mediacongo.net - Actualités - ÉLAN RDC et le FPM font une restitution des études sur la Micro-assurance et les accélérateurs des réseaux d’agents en RDC




Retour Echos des entreprises

ÉLAN RDC et le FPM font une restitution des études sur la Micro-assurance et les accélérateurs des réseaux d’agents en RDC

ÉLAN RDC et le FPM font une restitution des études sur la Micro-assurance et les accélérateurs des réseaux d’agents en RDC 2018-10-10
Echos des entreprises
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/09-septembre/24-30/fpm_elan_etude_18_0121.JPG Kinshasa-

Jennifer Frydrych experte chez Microsaves

Deux ateliers ont été conjointement organisés ce vendredi 28 septembre à l’hôtel Kin Plazza Arjaan by Rotana par ÉLAN RDC et le Fonds pour l’inclusion financière, FPM en sigle.

Il était question de faire la restitution des rapports de l’étude de faisabilité sur l’implémentation des produits de micro-assurance en RDC (menée dans la province de Kinshasa, du Nord-Kivu et du Haut- Katanga) commanditée par ÉLAN RDC, ainsi que l’étude sur les accélérateurs des réseaux d’agents (menée sur l’axe Kinshasa-Kongo central, le Katanga, les Kivus , les Kasaï Central et oriental) financée conjointement par ÉLAN RDC et le FPM

Le premier atelier était axé essentiellement sur la restitution de l’étude de faisabilité portant l’implémentation des produits de micro-assurances en RDC.

Spécifiquement, l’étude propose de :

·         Comprendre les possibilités de développement de la micro-assurance sur le plan technique et commercial ;

·         Développer des concepts de produits et services de micro-assurance non-vie et vie ;

·         Mettre à disposition des acteurs de l’écosystème des éléments pour mieux comprendre le marché de masse.

Cette étude a dégagé  trois profils types de clients potentiels en RDC :

·         Le disciple : Ignore comment les services d’assurance fonctionnent et compte sur un proche ou un leader d’opinion pour influencer son choix par rapport aux services disponibles.

·         Le sceptique ouvert : A perdu confiance dans le système et utilise les boutiquiers (Bwakisa carte), AVEC (Association Villageoise d'Épargne et de Crédit) et tontines comme outil principal d’épargne en l’absence d’instruments alternatifs pour les imprévus.

·         Le Pionnier : Teste les produits disponibles, aime les nouvelles technologies, cotise dans plusieurs tontines et utilise son compte mobile money comme une plateforme de paiement et d’épargne.

Cette étude, pilotée par MicroSave avec le support technique d'un actuaire spécialiste en micro-assurance Denis Garand, a fourni 4 prototypes de produits de micro-assurance répondant aux besoins du segment des plus démunis :

·         Micro-assurance Scolarité (Mukengeli)

·         Micro-assurance Santé (AfiaNjema)

·         Micro-assurance Vie (Bomoyi)

·         Micro-assurance Agricole (Bilanga)

Il en ressort que le marché de masse est prêt à souscrire à des services de micro-assurance qui couvriraient leurs risques à un niveau plus haut que leur système informel.

ÉLAN RDCinvite les futurs assureurs à s’approprier cette étude et à affiner davantage les prototypes de produits proposés afin que la libéralisation du secteur des assurances profite à la majorité des congolais. Ces derniers disposent certes des revenus faibles mais ont une demande solvable et sont capable de souscrire sur une base commerciale à des mécanismes de protection par rapport aux risques de décès, maladies et aléas climatiques identifiés dans cette étude.

Selon Mme Anne Camara de Microsave : "Les systèmes informels marchent mais ne couvrent pas tous les imprévus (limite), ça aide mais ne règle pas le problème. Les clients potentiels cherchent des solutions supplémentaires qui correspondent à leurs besoins et les aident à résoudre leurs problèmes. Même si la micro-assurance est un besoin majeur, si le service ne tient pas ses promesses, les clients potentiels ne vont pas l’adopter ».

L’existence d’un nom (notoriété) sur une longue période montre la stabilité de la structure. Les changements de noms des sociétés réduisent la confiance. Plusieurs banques et Institutions de Micro Finance ayant fait faillite, les congolais veulent se rassurer de la solidité des sociétés. Ils ont plus confiance dans les opérateurs téléphoniques dont les services fonctionnent malgré des interruptions de services que dans les institutions financières classiques. Cependant, les clients doivent être bien informés que la sécurité de leur argent est garantie dans tous les cas.

Ecoutez Alain Kaninda dg ai de l'ARCA

Pour Jules Ndambu, coordonnateur sectoriel de l’accès au financement chez ÉLAN RDC « Il est aussi important que les acteurs privés travaillent sur l’éducation financière pour améliorer la confiance de la population dans le service de l’assurance en RDC ».

En seconde partie, ÉLAN RDC et le FPM ont procédé à la présentation des résultats de l’étude sur les accélérateurs des réseaux d’agents en RDC.

En effet les deux entités avaient lancé cette étude en juin 2018 à Kinshasa sous le pilotage de la société internationale de conseil en inclusion financière MicroSave. Les réseaux d’agents sont des canaux de distribution de services financiers digitaux fournis par les opérateurs des monnaies électroniques ainsi que les institutions financières.

Au cœur des enjeux d’inclusion financière, les agents jouent un rôle crucial dans la viabilité et la disponibilité des services de monnaie électronique aux consommateurs finaux en RDC. Cette étude apporte un regard éclairé aux opérateurs de monnaie électronique ainsi qu’aux institutions financières et autres parties prenantes de l’univers des services financiers en vue d’identifier les axes d’amélioration à considérer pour un réseau d’agents des services financiers digitaux pour le succès de services de monnaie électronique.

À travers cette étude, ÉLAN RDC et le FPM ont soulevé les questions sur les fondamentaux de l’activité d’agents des monnaies électroniques pour favoriser l’adhésion du consommateur à la monnaie électronique en vue d’une large inclusion financière:

•        Alimenter la réflexion sur les stratégies de développement des réseaux d’agents ;

•        Identifier les forces et faiblesses des modèles actuels en vue de leur amélioration à court et moyen terme ;

•        Initier un programme d’accompagnement opérationnel pour les acteurs volontaires centrés sur la fiabilisation de leurs réseaux d’agents.

Ecoutez  Jean-Claude Thetika du FPM.

Ecoutez  Estimé Kasakula d’Elan Rdc

ÉLAN RDC et le FPM encouragent le secteur à s’approprier cette étude pour impulser les améliorations nécessaires à l’émergence des réseaux d’agents de qualité au bénéfice des opérateurs et consommateurs du marché congolais.

Le diagnostic sur l’ensemble des réseaux d’agents existant en République Démocratique du Congo mené par la société internationale de conseil en inclusion financière MicroSave (http://www.microsavefr.net) et cofinancé par ÉLAN RDC et le FPM a vocation à déclencher la réflexion sur la causalité des facteurs clés de succès dans la mise en œuvre d’un réseau d’agents adéquat, répondant aux besoins du marché en RDC. MicroSave jouit d’une expérience de plus de 20 ans en conseils stratégiques personnalisés, accompagnement opérationnel et développements d’écosystèmes sur des marchés variés en Asie et en Afrique.

Par ailleurs, toutes les remarques soulevées au cours de ses deux ateliers seront prises en compte lors de l’élaboration du rapport final.

ÉLAN RDC est un projet de développement des systèmes de marché financé par UKAID et mis en œuvre par Adam Smith International qui vise à promouvoir le développement économique durable et inclusif au travers des entrepreneurs et entreprises en RDC. ÉLAN RDC promeut l’inclusion financière au moyen de la technologie de la communication du mobile, à travers son assistance aux institutions financières et aux opérateurs de téléphonie mobile. Pour y arriver, ÉLAN RDC accompagne le développement des réseaux d’agents de services financiers digitaux qualifiés et outillés pour mieux servir le consommateur final.

 

Le FPM est un fonds multi-bailleurs qui s’est donné pour mission de favoriser l’inclusion financière en RD Congo, en appuyant techniquement et financièrement les institutions financières qui ciblent en particulier les Micro, Petites et Moyennes Entreprises (MPME) et les populations actives à faibles revenus. L’objectif du FPM est de réduire la pauvreté et d’améliorer les conditions de vie des populations en RD Congo. Le FPM vise ainsi à soutenir la construction et le développement d’un système financier inclusif et responsable.

En images

   

 


mediacongo.net
2287 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RAWBANK vient en aide à la scolarité des enfants congolais défavorisés et à mobilité réduite à Kinshasa.
left
ARTICLE Précédent : Communiqué : RAWBANK, nouveau siège social
AUTOUR DU SUJET

Elan RDC : atelier de validation des données sur la recherche dans le secteur des semences en...

Echos des entreprises .., Kinshasa

« Café Atlas » pour la reconnaissance du café congolais sur l’échiquier mondial

Economie .., Kinshasa

RDC-PNEF : moblilisation sur l'éducation financière à travers le service d'appel 155

Société .., Kinshasa