mediacongo.net - Actualités - "La Cour suprême n'a pas privé Khalifa Sall de ses droits civiques" (Avocat)



Retour Afrique

"La Cour suprême n'a pas privé Khalifa Sall de ses droits civiques" (Avocat)

"La Cour suprême n'a pas privé Khalifa Sall de ses droits civiques" (Avocat) 2019-01-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/12-decembre/24-30/khalifa_ababacar_18_0189.jpg -

Khalifa Ababacar Sall peut toujours concourir pour le suffrage des sénégalais le 24 février prochain. Sa candidature ne serait nullement entachée par l'arrêt de la Cour suprême rendu public ce jeudi matin. L'un de ses avocats, Me Seydou Diagne a tenu à faire comprendre et insiste sur le fait que les magistrats n'ont pas fait application de l'article 34 du code de procédure pénale.

Il n’y a pas eu de surprise à la Cour suprême ce jeudi matin. Les décisions de la Cour d’Appel et celles de la Cour correctionnelle ont été confirmées. En effet, tous les moyens de recours ont été rejetés par les magistrats de l’une des plus hautes juridictions du Sénégal.

Toutefois, une lueur d’espoir apparaît dans cet arrêt si l’on en croit à Me Seydou Diagne. « Nous avons deux lectures très importantes. La première c’est que la Cour suprême n’a pas fait application des dispositions de l’article 34 en privant Monsieur Khalifa Sall de ses droits civiques. La Cour n’a pas décidé de l’interdiction des droits civiques. Une information que nous tenons à porter à l’attention du public », a-t-il déclaré.

Et de préciser encore : « Cela veut dire que Khalifa Ababacar Sall jouit encore de tous ses droits civiques et politiques qu’il peut être candidat et qu’il n’a pas été privé et condamné à une privation de ses droits civiques ». 

"Nous allons faire une procédure de rabat d'arrêt"

L'avocat a également annoncé qu'avec ses autres collègues qui assurent la défense de Khalifa Sall, ils vont entamer "une procédure de rabat d'arrêt, pour annuler la décision de la Cour suprême. Mais encore et surtout l'arrêt de condamnation qui a été prononcé par la cour d'Appel de Dakar et le tribunal correctionnel".


pressafrik/ MCP, via mediacongo.net
186 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Exposition Toutankhamon : une immersion dans le mystère d’un jeune pharaon éphémère
AUTOUR DU SUJET

Présidentielle au Sénégal: alea jacta est, place au vote

Afrique ..,

Présidentielle au Sénégal le 24 février: quels candidats, quel contexte et quels enjeux ?

Afrique .., Dakar, Sénégal

Sénégal - Présidentielle : les deux principaux opposants définitivement hors course

Afrique .., Dakar, Sénégal

Sénégal : réactions à la révocation du maire de Dakar, Khalifa Sall

Afrique ..,