mediacongo.net - Actualités - Nations unies : l’organisation veut évaluer le mandat de la Monusco



Retour Politique

Nations unies : l’organisation veut évaluer le mandat de la Monusco

Nations unies : l’organisation veut évaluer le mandat de la Monusco 2018-10-04
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/10-octobre/1-7/florence_marchal_18_00001.jpg -

Florence Marchal, porte-parole de la Monusco

Dans son agenda, la délégation du Conseil de Sécurité attendue à Kinshasa va rencontrer les autorités congolaises, toutes les parties prenantes au processus électoral et la société civile. 

La délégation composée de quinze membres est attendue ce vendredi 5 octobre dans la capitale de la République démocratique du Congo (RDC) pour évaluer la façon dont le mandat qui a été donné à la mission onusienne dans le pays (Monusco) est mis en œuvre.

Selon la porte-parole de la Monusco, Florence Marchal, la délégation va rencontrer, en plus des autorités nationales et des responsables de la mission onusienne dans le pays, les parties prenantes au processus électoral. « Le Conseil de sécurité va rencontrer les autorités congolaises, toutes les parties prenantes au processus électoral, la société civile. Ces membres viennent à la fois pour recueillir les informations pour se rendre compte de la situation. Ils vont aussi délivrer les messages. Mais c'est sûr que la question électorale figurera parmi les points importants qu'ils vont aborder lors de cette visite », a indiqué Florence Marchal, sans donner de détais sur le contenu du message que cette délégation apporte à Kinshasa.

Parlant de l'objet de cette visite des membres du Conseil de sécurité en RDC, la porte-parole de la Monusco a signifié qu’il était fréquent que cet organe des Nations unies se rende dans des pays où il y a des opérations de maintien de la paix, dans la mesure où c’est cet organe qui adopte les résolutions devant guider le travail de ces opérations. « Vous le savez, la Monusco a sa feuille de route qui est inscrite dans la résolution 2409 qui a été adoptée à la fin du mois de mars par le Conseil de sécurité. Donc, il est normal que le Conseil de sécurité se rende sur le terrain afin d’évaluer la façon avec laquelle le mandat qui a été donné à la mission est mis en œuvre », a-t-elle dit. En ce qui concerne la RDC, Florence Marchal a signifié que dans le premier volet de cette mission, la délégation va viser le processus politique et électoral, la protection des civils ainsi que la neutralisation des groupes armés.

Lucien Dianzenza
Adiac-Congo / MCP, via mediacongo.net
1315 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

DYNAMIQUE SAUVONS LE CONGO | KRW9LFX - posté le 05.10.2018 à 07:49

Il ne suffit pas de donner le mandat à la MONUSCO alors que les moyens pour l'exécuter ne suivent pas. MONUSCO est innéfficace en RDC.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Abdoul | 3LK5AB4 - posté le 04.10.2018 à 18:27

nous comprenons pourquoi, le gouvernement congolais a bloqué les armes appartenant à la MONUSCO, d'abord il se méfie que cette institution dévie les armes au profit des opposants qui vont préparer l'attaque à l'interieur du pays,en plus c'est une façon de chasser cette institution.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Libye : le Conseil de sécurité réclame un cessez-le-feu durable et la fin des interventions...

Afrique ..,

New-York : le conseil de sécurité de l’ONU renouvelle le mandat de la Monusco aujourd’hui

Politique ..,

Djibouti et le Kenya se disputent un siège au Conseil de sécurité de l’ONU

Afrique ..,

Crise au Soudan : le Royaume-Uni et l'Allemagne demandent une réunion du Conseil de sécurité...

Afrique .., Khartoum, Soudan