mediacongo.net - Actualités - Scrutin reporté dans quelques circonscriptions : un report qui pourrait profiter au président Kabila



Retour Politique

Scrutin reporté dans quelques circonscriptions : un report qui pourrait profiter au président Kabila

Scrutin reporté dans quelques circonscriptions : un report qui pourrait profiter au président Kabila 2018-12-26
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/12-decembre/24-30/kabila-meeting-partisans-29-juillet-2016-art70.jpg -

Plusieurs scénarios, tous allant dans le sens d’un maintien au pouvoir du président Joseph Kabila, circulaient à Kinshasa suite à l’annonce d’un report partiel, à mars 2019, des élections prévues dimanche en République démocratique du Congo (RDC).

Le mandat du président Kabila a expiré le 19 décembre 2016 mais un arrêt controversé de la Cour constitutionnelle l’a autorisé à se maintenir en place jusqu’à l’entrée en fonction d’un successeur élu. « Le président de la République reste en fonction jusqu’à l’installation effective du nouveau président élu », stipule la Constitution de 2006. Certains redoutent qu’il ne se maintienne encore au pouvoir grâce à un nouveau report des élections.

Un premier scénario envisage une invalidation de la présidentielle par la Cour constitutionnelle du fait de la non participation aux élections des circonscriptions de Beni et Butembo (Est), théâtre d’une épidémie d’Ebola et de tueries de civils, et à Yumbi (Ouest), une localité touchée par une soudaine éruption de violences communautaires. Sont en effet concernés 1.256.177 électeurs (sur les 40 millions inscrits) dans ces quatre circonscriptions.

Le président Kabila bénéficierait dans ce cas d’un nouveau « glissement » - bien que la Commission électorale ait annoncé mercredi la prestation de serment du président de la République élu en date du 18 janvier prochain.

Un deuxième scénario imagine que la Cour constitutionnelle demande le report général des scrutins, initialement prévus en décembre 2016, puis en décembre 2017 et qui ont été reportés du 23 au 30 décembre – sauf dans les quatre circonscriptions en crise des provinces du Nord-Kivu et du Mai-Ndombe, où ils auront lieu en mars, selon le Ceni. Là encore, le chef de l'Etat actuel devrait rester en fonction pour assurer l’intérim.

Un troisième scénario s’appuie sur une révolte de la population en invoquant l’article 64 de la Constitution, qui stipule : « Tout Congolais a le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la présente Constitution. »

Le régime congolais pourrait alors décréter que cette situation de « troubles et d’insécurité » rend impossible les élections aux dates prévues. Joseph Kabila pourrait alors rester au pouvoir au nom de la sécurité publique et la continuité de l’Etat...


Belga / MCP, via mediacongo.net
7893 suivent la conversation
23 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Musa | G14FZFF - posté le 27.12.2018 à 14:04

Kabila degage. Tu es illegal cela il ya 3 ans tu ne veut pas organiser les elections puisque tu veut GLISSER apres le 30 Decembre 2018. Le peuple Congolais dit NON. Tu vas nous tuer 80 millions tous le 30 Decembre 2018. ce pays n'appartient pas a ton pere Christophere Kanambe le Rwandais. Ce pays appartient a tous les Congolais. Kabila tu dois partir par FORCE...

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 27.12.2018 à 12:01

gmk | 72T1Y3Q - posté le 27.12.2018 à 04:10 tu dois apprendre à bien faire le calcul. Le total des enrôlés c'est 40 million et plus et non 4.3 million comme tu viens d'extrapoler. Voilà comment tu induis la population en erreur avec de faux chiffres

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RDC | HGR9S94 - posté le 27.12.2018 à 10:47

KABILA AZA MUTU PASI YA MAMAN.......

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | X6TWO2P - posté le 27.12.2018 à 09:31

Mes chers compatriotes! c'est du piege que le groupe de Kanambe veut tendre pour se pereniser au pouvoir. La vigilance. Kanambe est a bout de sa force et a deja epuisé toutes les stratégies. il ne restait que celle ci pour que la population entre en guerre et sur la rue pour decreter l'etat d'urgence et ne pas organiser les elections. Malheuresement ils ont mal monté. La proximité lors des campagnes etait plus que celle qui devait etre lors des elections; les eleves vont a l'ecole tous les jours on a pas empeché, les eglises, les cultes, les marchés ou les gens sont toujours en contacts chaque jours sont opérationnels. Tout ce la contredit leurs décisions. Raison pour laquelle...

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
nabavuna | EKY4MXQ - posté le 27.12.2018 à 07:46

le préavis de kabila est épuisée, il est au aboi, kikiekie, les stratégies malveillante ne tiennent plus debout.

Non 4
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
nabavuna | EKY4MXQ - posté le 27.12.2018 à 07:43

kabila va à kigali laise le congo aux congolais.

Non 3
Oui 24
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Octave August | 5LJB1U9 - posté le 27.12.2018 à 06:27

Détrompe-toi, Sieur Journaliste. Ce ne sont que des Scénarios. Le Grand Mouton Noir, du reste Galeux, n'est pas Josué pour arrêter le Soleil. Un Soir sera son Dernier Soir.

Non 2
Oui 29
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PAPA WA ROMA 666 | UI11G4O - posté le 27.12.2018 à 05:53

Mampuya | T6L7OKA - posté le 27.12.2018 à 01:02

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PAPA WA ROMA 666 | UI11G4O - posté le 27.12.2018 à 05:50

Il ne restera jamais, car [CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIMEE POUR CAUSE D'INCITATION AU MEURTRE] . , il y aura la guerre plus que celle de 1998

Non 2
Oui 36
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lualaba | 2JZPIHM - posté le 27.12.2018 à 05:23

Chaque chose a son temps, Mobutu a fait la pluie et le beau temps kabila c'est son tour mais je crois que lui finira très mal que Mobutu n'oublions pas que Dieu existe car les fetiches de kabila seront aneantit suite à nos pleurs un jour, la RDC un pays des surprises, congolais ne desesperez pas laissez les agir.

Non 3
Oui 34
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
gmk | 72T1Y3Q - posté le 27.12.2018 à 04:10

les congolais estimés à plus 10millions depuis 2004 selon vos statistiques jusqu'en 2018 toujours 10millions et la ceni en a enroulé que 4300.000hab,béni butembo,yumbi trois villes seulement naanga parle de 1200.000hab qui ne vont pas voter donc le reste du pays ne compte que 3100.000 électeurs, dommage que ce médiocre de naitre ds ce pays,quelle moyenne a-t-il utilisé 3%du pays représente 1200.000 d'électeurs et 97%territoire représente 3100.000hab pays de merde

Non 1
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo aux Congolais | YXCHNW4 - posté le 27.12.2018 à 03:26

Donc kabila massacre nos freres afin de rester au pouvoir?

Non 1
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 27.12.2018 à 01:02

(suite) Du point de vue politique ce qui est ridicule c'est ce que ,ces memes politiciens qui demandaient le nettoyage du fichier électoral, pour des raisons farfelus ( élimination des 10 millions des congolais). Maintenant devant un problème sèrieux comme Ebola, on nous parle de plus 1 millions d'èlecteurs en moins cela devient un scandale, cela devient tout d'un coup un problème. Nangaa n'a aucun intéret à èvoquer l'èbola, puisque toute la communauté médicale mondiale, peut dire, c'est un faut problème.

Non 12
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 27.12.2018 à 00:54

Inès Ekanga postè le 26.12.2018 a 23:49 Nous ne pouvons pas tout mettre en politique. Dans cette région il y'a l'ebola oui ou non ? S'il y'a ebola, cela veut dire tous les instituts des malatties infestieuses sont en alerte (Avers, paris, Atlanta eecc), y compri l'OMS. Les experts,des journalistes etrangers peuvent ils aller là? les gvts. de ces experts demandent l'avis à l'OMS, pas seulement au gvt.de RDC. dans le cas ou l'oms donne un avis défavorable, ces experts, journalistes n'y vont pas , puisque personne ne peut assumer la responsabilité d'une eventuale contamination. C'est une règion à haut risque sanitaire. C'est l'oms qui s'occupe des épidemies dans le monde.

Non 26
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
INÈS ÉKAGA | BQ5MKVQ - posté le 26.12.2018 à 23:49

MAMPUYA, tu parle aujourd'hui de l'OMS qui est une organisation internationale et tu ne pense plus à l'ingerance dans le processus électoral congolais? Vous nous faites vraiment pitié, vous les kabilistes pour vous maintenir au pouvoir vous êtes prêt à tout.Mais le peuple Congolais aussi est prêt à tout pour vous faire partir

Non 2
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
INÈS ÉKAGA | BQ5MKVQ - posté le 26.12.2018 à 23:44

MAMPUYA, tu parle aujourd'hui de l'OMS qui est une organisation internationale et tu ne pense plus à l'ingerance dans le processus électoral congolais? Vous nous faites vraiment pitié, vous les animistes. Pour vous maintenir au pouvoir vous êtes prêt à tout.Mais le peuple Congolais aussi est prêt à tout pour vous faire partir

Non 1
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 26.12.2018 à 22:43

Sont les journalistes et les observateurs ètrangers qui ne veulent pas amener l'Ebola chez eux, vous avez besoin d'une pendemie ? vous voulez passer de l'èpidemie à une pendémie ? L'incoscience du congolais et de l'homme noir est parfois dramatique ,sans limite.

Non 30
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
El KiLonda | NG3OZR7 - posté le 26.12.2018 à 22:32

c'est triste tout ce qui se passe ds ce pays, vraiment triste c'est de la dictature pure et simple

Non 2
Oui 30
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lamuka Cach | WI8R65B - posté le 26.12.2018 à 22:22

Comment la campagne électorale a été menée dans ces coins Beni, Butembo et Yumbi sans problème... Nangaa ! Le FCC te trompe... Nous, la population de Beni et de Butembo nous acceptons de nous déplacer pour aller voter même à Goma... Martin Fayulu Président au 30/12/2018.

Non 3
Oui 38
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CPI-RDC | 76X4ZEZ - posté le 26.12.2018 à 21:51

C'est qui est sûr avec ou sans élections Kabila avait réfléchi et prévu de rester au pouvoir. Pour nous distraire il a accepté de ne pas briguer un troisième mandat. Mais il n'a jamais imaginé un seul instant qu'il sera ex-president.

Non 2
Oui 50
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?

L'HISTOIRE reteindra que la RDC a eu un regime d'aventuriers et ds anti-patriotes jamais connu en afrique. L'HEURE DE VERITE S'APPROCHE MONSIEUR LE COMEDIEN CHANCE ELOKO PAMBA.

Non 0
Oui 38
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 26.12.2018 à 21:45

Mampuya | T6L7OKA - posté le 26.12.2018 à 21:20 Mampuya | T6L7OKA - posté le 26.12.2018 à 21:16 La question la plus simple est celle de savoir qui a poussé Nangaa à cette décision. A mon avis il est possible cela soit sous indications de l'OMS. Peut etre il y'a des obsevateurs, et journalistes Etrangers Africains qui ne veleunt pas aller dans ces endroits. Ebola est une maladie èpidemique très dangereuse. Dans le cas ou l'OMS contredit Nangaa alors cela a un sens , dans le cas contraire garder vos émotions.

Non 28
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 26.12.2018 à 21:43

Une analyse bete, tendant vouloir provoquer une èmotion aux petits ésprits. Combien des journalistes ou observateurs étrangers qui veulent aller dans ces endroits ? L'article 64 n'a aucun sens s'il s'agit de kabila. plutot a un sens l'application à ceux qui se proclament déjà vainqueur, ou qui rèfuse dèjà l'hpothèse de Shadary vainqueur.

Non 31
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Environnement : Qui en veut réellement à Eve Bazaiba, vice-premier ministre en charge de l’environnement ?
AUTOUR DU SUJET

La Gambie élit son prochain président, à l'ombre de l'ex-dictateur Jammeh et du Covid

Afrique ..,

Gambie: dernière ligne droite avant l'élection présidentielle

Afrique ..,

Gambie : dernière ligne droite avant la présidentielle

Afrique ..,

La CENCO craint des élections "contestées" suite à la "politisation" de la CENI

Politique ..,