mediacongo.net - Actualités - Lutte contre le paludisme en RDC : la Grande Bretagne octroie 59 millions USD

prev
next


Retour Santé

Lutte contre le paludisme en RDC : la Grande Bretagne octroie 59 millions USD

Lutte contre le paludisme en RDC : la Grande Bretagne octroie 59 millions USD 2014-01-09
Santé
La Grande Bretagne a affecté 59 millions de dollars américains au projet de lutte contre le paludisme en République démocratique du Congo dont le lancement est intervenu mercredi 8 janvier à Kinshasa.

Le projet en question vise notamment à augmenter la disponibilité et l'accessibilité des antipaludéens de qualité dans les pharmacies privées installées en RDC où presque le tiers des décès sont causés par cette maladie, rapporte radiookapi.net.

Ce projet, financé par l'Agence britannique de coopération et développement (DFID) à hauteur de 36 millions des livres sterling (plus de 59 millions de dollars américains), est exécuté par l'Association de santé familiale (ASF).

Il entre dans le cadre de l'assistance de la DFID à la RDC pour atteindre les objectifs du millénaire. L'administrateur délégué de l'ASF,  Nestor Ankiba, a expliqué que ce projet comprenait trois volets. "Ce projet, a-t-il précisé, va consister à rendre disponibles et accessibles les antipaludiques dans les pharmacies du secteur privé, de sorte que la population congolaise qui s'adresse à ce secteur à 70 % ait accès aux médicaments de bonne qualité".

L'Association de santé familiale estime que 2% seulement des médicaments contre le paludisme présents sur le marché sont de bonne qualité.

L'autre composante du projet consiste dans le renforcement des capacités du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) dans la gestion et l'utilisation des données, qui demeurent très importantes pour la prise des décisions.

Le troisième volet du projet prévoit aussi la distribution de 4,5 millions de moustiquaires imprégnées d'insecticide à longue durée à la population du Kasaï-Occidental, estimée à environ 9 millions d'habitants.

Le PNLP affirme procéder également à la pulvérisation d'insecticide dans certaines zones de santé, en cas de résistance des moustiques à certains insecticides.

Le paludisme est l'une de principales causes de mortalité en RDC. Presque le tiers des décès enregistrés dans ce pays chaque année sont dus à cette maladie.

Partout en RDC, des campagnes de distribution des moustiquaires imprégnées d'insecticide à longue durée d'action (Milda) sont en train menées pour éradiquer cette maladie causée essentiellement par le moustique anophèle. Ainsi, dans la province du Maniema, par exemple, selon le blog Pona Bana de l'Unicef, le défi à relever est la distribution de 1 250 000 moustiquaires d'insecticide à longue durée d'action sur l'ensemble du territoire de cette province.


1416 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Nord-Kivu : vive tension autour d'un décès suspect d'Ebola (au moins un mort et un blessé)
left
ARTICLE Précédent : Médicaments essentiels : l’OMS préconise des systèmes d’approvisionnement sûrs et efficaces