mediacongo.net - Actualités - La RDC a enregistré plus de 70% de cas de maladie du sommeil notifiés en Afrique ces 10 dernières années



Retour Santé

La RDC a enregistré plus de 70% de cas de maladie du sommeil notifiés en Afrique ces 10 dernières années

La RDC a enregistré plus de 70% de cas de maladie du sommeil notifiés en Afrique ces 10 dernières années 2014-01-11
Santé

Plus de 70% de cas de trypanosomiase humaine africaine (maladie du sommeil) notifiés au cours des 10 dernières années en Afrique ont été observés en République démocratique du Congo (RDC).

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui fournit ces estimations, la RDC a déclaré plus de 1000 nouveaux cas par an et concentre 83% des cas signalés en 2012. La maladie du sommeil sévit exclusivement dans 36 pays d’Afrique subsaharienne où l’on trouve les mouches tsé-tsé qui transmettent la maladie. Les populations les plus exposées à la mouche tsé-tsé, et par conséquent à la maladie, sont les populations rurales qui dépendent de l’agriculture, de la pêche, de l’élevage ou de la chasse. La trypanosomiase humaine africaine (THA) est une parasitose à transmission vectorielle.

Le parasite est un protozoaire appartenant au genre Trypanosoma. Il est transmis à l’homme par la piqûre d’une glossine, ou mouche tsé-tsé, qui s’est elle-même infectée à partir d’êtres humains ou d’animaux porteurs de parasites pathogènes. On trouve les mouches tsé-tsé uniquement en Afrique subsaharienne et seules certaines espèces transmettent la maladie.

Au cours du premier stade de la maladie, les trypanosomes se multiplient dans les tissus sous-cutanés, dans le système sanguin et lymphatique. On parle alors de phase lymphatico-sanguine qui se caractérise par des poussées de fièvre, des céphalées, des douleurs articulaires et un prurit.

Les symptômes de la trypanosomiase, une maladie tropicale négligée

Au cours de la seconde phase, le parasite franchit la barrière hémato-encéphalique et envahit le système nerveux central. On parle alors de phase neurologique de la maladie. En général, elle correspond à l’apparition des signes et symptômes manifestes de la maladie: modification du comportement, état confusionnel, troubles sensoriels et mauvaise coordination. Les troubles du sommeil, à l’origine du nom de la maladie, sont une caractéristique importante de la deuxième phase.En l’absence de traitement, la maladie du sommeil est mortelle.

La prise en charge de la maladie comprend trois étapes. Il y a d’abord le dépistage pour rechercher l’infection potentielle. Il s’effectue par des tests sérologiques et par la recherche de signes cliniques – généralement la présence de ganglions cervicaux enflés. Il y a ensuite le diagnostic de la présence ou non du parasite. Il y a enfin le diagnostic de phase permettant de déterminer le degré de progression de la maladie. Il est basé sur l’examen du liquide céphalorachidien après ponction lombaire et permet ainsi de déterminer le traitement adéquat.

Le diagnostic doit être fait le plus précocement possible et avant le stade neurologique afin d’éviter le recours à un traitement complexe, difficile et présentant des risques.

La trypanosomiase humaine africaine fait partie des maladies tropicales négligées. Il s’agit des maladies entretenues par la pauvreté, qui touchent presque exclusivement les populations démunies des pays en développement. On trouve ces maladies seulement ou principalement sous les Tropiques.

Dans la pratique, on se réfère aux maladies infectieuses qui sévissent sous des climats chauds et humides, telles que le paludisme, la leishmaniose, la schistosomiase, l'onchocercose, la filariose lymphatique, la maladie de Chagas, la trypanosomiase africaine ou la dengue. Ces maladies n’intéressent pas du tout les grands laboratoires de recherche et de fabrication de médicaments et de vaccins parce qu’elles ne sont pas rentables.


1651 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Des chercheurs identifient la souche de la bactérie du choléra
left
ARTICLE Précédent : Mère et enfant : allaitement exclusif pendant les 6 premiers mois