mediacongo.net - Actualités - Pont entre Brazzaville et Kinshasa : signature d’un accord ce jeudi à Johannesburg

Retour Afrique

Pont entre Brazzaville et Kinshasa : signature d’un accord ce jeudi à Johannesburg

Pont entre Brazzaville et Kinshasa : signature d’un accord ce jeudi à Johannesburg 2018-11-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/11-novembre/05-12/kin-vue-brazza-mediacongo-net.jpeg -

La RDC et la République du Congo vont relier leurs deux capitales via un pont de plus de 550 millions $

La République démocratique du Congo et la République du Congo ont conclu un accord de 550 millions $, pour relier leurs deux pays via un pont, a indiqué, ce mercredi, Jean-Jacques Bouya, ministre de l’Aménagement du territoire de la République du Congo, lors de l’Africa Investment Forum 2018, se tenant à Johannesburg.

Alain Ebobissé, Directeur général d’Africa 50, la plateforme panafricaine d’investissements en infrastructures capitalisée par la Banque africaine de développement (BAD), a annoncé mercredi lors de la cérémonie d’ouverture du Forum africain sur l’investissement (AIF) qu’un accord sera signé ce jeudi à Johannesburg sur l’ambitieux projet de construction d’un pont entre Brazzaville et Kinshasa, les deux capitales les plus proches du monde.

« Cet accord est l’un des projets concrets qui seront discutés à Johannesburg durant les 3 jours du Forum africain sur l’investissement », a dit le patron d’Africa 50 lors d’une conférence de presse en marge de la cérémonie d’ouverture du forum.

M. Ebobissé n’a pas dit plus sur cet accord qui sera conclu ce jeudi mais il est connu que le pont Brazzaville-Kinshasa est un projet de construction d’un pont route-rail sur le fleuve Congo, reliant la République du Congo à la République démocratique du Congo (RDC) au niveau de leurs capitales respectives, Brazzaville et Kinshasa.

Près de 4 km séparent les deux villes et un tel pont permettrait de relier Kinshasa au port en eau profonde de Pointe-Noire en une seule ligne ferroviaire.

Un projet qui date de 1991

Le Congo-Brazzaville vue depuis Kinshasa

Le projet du pont route-rail entre les deux Congo figurerait sur la liste des 61 projets étudiés par la BAD. Il devrait inclure la construction d’un pont à péage, d’une voie ferrée, d’une route et d’un trottoir. Une fois achevé, il facilitera le développement de zones économiques spéciales, de part et d’autre du nouveau pont, et stimulera les échanges humains et économiques entre les deux villes, et donc entre les deux pays. Il devrait également permettre de réduire les risques et coûts liés aux seuls moyens de transport disponibles actuellement pour passer d’une capitale à l’autre (bateaux, avions).

Notons que l’idée de la construction d’un pont pour relier les deux pays avait déjà été lancée en 2004 après l’adoption par les membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) d’un Plan directeur consensuel des transports dans cette sous-région.

Le premier projet d’un tel pont fut conçu en 1991. Des études furent financées mais le projet tombe finalement à l’eau faute de financement et à cause des différents problèmes internes que les deux pays connaissent.

En février 2010, un Comité technique mixte (CTM) et un sous-comité ferroviaire (SCF) sont installés, lors d’un atelier préparatoire combiné à Brazzaville, afin de travailler sur la mise en œuvre du projet du pont route-rail et l’étude d’autres projets comme l’aménagement de la route Ketta-Djoum ou le prolongement du chemin de fer entre Kinshasa et Ilebo.

En janvier 2017, la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) réactive le projet et estime que les travaux de construction du pont entre Kinshasa et Brazzaville pourraient commencer fin 2017 ou début 2018. En effet, le financement par la Banque africaine de développement et les deux Congo se précise.

En mai 2018, le projet a été confié à Africa 50 qui regroupe 23 pays du continent et deux banques centrales. Le président du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumia Adesina a, de son côté, indiqué durant la même conférence de presse mercredi à Johannesburg que la BAD dispose de 61 projets d’une valeur de 44 milliards de dollars. Ceux-ci passeront au conseil d’administration de la BAD en vue de leur financement.


Les Echos du Congo Brazzaville / Agence Ecofin / MCP, via mediacongo.net
2775 suivent la conversation
7 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 09.11.2018 à 07:33

KOKOLO MBUMBULU YELELE | O6X6C39 - posté le 08.11.2018 à 14:39 & 19 décembre | H51BANB - posté le 08.11.2018 à 13:58 Oui c'est bien de commencer avec le PORT en eaux profondes de Banana mais ce qu'il faut savoir est que ce dernier sera financé à 80% par les EAU et 20% par la RDC. Tandis que le pont reliant les deux capitales sera financé à 100% par la BAD, c'est ça la différence.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 08.11.2018 à 17:45

On l'a dit sur tous les tons.Qu'en pense le nouveau gouverneur intérimaire de ce projet mettant en péril l'économie du Kongo central!!je vais faire mon Kabiliste pourquoi en Afrique du Sud venez signer au Congo pas à l'étranger chez les imp...!!!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 08.11.2018 à 15:14

l'asphyxie de l'économie du Congo Central: Pourquoi les médiocres n'ouvrent pas leur bouches Nationalistes pour bloquer ce projet innaceptable pour les RDCongolais; Brazzaville aura gagné devant un incapable qui ne vois que les minerais qui n'existent pas dans son RWANDA Natal; OOOO Feza ya madini Cuivre Cobalt Or.... Aveugle. Pas ce pont

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TROP C'EST TROP | O4W9648 - posté le 08.11.2018 à 15:06

Pas de Port en eau profonde à BANANA, pas de pont entre Kinshasa et Brazzaville. Qu'il en clair une fois pour toute et pour tout le monde.

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KOKOLO MBUMBULU YELELE | O6X6C39 - posté le 08.11.2018 à 14:39

Que les autorités de la RDC restent nationalistes, en privilégiant les intérêts de la nation donc il faut d'abord le Port en eau profonde de Banana qui va ouvrir la RDC au monde par les échanges maritimes car ce pont entre Kinshasa et Brazzaville ne va profiter qu'au Congo-Brazzaville.

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 08.11.2018 à 14:26

Another white elephant!

Non 4
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
19 décembre | H51BANB - posté le 08.11.2018 à 13:58

D'abord le port en eaux profonde de Banana!!

Non 4
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : L'Ouganda dévoile ses reines de beauté albinos
AUTOUR DU SUJET

Pont Kinshasa-Brazzaville : le trafic devrait produire 2 millions de tonnes de fret

Economie ..,

Congo Airways ouvre la ligne Kinshasa-Douala-Cotonou-Douala-Kinshasa

Economie ..,

Kinshasa : des arbres coupés à Limete « pour élargir le boulevard Lumumba »

Société ..,

Ville propre avec RAWBANK à Kintambo

Echos des entreprises .., Kinshasa