mediacongo.net - Actualités - Nigeria : Boko Haram attaque trois bases militaires 


Retour Afrique

Nigeria : Boko Haram attaque trois bases militaires

Nigeria : Boko Haram attaque trois bases militaires 2019-01-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/01-janvier/01-06/nigeria_soldats_19_00001.jpg Abuja, Nigeria-

Des soldats nigérians patrouillant le nord de l’État de Borno, le 5 juin 2013. Quentin Leboucher, AFP

Boko Haram a attaqué au moins trois bases militaires dans le nord-est du Nigeria, sans faire de morts. Ces derniers mois, le groupe jihadiste a intensifié ses opérations contre des militaires tuant plusieurs dizaines de soldats.

Des combattants du groupe de l'État islamique en Afrique de l'Ouest (ISWAP), une faction de Boko Haram, ont envahi trois bases militaires dans le nord-est du Nigeria, situées dans l'État de Borno, ont indiqué à l'AFP, mercredi 2 janvier, des sources militaires et des membres des milices combattant aux côtés de l'armée.

Mardi, "ils ont d'abord délogé des soldats à un poste de contrôle à Kimba, près de Biu... Ils ont ensuite pris le contrôle d'un autre poste à Sabon Gari, à cinq kilomètres de là", a affirmé un officier de l'armée nigériane.

Les jihadistes ont également attaqué une autre base à Wajirko, selon un membre des milices dans la région.

Des "soldats submergés"

Boko Haram a intensifié ces derniers mois ses attaques contre des cibles militaires dans les États de Borno et de Yobe, prenant d'assaut des bases militaires et tuant plusieurs dizaines de soldats.

Lundi, ils s'en étaient pris à des militaires dans le village de Buni Gari, dans l'État voisin de Yobe, occasionnant "des pertes", a déclaré un officier de l'armée. "Les soldats ont été submergés et forcés de battre en retraite après de violents combats avec les terroristes", a-t-il ajouté.

Revendication

L'ISWAP a revendiqué ces attaques, affirmant avoir tué 14 soldats et en avoir pris un autre en otage, selon le Centre américain spécialisé dans la surveillance de la mouvance jihadiste (SITE).

L'armée nigériane a également affirmé avoir perdu un hélicoptère, lors d'une tentative des combattants jihadistes de s'emparer d'une autre base, mercredi à Damasak, sans plus de précisions.

La semaine dernière, les jihadistes de Boko Haram ont pris le contrôle de la ville stratégique de Baga, un important port de pêche sur le lac Tchad.

L'insurrection jihadiste, qui a débuté au Nigeria en 2009, a fait au moins 27 000 morts et provoqué une grave crise humanitaire avec 1,8 million de déplacés.


AFP / France 24 / MCP, via mediacongo.net
312 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Risque d’épidémie d’Ebola en Tanzanie
AUTOUR DU SUJET

Nigeria : l’ancien président Goodluck Jonathan soupçonné de corruption

Afrique .., Abuja, Nigeria

Nigeria : démobilisation de près de 900 enfants soldats luttant contre Boko Haram

Afrique .., Abuja, Nigeria

Nigeria : 10.000 déplacés de Boko Haram ont besoin d'aide urgente (ONU)

Afrique .., Abuja, Nigeria

Nigeria : un immeuble s'effondre à Lagos, faisant craindre plusieurs victimes

Afrique .., Abuja, Nigeria