mediacongo.net - Actualités - Diabète : les premiers signes détectables 20 ans avant le diagnostic

Retour Santé

Diabète : les premiers signes détectables 20 ans avant le diagnostic

Diabète : les premiers signes détectables 20 ans avant le diagnostic 2018-10-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/10-octobre/8-14/diabete_test_18_00001.jpg -

L’arrivée du diabète de type 2 chez un malade pourrait être repérée jusqu’à 20 ans avant le diagnostic, selon une étude japonaise publiée le 4 octobre. Les chercheurs ont identifié trois marqueurs qui pourraient aider les médecins à repérer rapidement les futurs malades : la glycémie à jeun, l’indice de masse corporelle (IMC) et la sensibilité à l’insuline.

Les premiers signes du diabète de type 2, le plus fréquent, seraient détectables jusqu’à vingt ans avant que la pathologie ne soit diagnostiquée. C’est le résultat d’une étude japonaise publiée jeudi 4 octobre dans la revue Diabetologia et relayée par Pourquoi Docteur.

Les chercheurs de l’université Shinshu de Matsumoto ont suivi 27 392 adultes, d’un âge moyen de 49 ans et ne souffrant pas de diabète, pendant onze ans. Sur cette période, 1 067 sujets ont développé un diabète de type 2, ce qui a permis aux scientifiques d’en apprendre davantage sur cette pathologie.

Un dépistage le plus précoce possible

Les chercheurs ont découvert que les signes avant-coureurs du diabète étaient détectables bien avant le diagnostic. Ils ont ainsi identifié trois facteurs de risque : augmentation de la glycémie à jeun, de l’indice de masse corporelle (IMC) et altération de la sensibilité à l’insuline. La dérégulation du glucose survient dès le stade prédiabétique, soit au minimum 20 ans avant le diagnostic officiel.

Faute de dépistage et de traitement adapté, le diabète de type 2 détériore les organes vitaux, d’où la nécessité d’une prise en charge précoce. « Nous devrons peut-être intervenir beaucoup plus tôt que le stade de pré-diabète afin de prévenir la progression vers le diabète complet, recommande le Dr Sagesaka, auteur principal de l’étude. Intervenir en amont, par les médicaments ou en modifiant l’hygiène de vie, est fortement conseillé ».

Le diabète de type 2, le plus répandu, touche 3,5 millions de personnes en France. Dans le monde, 425 millions de personnes en sont atteintes, selon les chiffres de la Fédération internationale du diabète. Un chiffre qui pourrait atteindre 629 millions d’ici à 2045, faute de modification de nos comportements alimentaires.


Ouest France / MCP, via mediacongo.net
1639 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie