mediacongo.net - Actualités - Elections : machine à voter et fichier électoral, les questions qui divisent

Retour Politique

Elections : machine à voter et fichier électoral, les questions qui divisent

Elections : machine à voter et fichier électoral, les questions qui divisent 2018-10-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/10-octobre/8-14/ceni-machine-a-voter-rencontre-ceni-candidat-presidentielle.jpg -

Démonstration technique de la machine à voter par le Secrétaire exécutif national de la Ceni lors de la rencontre CENI-CP21. (© Twitter/@cenirdc)

Entre la Ceni et les candidats président de la République, la rupture est consommée. Mercredi, au cours d’un second round du cadre de concertation, les deux parties ne se sont pas mises d’accord sur un certain nombre de points, notamment l’usage de la machine à voter et le fichier électoral. Ces deux questions les ont divisées au point que la réunion s’est terminée en queue de poisson.

Du coup, trois camps se sont dessinés : d’un côté, la Ceni qui reste campé sur sa position traditionnelle, consistant à organiser les élections « avec la machine à voter ou rien » ; de l’autre, un groupe de candidats (surtout de l’opposition) qui rejette l’usage de la machine et, entre les deux, le camp des centristes, ceux qui sont prêts à aller aux élections avec ou sans la machine à voter.

Légalité de l’utilisation de la machine à voter

Echanges entre la Ceni et les candidats à la présidentielle, ce mercredi 10 octobre 2018. (© Twitter/@cenirdc)

Alors que la Ceni voulait que les candidats puissent venir avec leurs experts pour vérifier les aspects techniques de la machine à voter, les discussions ont plutôt tourné autour de la légalité de l’utilisation de la machine à voter, selon l’exigence des candidats de l’opposition.

Selon Théodore Ngoy, qui a parlé au nom de ceux qui rejettent la machine à voter, un écart de langage a poussé notamment Martin Fayulu, Seth Kikuni à quitter la salle des discussions. D’après lui, Corneille Nangaa aurait déclaré ce qui suit : « Ceux qui ne veulent pas de la discussion technique sur la machine à voter peuvent quitter la salle. » Une phrase de trop, selon le pasteur de l’église de la Gombe, qui a fait que presque tous les candidats ont vidé la salle, à l’exception de Gabriel Mokia et Yves Mpunga.

Bien avant lui, le candidat centriste, Pierre-Honoré Kazadi Ngube-Ngube, s’est dit prêt à aller aux urnes quelle que soit la modalité. « Nous, centristes, irons aux élections avec ou sans la machine à voter ; nous ne voulons plus de report. On a déjà reporté deux fois et ça suffit », a-t-il déclaré.

« Tout le monde insiste et nous devons aller aux élections au mois de décembre, mais il faudra baliser le chemin pour y aller […] je n’ai jamais soutenu une transition quelconque […] nous devons aller aux élections conformément au calendrier électoral que nous avions tous adopté », a indiqué le candidat Jean Mabaya.

Il convient de signaler que le candidat de Front commun pour le Congo (FCC), Emmanuel Ramazani Shadary avait quitté la salle quelques minutes seulement avant le début des travaux.

Basengezi, sapeur-pompier

Echanges entre la Ceni et les candidats à la présidentielle sur les questions techniques ce mercredi 10 octobre 2018. (© Twitter/@cenirdc)

Norbert Basengezi, vice-président de la Ceni, a tenté de calmer le jeu après les déclarations de l’opposition à la fin de la réunion technique avec tous les candidats à la présidentielle. « La collaboration est bonne. Nous avons demandé à tout le monde de se faire accompagner d’experts », a t-il déclaré à la presse.

Au sujet de la phrase assassine qu’aurait lancée Corneille Nangaa aux candidats, Norbert Basengezi a nié ces propos avant d’ajouter que la réunion ne s’est pas terminée en queue de poisson.

« Cela n’engage que celui qui a dit ça. Vous m’avez vu sortir avec les mêmes candidats. Vous m’avez vu sortir en concertation avec le même Théodore Ngoy, avec Martin Fayulu et Kamerhe. Je n’ai pas vu cette queue de poisson. Si c’est dans la tête de certains, cela ne nous engage pas. Et nous respectons les 21 candidats », a t-il ajouté.

Il ne s’est pas attardé sur la machine à voter, mais au sujet du fichier électoral, Norbert Basengezi a redit que la loi autorise l’enrôlement des personnes avec des empreintes illisibles et d’autres personnes en situation de handicap. « C’est aux candidats d’envoyer les témoins pour nous montrer les personnes à radier », a-t-il laissé entendre.

Sans donner la date de la prochaine rencontre avec les candidats, il s’est montré, toutefois optimiste pour la suite.

« Le cadre de concertation est légal. C’est ce que fait le président Nangaa. C’est une pression sur la Ceni, sur toutes les Ceni du monde […]. Plus les jours passent plus les gens diront que nous sommes prêts ou pas prêts. Personne n’a dit qu’il ne veut pas venir le 23 décembre. D’ailleurs, vous avez vu les gens confirmer leur photo dans la machine à voter », a t-il conclu.

C’était la deuxième fois que les candidats à la présidentielle et le bureau de la Ceni se réunissaient pour évoquer l’évolution du processus électoral, en général et les points de blocage, en particulier.

Rich Ngapi
Le Potentiel
4613 suivent la conversation
17 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

askots | AJTBIE6 - posté le 13.10.2018 à 16:37

En quoi il est difficile de s'amener avec un expert qui démontre les possibilités de tricher dans la machine à voter? Pour quoi nous congolais avons cette culture de parler, de crier et d'endoctriner des gens avec la plus grande facilité sans jamais savoir justifier ou apporter la moindre preuve?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
askots | AJTBIE6 - posté le 13.10.2018 à 16:30

Je recommande aux congolais de lire la loi électorale pour se rassurer de cet article qui autorise la CENI à enrôler des électeurs sans empreinte pour éviter de discuter dans le vide. Cette recommandation est faite surtout aux journalistes qui ne font qu'écrire et écrire sans se rendre compte qu'ils désorientent la population.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa | G14FZFF - posté le 12.10.2018 à 17:05

La CENI "Corneille Naanga" est corrompu, il a deja eu l'argaent que Joseph Kabila lui a donne' pour FORCER le peuple Congongolais de VOTE' avec la MACHINE a VOLER et de garder 10 millions des electeurs sans empreintes, donc non identifier. le 23 Decembre 2018 il y aura beaucoucoups de FRAUDES, la TRICHERIE. Les opposants on vous a dit qu'on ne va pas aux elections avec les occupants mais vous n'avez pas enttendu la voix, les cries du peuple. En 2011 et 2006 Joseph Kabila a VOLE' les elections. Les opposants quand est ce que vous aurez la lecon puisque l'histoire se repete encore. Il faux BOYCOTTER ces elections ne seont pas des bonnes elections et le FCC ou le PPRD va gagner.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Wazabanga | XSV58R3 - posté le 12.10.2018 à 08:32

Comment si les compatriotes donnent leurs point de vue par rapport à cet outil dit machine à voler, il y a répression, acharnement du coté FCC et son allié CENI. Le cas le plus récent ce que connait Le grand Mopao. On n'est plus au temps d'intimidation. Nous voulons des élections au 23 Dec 2018, sans machine à voler. Que tous ceux qui me lisent relaient ce massage et le Congo sera libéré.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 11.10.2018 à 21:15

(suite) ce meme mouvement rèactionnaire qui ne pratique pas la sélectivité dans ses rangs durant ses manifestations, demande à la CENI de proceder à l'èlimination des congolais sur la liste ou fichier èlectoral, l'opposition radicale appuit de telles betises contre ses propres intérets. L'opposition radicale est prisonnière des plusieurs clichets. Je pense meme son capable de pretendre le VAR durant les élections,il suffit que un des leurs mentors leur disent cela.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 11.10.2018 à 21:06

L'opposition radicale rèactionaire, appuit toujours le mouvement anarchique rèactionnaire comme le CLC, sans se rendre compter du canulare de ce mouvement apartitique. Il y'a une étude sèrieuse sur ceux qui participent aux marches organisées par le CLC ? NON. Sont des congolais,c'est le peuple.Pas d'études, sur l'age,l'apartenance politique,pas meme une simple carte de bapteme. Si les critères de participation étaient,carte de bapteme,catholique praticante osservente , age de 18 ans au minimum. Combien des manifestants qui vont participer à ces marches?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 11.10.2018 à 16:37

La CENI demande aux candidats de s'amener avec leurs experts en informatiques pour passer à l'expertise de la machine - imprimante mais nos leaders candidats se donnent le luxe de se pointer seuls dans le seul but d'embrouiller le CENI et son président dans des futilités.

Non 4
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 11.10.2018 à 13:13

L'opposition radicale, mieux rèactionnaire est incapable en tout et va se creuser son tombeau tout seul. Ceni ne veut pas dire Nangaa, mais tous les partis politiques, du moins tous les partis qui siègent dans cet organe. Personalisè la question à Nangaa c'est fuire ses responsabiltés et la meilleur façon de narguer le peuple sans le moindre effort.

Non 10
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | VQ8M5YK - posté le 11.10.2018 à 12:51

Mokia est un monsieur...[ CETTE PARTIE DU COMMENTIARE A ETE SUPPRIMEE POUR CAUSE D'INSULTES]..., il ne faut meme pas le citer, tous ses agissements et reflexions laissent croire qu'il se croit toujours dans la foret equatoriale,quant à ce tintin de Naanga il doit savoir que bientot il ira se cacher des maisons à maisons ces machines à voler.

Non 4
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 11.10.2018 à 11:17

NANGA médiocre tu finiras en prison ou dans la tombe avec tes propos tu organises les élections pour les candidats et non pour toi-même ou ton FCC.

Non 7
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 11.10.2018 à 11:15

Bonjour le chaos, n'en déplaise à Mabaya,Ngube Ngube ... à ce rythme de palpitation cardiaque, une Transition Sans Kabila se dessine malgré vous.Car,au final,sans consensus sur le fichier et la machine, parmi les solutions,il reste,un dialogue en vue de postes,des élections chahutées par tous,une réforme de la Ceni pour remplacer le kamikaze Nangaa ou une...TSK pour apaiser les esprits ?????

Non 5
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 11.10.2018 à 11:11

je ne vois rien de sorcier dans ses discussions. d'ailleurs j'apprecie ces genres de rencontres qu'au organise la CENI, ceci permet d'elaguer a l'avance les points des divergences pour qu'au finish tous les candidats ses mettent au meme diapason avant le 23 dec. Encore felicitations a la CENI et a Corneil NANGAA pour ses genres d'initiatives.

Non 20
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zemira | 4SRZTHP - posté le 11.10.2018 à 11:04

Naanga joue avec le feu que le FCC a allumé.

Non 6
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 11.10.2018 à 11:03

" MAMA NA YO " dort carement dans la reunion et reve que Hyolite kanambe l'appele, il se reveil et quitte la reunion. kiekiekiekiekiekiekiekiekie une vraie mediocrite'.

Non 5
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
C4 | QBXBR4T - posté le 11.10.2018 à 10:52

Mr Nanga tu seras responsable un jour pour tous ce que tu fais tu peux nous dire la loi électorale qui exige l'utilisation de la machine à voter? mais pourquoi tu ne veux respecter le texte? vous avez empêcher Muzito et Mbemba pour le respect de la loi ce que vous faite c'est le respect de la loi? idiot tu en auras pour ton compte

Non 5
Oui 34
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 11.10.2018 à 10:38

Corneille Nangaa aurait déclaré ce qui suit : « ceux qui ne veulent pas de la discussion technique sur la machine à voter peuvent quitter la salle ». Ces mediocres doivent rentrer aux edutes encore. Naanga se prend pour qui ???? Il n'a aucune notion de communication, il pense qu'il est president de la republique ou quoi ???? Il lui faut une re-education, vraiment !!!!

Non 6
Oui 29
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CONGO MA PATRIE | CL8X569 - posté le 11.10.2018 à 10:30

Tous ce que nous voulons, ce sont les elections pour que le people designe ses dirigeants, mais vous CENI voulez apportez le chaos au pays. Katumbi, Bemba, Muzito, exclus, et maintenant vous voulez imposer votre machine a tricher. Vous porterez la responsabilite du sang des congolais

Non 6
Oui 28
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Présidentielle à Madagascar : des candidats contre la corruption

Afrique .., Antananarivo, Madagascar

Elections : les organisations de la Société civile redoutent le pire

Politique ..,

Aimé Kilolo : « La Ceni gère le processus électoral en toute indépendance »

Politique ..,

Le président de la Ceni engagé à accorder des accréditations à toutes les organisations de...

Société ..,