mediacongo.net - Actualités - Soupçonnée de corruption, la Zambie privée de l'aide britannique



Retour Afrique

Soupçonnée de corruption, la Zambie privée de l'aide britannique

Soupçonnée de corruption, la Zambie privée de l'aide britannique 2018-09-19
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/09-septembre/17-23/edgar_lungu_18_00001.jpg Lusaka, Zambie-

Edgar Lungu, président zambien

Le Royaume-Uni a annoncé sa décision de suspendre son aide publique à la Zambie en raison des accusations de détournements de fonds et de corruption lancées récemment dans la presse contre le gouvernement du président Edgar Lungu.

Dans un tweet publié lundi soir, l’ambassadeur britannique à Lusaka Fergus Cochrane-Dyet a confirmé le “gel de toute l’aide bilatérale du RU (Royaume-Uni) en raisons d’inquiétudes, jusqu‘à ce que les résultats d’un audit en cours soient connus”.

“L’aide du RU applique le principe de la tolérance zéro en matière de fraude et de corruption”, a-t-il ajouté.

La semaine dernière, la lettre d’information Africa Confidential avait affirmé que la Suède et la Finlande avaient suspendu leur aide à Lusaka en raison de soupçons de corruption. La publication ajoutait que le Royaume-Uni avait de son côté demandé le remboursement d’une enveloppe de 4 millions de dollars (3,4 millions d’euros) attribuée à la Zambie.

Selon son Département du développement international, le gouvernement britannique devait verser 47 millions d’euros d’aide à la Zambie pendant l’année fiscale 2018-2019.

Stupeur et satisfaction

Le chef de l’Etat zambien Edgar Lungu s’est dit mardi “gravement préoccupé” par ces accusations de détournements et a ordonné une enquête.

“Je veux une enquête rapide et décisive”, a-t-il déclaré dans un communiqué. “Si des cas d’abus d’ordre criminel sont relevés, je veux qu’ils soient transmis aux autorités compétentes. Si des mesures administratives sont nécessaires, je veux qu’elles soient promptement adoptées.”

L’ex-ministre zambien des Affaires étrangères Harry Kalaba, qui avait bruyamment claqué la porte du gouvernement en janvier pour dénoncer la “corruption croissante” du régime, s’est réjoui sans retenue de la décision britannique.

“Je me sens soutenu pour la première fois depuis que j’ai démissionné […]. La communauté internationale redit ce que j’ai déjà dit en démissionnant”, a-t-il déclaré à l’AFP.

Depuis sa réélection en 2016, le président Lungu est régulièrement accusé de corruption et de dérive autoritaire par ses adversaires politiques.


AFP / Africanews / MCP, via mediacongo.net
1155 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Congolais LAMUKA! | TSWZGT3 - posté le 19.09.2018 à 17:40

Mende va dire que c'est Moise Katumbi qui est à la base de cette derive ou c'est un montage de Katumbi...kiekiekie Mende mediocre

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 19.09.2018 à 13:37

Là on soupconne à peine, ailleurs la corruption c'est vis à vis et bien documenté. Et le Royaume Uni y compris via sa Westmister Foundation for Democracy palpe cela du doigt. Ont-Ils suspendu leurs millions d'aide ?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : En Afrique, la girafe et la menace d'"extinction silencieuse"
AUTOUR DU SUJET

Zambie : une boisson énergisante avec du viagra retirée du marché

Afrique .., Lusaka, Zambie

Zambie : un congolais recherché par le FBI américain arrêté par Interpol à Lusaka

Diaspora .., Lusaka, Zambie

Subornation ou corruption morale ? Koffi pose un geste de charité en Zambie !

Musique ..,

La Zambie va taxer les appels sur internet

Sur le net .., Lusaka, Zambie