mediacongo.net - Actualités - Elections, Portrait d'un candidat : Marie Josée Ifoku : « Tout ce qui nous arrive, c’est parce que nous sommes devenus inconscients » 


Retour Femme

Elections, Portrait d'un candidat : Marie Josée Ifoku : « Tout ce qui nous arrive, c’est parce que nous sommes devenus inconscients »

Elections, Portrait d'un candidat : Marie Josée Ifoku : « Tout ce qui nous arrive, c’est parce que nous sommes devenus inconscients » 2018-12-21
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/12-decembre/17-23/ifoku.jpg -

Marie Josée Ifoku Mputa Mpunga est l’unique femme à avoir postulé à la présidentielle du 23 décembre. Elle se dit surprise que d’autres femmes n’aient pas aspiré à diriger la République démocratique du Congo (RDC). « Je pensais qu’on serait à deux ou trois femmes (…). Pour moi, c’est peut-être une opportunité extraordinaire, que le peuple congolais devrait saisir », dit-elle.

Révoltée de la misère que côtoie le peuple congolais, Elle a décidé de briguer la magistrature suprême pour « briser le système qui fait que le Congolais ne jouisse pas de ses richesses ».

« Un congolais ne peut pas manger trois fois par jour. C’est une honte, c’est une humiliation et c’est manquer de dignité qu’un peuple aussi béni vive dans la misère », dénonce-t-elle.

Une fois élue présidente de la République, Marie Josée Ifoku Mputa Mpunga, candidate numéro 2, compte réorganiser l’armée, la conscientiser, la réformer pour restaurer l’autorité de l’Etat, et mettre fin à l’insécurité au pays.

« Pour arrêter cette guerre, c’est plus un problème économique qu’autre chose. Il faut aussi développer une diplomatie de proximité afin de dialoguer avec ceux qui sont en face de nous pour qu’ils comprennent qu’on n’a pas besoin que le sang coule autant pour jouir des richesses qui sont les nôtres », indique le numéro 2 à la présidentielle.

Marie Josée Ifoku Mputa Mpunga envisage ainsi de conscientiser le peuple congolais. « Tout ce qui nous arrive, c’est parce que nous sommes devenus inconscients. C’est comme si on avait perdu notre âme et notre raison d’être », regrette-t-elle.

Elle pense que beaucoup de lois sont déjà votées mais le problème réside dans leur application.

« Nous n’appliquons pas ces lois parce que nous n’avons pas compris c’est quoi un Etat. Le vrai problème il est dans le Congolais. Il faut changer de mentalité. Les programmes, il y en a de beaux, mais non appliqués », se désole la candidate numéro 2.

Marie Josée Ifoku Mputa Mpunga décline son programme de société dans cette interview avec Jean Marc Matwaki.


Okapi / MCP, via mediacongo.net
3452 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Garba HALIDOU | VXCOFEE - posté le 22.12.2018 à 19:15

CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (PUB)

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 21.12.2018 à 15:36

Voilà notre position d'hier. L'homme congolais est victime de l'intellectualisme du politicien congolais.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 21.12.2018 à 15:35

Mampuya | T6L7OKA - posté le 21.12.2018 à 00:59 Merdi posté le 20.12.2018 à 22:04 En toute chose ou action il y'a toujours un après , principe de action-reaction. Après avoir saccager vous allez faire quoi ? Depuis 1960 que les congolais meurent de guerre,maladie,ou faim . Nous allons continuer avec cette attitude, ou mentalité pour combien de temps? Les premiers politciens jusqu'aux années 75, nous pouvons les excuser par manque de formation scolaire , et expèrience.Depuis 1980 il y'a beaucoup d'intellectuels universitaires, mais le langage et le comportement politique suicidaire de certains politiciens continuent, pourquoi ? Une simple honneteté intellectuelle peut rèsoudre...

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
L'injustice ne paie pas | 9GFZG6J - posté le 21.12.2018 à 12:05

Madame, je te félicite et t'encourage. Tu me parait très compétente plus que certains hommes qui font trop de bruit dont la population aveugle ne te voit pas,mais hélas fanatiques Moi je vais te voter avec ma famille qui t'admire au lieu de voter les autres qui ont les mains et bras liés par l'occident

Non 5
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 21.12.2018 à 09:43

C'est ça la soit disant démocratie à la congolaise. On se permet de dire du n'importe quoi? A n'importe qui? Courage Mme et bonne chance à la présidentielle du 30 décembre prochain.

Non 2
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
ARTICLE Précédent : Violences sexuelles en RCA: la RDC va rester «attentive et solidaire»
AUTOUR DU SUJET

Invalidation des députés de l'opposition : la Cour constitutionnelle rectifie les erreurs...

Politique ..,

Invalidation des députés nationaux AABC: la colère de Julien Paluku

Politique ..,

Une requête à la Cour constitutionnelle contre la validation de Thomas Luhaka, Marie-Ange...

Politique ..,

« Les récentes décisions de la Cour constitutionnelle nuisent à un climat politique apaisé...

Politique ..,