mediacongo.net - Actualités - Bukavu est devenue la capitale de l’insécurité

Retour Provinces

Bukavu est devenue la capitale de l’insécurité

Bukavu est devenue la capitale de l’insécurité 2018-09-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/08-aout/27-31/bukavu_ville_18_01241.jpg -

Le bureau urbain de la société civile ville de Bukavu se dit préoccupé par la recrudescence de l’insécurité dans la province du Sud-Kivu et plus précisément dans la ville de Bukavu.

Dans une déclaration rendue publique ce mercredi, le bureau de la société civile précise que ces derniers temps, il ne se passe plus deux jours sans compter des morts suite aux attaques d’hommes armés qui tuent, pillent et blessent de paisibles citoyens dans l’indifférence des autorités.

D’après Zozo Sakali, président de la société civile ville de Bukavu, « le phénomène des corps sans vie atteint des proportions inacceptables. En une seule semaine, au moins un corps sans vie a été découvert dans chaque commune de la ville de Bukavu. Il y a quelques jours, le corps sans vie d’un jeune candidat député à la circonscription électorale de Bukavu a été découvert dans la commune d’Ibanda. Un autre cadavre a été retrouvé le 7 septembre sur l’avenue Nyantemu dans la commune de Bagira et un autre dans la commune de Kadutu, le 11 septembre. A ce jour, aucun résultat d’une quelconque enquête n’a été rendu public ».

L’opération « Tujikinge » ne suffit pas

Le Conseil de sécurité de la ville de Bukavu avait lancé, en février dernier, l’opération « Tujikinge » sur toute l’étendue de la province. L’Opération Tujikinge vise non seulement à sécuriser la population et ses biens mais également à renforcer la collaboration entre la population et les agents de l’ordre afin de lutter contre l’insécurité en province. Les autorités ont même prévu des récompenses à ceux qui auront livré des informations ou dénoncé des suspects.

Malgré cette campagne, la situation sécuritaire en province ne cesse de se détériorer. La province est aujourd’hui victime de cas d’assassinats, d’attaques de maisons et d’enlèvements.

Inaction des autorités

Dans son bulletin d’informations N° 055, la synergie des associations de jeunes pour l’éducation civique électorale et la protection de l’homme au Sud-Kivu (SAJECEK) indique que 19 personnes ont été tuées au courant du mois d’août dans le Sud-Kivu.

Contacté, Robert Njangala, coordonnateur de la SAJECEK, se dit choqué par l’inaction des autorités provinciales, malgré les multiples dénonciations des organisations de la société civile. « La ville de Bukavu vient en tête en termes d’assassinats. Au total sept personnes ont été tuées, vingt  maisons attaquées, deux cas d’enlèvements et deux autres cas de justice populaire au courant du seul mois d’août, ce qui nous pousse à nous interroger sur le rôle joué par les autorités pour sécuriser la population, alors que Bukavu abrite le plus grand nombre d’agents de sécurité, mais aussi les plus hautes autorités politico-administratives de la province, des militaires et des policiers. Si l’insécurité culmine dans la ville de Bukavu, que penser de la situation sécuritaire dans les différents territoires que comptent la province du Sud-Kivu ? Déjà, le territoire d’Uvira à lui seul occupe la première position dans la rubrique enlèvement et la situation dans la plaine de la Ruzizi inquiète et nécessite des mesures coercitives ».

Le bureau urbain de la société civile ville de Bukavu exige un dialogue sécuritaire entre les autorités urbaines, les services de sécurité et la société civile mais aussi des sanctions à l’encontre de certains responsables des services de sécurité qui ont failli à leurs missions.


La Libre Afrique/MCP, via mediacongo.net
1448 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Zairois | Y5GIOO8 - posté le 14.09.2018 à 18:47

Mais quand ils ont un Rwandais comme gouverneur de province, ils pensent qu'ils auront la paix? Claude Nyamugabo ne peut jamais garantir la sécurité aux sud kivutiens étant proche du Rwanda (Cyangugu). Kagame est entrain de développer le Rwanda en déstabilisant, pillant et sécurisant la RDC. Et comme l'idiotie caractérise les congolais au pouvoir, voilà qu'aujourd'hui nous enregistrons des millions de morts provoqués par les Rwandais. Et les idiots veulent la continuité de cette situation catastrophique pour remplir leurs ventres et poches.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Bukavu : un mouvement citoyen dénonce la perception d'une « taxe sur passager »

Provinces ..,

Sud-Kivu : des orpailleurs de Misisi dénoncent la multiplicité des taxes

Provinces .., Bukavu, Sud-Kivu

Sud-Kivu : une maladie inconnue tue les cochons en territoire de Kalehe

Provinces .., Bukavu, Sud-Kivu

Bukavu : une nouvelle marche de soutien à Ramazani Shadary indigne des activistes pro-démocratie

Provinces ..,