mediacongo.net - Actualités - Journée mondiale de la Bible : au-delà du prosélytisme, l'avenir de l'Afrique



Retour Religion

Journée mondiale de la Bible : au-delà du prosélytisme, l'avenir de l'Afrique

Journée mondiale de la Bible : au-delà du prosélytisme, l'avenir de l'Afrique 2018-11-24
Afrique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/11-novembre/19-25/bible_ouverte_18_00001.jpg -

Outre une hypothétique vie éternelle qu’elle promet, la Bible pourrait dans une certaine mesure aider l’Afrique à poser les fondements solides d’une paix durable, gage d’un harmonieux et intégral.

Cela se sait. L’humanité célèbre ce samedi 24 novembre, la journée internationale de la Bible initiée par des mouvements chrétiens des États-Unis d’Amérique. « Le but de cette journée est d’encourager à lire et à promouvoir les Écritures bibliques en ligne ou en public à midi. Mais également l’occasion de réunir ceux qui aiment Dieu et qui veulent le remercier », explique le site christianismeaujourd’hui.com.

Promouvoir les Écritures bibliques ou saintes pour propager ce qu’on appelle dans les églises « parole de Dieu » afin de coopter ou enrôler davantage de personnes qui devraient être « incorporées dans la promesse du bon Père », comme on le dit à l‘Église néo-apostolique pendant le baptême.

Mais tout en respectant la laïcité et la liberté de croyance et de culte devenues des principes obligatoires de gouvernance à travers le monde, cette journée, à en croire des religieux, va bien au-delà du simple désir de propagation de l‘évangile du Christ. Notamment pour l’Afrique.

L’amour, facteur de paix durable

Un continent qui, vu les richesses dont il regorge, ressemble en réalité à l’Eden. Une terre où, selon des observateurs, « les poissons meurent de vieillesse, alors que les populations meurent de faim ». Ce qui résume le paradoxe de la richesse tant décrié par des experts et des ONG.

Et pourtant, au commencement, il y avait l’amour du prochain. Et si les Africains s’aimaient, comme cela est recommandé dans la Bible, tel que prêché dans Jean 13:34 ? Inutile de rappeler que si l’on aime son frère, on ne peut pas penser à voler ses biens. On ne peut préconiser de s’approprier le bien public.

Quand on aime son peuple, on ne peut pas faire de la fraude un sésame ouvre-toi pour accéder à la magistrature suprême. Si les Africains s’aimaient, il n’y aurait pas de compromissions avec des puissances étrangères pour nuire aux Africains et partant retarder leur développement.

Et tout le problème de l’Afrique est là. Tout porte à croire que par manque d’amour, l’Afrique reste l’illustration parfaite de ce que disait le général américain Omar Bradley : « La guerre nous est bien plus familière que la paix. On connaît mieux la manière de tuer que l’art de vivre en paix ».

C’est pourtant la paix qui est à la base de tout développement. Donc, un matériau essentiel pour bâtir un avenir radieux.

John Ndinga Ngoma
Africanews / MCP, via mediacongo.net
1277 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Lwabeya Ntumba | LAAJN8T - posté le 24.11.2018 à 22:43

La paix et le développement de l'Afrique passent par l'éradication de toutes les religions importées et étrangères aux Africains. Je n'arrive vraiment pas à comprendre comment et pourquoi les Africains sont devenus de grands défenseurs des idéologies religieuses nées sous d'autres cieux. Est-ce la pauvreté ou un problème culturel? C'est malheureux.

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eddy | BFU8IN1 - posté le 24.11.2018 à 19:58

Nous allons sensibiliser pour que cette journée soit toujours collée dans la mémoire de peuple du monde entier. Que notre Jésus Christ soit loué pour toujours Amen! La paix et l'amour du Christ en communion de l'esprit saint soient avec vous tous frères chrétiens du monde

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Kongo Central : contribution de l’Assemblée provinciale à l’érection du musée de l’église Kimbanguiste à Nkamba
AUTOUR DU SUJET

« Aucune Bible n’a été brûlée » : les pompiers rendent gloire à Dieu après l’incendie...

Insolite ..,

L’Arche de Noé a sa réplique aux Pays-Bas

Insolite ..,

"Les Jonas du temps moderne" à la base de la crise en RDC, selon l'évangéliste Colin Nzolantima

Religion ..,

En Russie, 600 000 bibles distribuées aux supporteurs de la Coupe du monde

Religion ..,