Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - MCN 2023 - Meilleurs Voeux
Retour

Santé

Dans le cadre de la lutte contre la mortalité infantile et maternelle, une importante délégation de partenaires du secteur de la Santé en visite en RDC

2014-02-04
04.02.2014 , Kinshasa
Santé
2014-02-04
Ajouter aux favoris

Une importante délégation de partenaires qui appuient le secteur de la Santé séjourne depuis hier à Kinshasa. Elle est composée de délégués de l'UNFPA, l'Unicef, l'OMS/afro, l'USAID, Banque mondiale, de la Coopération canadienne, de l'Onusida et du Fonds mondial pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Cette délégation dont la mission prendra fin le vendredi prochain est venue non seulement s'enquérir des efforts que le gouvernement congolais fournit pour lutter contre la mortalité infantile et maternelle mais aussi voir dans quelle mesure elle peut aider la RDC à accélérer la lutte contre cette mortalité pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement 4 et 5 liés à la réduction de la mortalité infantile et maternelle.

Pour la journée d'hier, cette délégation a eu une séance de travail avec le secrétaire général à la Santé publique, le Dr Pascal Mukengeshay en compagnie notamment du directeur de cabinet et du directeur adjoint du cabinet du ministre de la Santé publique, à savoir Chadrac Baitchura et le le Dr Faustin Chenge.

Le secrétaire général à la Santé publique qui a présidé cette réunion hier dans la salle Ngwete a d'entrée de jeu salué la présence de ces hôtes de marque. Cela avant de leur expliquer ce que fait le gouvernement pour lutter contre la mortalité infantile et maternelle qui est préoccupante en RDC.

En dépit de cette mortalité élevée, le secrétaire général à la Santé publique a indiqué que le pays est doté d'une stratégie qui vise le renforcement des soins de santé. Cette stratégie est contenue dans le plan national de développement sanitaire. Ce plan, a expliqué le Dr Pascal Mukengeshay, donne le résultat qu'il faut pour chaque axe, pour chaque programme et pour chaque cible. Il présente aussi la catégorisation des zones de santé.

Parlant de la lutte contre la mortalité infantile et maternelle, le secrétaire général reconnait qu'il fait une synergie dans les actions à mener. « Nous devons travailler de manière synergique et voir ensemble ce que nous devons faire », a fait savoir le secrétaire général à la Santé publique qui a par ailleurs reconnu que le secteur de la santé étant complexe, il est impossible qu'il y ait un seul partenaire, il faut une coordination des activités.

« Un seul partenaire ne peut pas parvenir à résoudre à lui seul le problème de santé, le concept de la santé, il faut l'élargir à toute la population. Il faut une synergie d'abord au niveau du pays entre les différents secteurs et ensuite une synergie entre les partenaires qui nous appuient, il faut donc des ressources qui viennent aussi bien du gouvernement, de la société civile que des partenaires internationaux ».

Le secrétaire général à la Santé publique qui s'est également appesanti sur le cadre d'accélération de la lutte contre la mortalité infantile et maternelle laisse entendre que le ministère de la Santé publique a une vision claire pour atteindre cet objectif. Cette vision implique l'offre des soins de santé de qualité à toute la population en se focalisant sur les groupes vulnérables à savoir les femmes, les enfants et les nourrissons. Par rapport à cette vision, dit-il, nous avons une stratégie de renforcement du système de santé. Même il y a des ressources humaines, si les hôpitaux et les centres de santé ne fonctionnent pas il n'y aura pas de résultats satisfaisants sur terrain. Raison pour laquelle le gouvernement vient de financer  à hauteur de 80 millions $  et cela sur fonds propres le projet d'appui d'équipement des structures de santé, cela dans le souci d'offrir des soins de santé de qualité à tous les Congolais et par ricochet renforcer la lutte contre la mortalité infantile et maternelle.

Notons que le programme de cette délégation de partenaires internationaux du secteur de la Santé prévoit des rencontres et des réunions de travail avec les différents intervenants dudit secteur. La délégation se rendra aussi dans la province du Bas-Congo, précisément à Mbanza-Ngungu où elle visitera l'hôpital général de référence. A l'issue de leur séjour à Kinshasa, cette équipe de partenaires tiendra un point de presse.


C’est vous qui le dites : 0 commentaire
8362 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Tanganyika : 31 cas de choléra enregistrés en une semaine à Moliro
left
Article précédent Les vertus de l’ananas

Les plus commentés

Politique Evarist Boshab quitte Joseph Kabila pour Félix Tshisekedi

27.01.2023, 20 commentaires

Politique UDPS Andre Mbata : « Le Pape François arrive en RDC pour bénir le chef de l’État pour son second mandat »

28.01.2023, 19 commentaires

Politique Arrivée du Pape en RDC : Fridolin Ambongo recadre André Mbata

29.01.2023, 15 commentaires

Afrique Vincent Biruta : « le Rwanda se prépare parce que nous ne savons pas ce que la RDC prépare »

27.01.2023, 14 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance