôpital de Panzi de Bukavu (Sud-Kivu) félicite la justice militaire congolaise pour son implication dans la lutte contre les violences sexuelles. Selon lui, les actes de la justice militaire ont contribué efficacement à la baisse sensible des cas de viols dans la région de Kavumu en territoire de Kabare où les auteurs ont été condamnés pour crimes contre l’humanité.
 
Dr Denis Mukwege s’exprimait ainsi mardi 4 septembre à Bukavu lors de la visite de son hôpital par une délégation de la police de la Monusco.
 
« Avec la justice militaire, la collaboration est mieux qu’avec la justice civile en cas de viol, lorsqu’il y a des cas qui intéressent la justice militaire. Ce qui est bien et il faut le dire. La dernière fois avec les enfants de Kavumu, la justice militaire a montré finalement qu’elle peut jouer pleinement son rôle, et le rôle que la justice militaire a joué a apporté un calme à Kavumu. Depuis que les suspects ont été arrêtés, le nombre de victimes de Kavumu est passé presque à Zéro, et donc aujourd’hui, on a fait presque une année avec un ou deux cas seulement », s’est réjoui le Dr Mukwege.
 
Il fait remarquer pour la première fois, les bourreaux qui ont violé les filles à Kavumu ont été sanctionnés.
 
« La Cour militaire congolaise avait conduit ce procès avec professionnalisme, c’est une première et je pense que ça va servir d’une jurisprudence dans le futur », souhaite le responsable de l’hôpital de Panzi.
 
La justice militaire avait lancé le procès sur les cas des viols de masse sur mineures en novembre 2017 à Kavumu, 25 km au nord de Bukavu dans le territoire de Kabare. La cour militaire de Bukavu siégeant en chambre foraine dans cette cité avait appelé à la barre dix-huit prévenus et une cinquantaine d’enfants victimes de viols, constitués en partie civile. Un mois plus tard, la justice militaire avait condamné Frédéric Batumike et dix de ses complices à la prison à perpétuité pour « crimes contre l’humanité par viol ».


Radio okapi
428 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Célebration de la journée de la femme : Antonio Guterres réitère sa détermination à lutter...

Femme ..,