mediacongo.net - Actualités - De plus en plus rare, le secteur privé convié à investir dans l’eau

Retour Economie

De plus en plus rare, le secteur privé convié à investir dans l’eau

De plus en plus rare, le secteur privé convié à investir dans l’eau 2018-09-15
Echos des entreprises
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/jobaof/2018/09-septembre/02/elan_180914_01.jpg Kinshasa-

32 % seulement de la population congolaise accède à l’eau potable. Une moyenne globale partagée par l’Unicef au cours de l’atelier sur les opportunités qu’offre le business de l’eau, mobilisant les investisseurs privés nationaux et/ou internationaux à soutenir le gouvernement congolais pour donner accès, à moindre coût, à une eau de qualité à la majorité de la population.

Conformément à la Loi n°004 du 22 février 2002 portant code des investissements et la loi n°15/026 du 31 décembre relative à l’eau, mettant fin au monopole de la production, du traitement et de la distribution de l’eau, démocratisant son accès.

L’eau, denrée vitale dont ne bénéficie pourtant pas la plus grande majorité de la population, est au cœur d’un nouveau modèle économique défini rentable par les services spécialisés. Ces derniers convient les secteurs privés à prendre part à ce business afin de couvrir les zones non ou moins desservies en eau potable par le service de l’Etat.

A l'inititative de Elan RDC et de l'Unicef ainsi que ses partenaires, les potentiels entrepreneurs de la ville de Kinshasa, les institutions et organisations publiques, les bailleurs de fonds et les ONG œuvrant dans le secteur de l’eau se sont réunis, sous le thème « Investir dans l’eau, l’or liquide », ce jeudi 13 septembre à Kinshasa, en vue d’atteindre ces objectifs.

Comment ?

Pour combler le vide de desserte en eau potable, les entrepreneurs sont appelés à la construction des forages à travers la ville de Kinshasa, et par extension sur l’étendue du territoire national, pour la distribution de l’eau. Il leur est conseillé d’investir dans le forage manuel qui est plus aisé pour la maximisation des points de distribution. Il se pratique sur la roche sédimentaire, ne nécessite pas beaucoup de moyens financiers et gagne en temps ; tout au plus 30 mètres sont requis pour ce circuit combien bénéficiaire aux communautés. Un encadrement par les services spécialisés s’avère impérieux afin d’éviter les risques de contamination par les eaux superficielles, le cas échéant plus dangereux que les toilettes publiques, a-t-on fait savoir. A l’image du Service national d’hydraulique rural (SNHR), l’institution étatique, bien qu’exerçant dans le forage mécanique, jugé par ailleurs relativement onéreux, offre son expertise dans la réalisation des ouvrages hydro-sanitaires. Il est important, de collaborer avec les professionnels, a-t-on soulevé, pour le contrôle de la profondeur de la nappe afin de ne pas la contaminer.

Business de l’eau : 1$ investi=3$ rapporté

Le gain étant la finalité de cet investissement, ne doit cependant pas motiver cette action. Car pour réussir dans le business de l’eau, il faut posséder le sens du social, a souligné Max Laplanche expert en eau, qui présente 5 cas d’affaires aux investisseurs dans l’eau, à savoir : l’exploitation familiale, d’un mini réseau d’adduction d’eau, d’une eau traitée avec la vente en vrac, l’exploitation  et camionnage de l’eau traitée, l’exploitation et mise en bouteille de l’eau traitée.

Pour M. Laplanche,  il est possible aujourd’hui de faire fortune dans l’eau, cet or liquide qui n’est pas desservie équitablement. Investir dans le business de l’eau c’est donner une réponse à des besoins primaires de l’homme, souligne-t-il.

Les solutions adaptées doivent être mises à contribution pour la permanence des services. Or, l’investissement dans l’industrie de l’eau ne peut se faire à court terme. Une sonnette d’alarme à l’endroit de créanciers qui pour la plupart du temps octroient des prêts sur 2 à 3 ans de remboursement. Pas du tout profitable aux investisseurs dans l’eau, révèle Deo Mirindi, un opérateur dans les PME.

L’eau, or liquide : témoignage d’un colonel du Kongo central

Propriétaire d’un puits de forage (35m de profondeur) à Lufu, le colonel Johnny de la Police nationale congolaise (PNC) à Matadi dans le Kongo central (Ouest de la RDC) partage son expérience dans l’exploitation de l’eau de forage dans sa concession à la frontière RDC-Angola. « Le besoin de la population en eau a suscité en moi l’intérêt de construire un forage pour la distribution d’eau. Vendu à 100FC le bidon de 25L, la population revend à 300FC. Ce qui me permet de répondre aux besoins quotidiens du ménage, ajoutant, c’est une vraie mine qui me rapporte au moins 50USD, le jour. La difficulté que j’éprouve se situe au niveau de la maintenance et du personnel technique qualifié pour la manipulation du générateur ».

L’usage du panneau solaire est un palliatif qui résout le problème de dépenses hebdomadaires si pas quotidiennes relatives au fonctionnement d’un générateur.

Intégrer l’énergie solaire dans le business de l’eau a été révélé salvatrice car elle contribue à diminuer le coût et rend l’eau accessible à une grande population vulnérable.

Gestion de l’eau, une ressource épuisable

Cette denrée qui est présentée comme une nouvelle manne aux investisseurs doit cependant être exploitée avec intelligence pour ne pas la finir. Le professeur Louis Lungu , Directeur des ressources en eau au ministère de l’Environnement renseigne qu’il faut respecter le cycle de l’eau, selon l’article 63 de la loi sur l’eau. Les acteurs dans ce secteur doivent trouver des compromis afin de garantir le métier pour le rendre pérenne.

En attendant de posséder la Carte des zones propices au forage qui sera disponible en novembre et le décret d’application pour l'opérationnalisation de la loi n°15/026 du 31 décembre relative à l’eau, les opérateurs sont appelés à travailler dans une conscience collective en vue de la bonne gestion de cette ressource salutaire.

Qui est Elan RDC

ÉLAN RDC (www.elanrdc.com) est un projet de développement des systèmes de marchés financé par UK AID visant à réduire la pauvreté en RDC en augmentant les revenus de plus d'un million de petits producteurs, entrepreneurs et consommateurs entre 2015 et 2020.


mediacongo.net
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 42294-Kinshasa
1437 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

segla | RSU91CX - posté le 15.09.2018 à 17:07

RETOUR AFFECTIF DE VOTRE FEMME OU DE VOTRE HOMME. la puissance de vous aidez dans les domainnes suivantes: amour ,retour de l'être aimé, maraboutage d'une femme ou d'un homme, mettre fin à un divorce, attirer quelqu'un... - chance : grigri pour avoir plus de chance aux jeux, pour etre un peu moins poissard dans la vie... - travail : incantations magiques pour trouver un travail, ne pas se faire virer, rituels pour être augmenté, rituels pour réussir les entretiens d'embauche - business et affaires: grigri à utiliser quand on monte une entreprise, talisman pour mieux négocier les contrats, prières pour faire venir les clients et attirer des partenaires pour plus d'informations...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement