mediacongo.net - Actualités - Didier Reynders candidat déclaré au poste de secrétaire général du Conseil de l'Europe




Retour Monde

Didier Reynders candidat déclaré au poste de secrétaire général du Conseil de l'Europe

Didier Reynders candidat déclaré au poste de secrétaire général du Conseil de l'Europe 2019-01-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/01-janvier/07-13/reynders_didier_18_0000.jpg -

Le ministre des Affaires étrangères, des Affaires européennes et, depuis un mois, de la Défense, Didier Reynders (MR), s'est déclaré candidat comme secrétaire général du Conseil de l'Europe, une fonction qui sera vacante le 1er octobre prochain, a-t-il indiqué lundi à l'agence Belga, confirmant une information de la VRT.
 
"La procédure est en cours, je me suis décidé", a-t-il affirmé, tout en prévenant que cette candidature serait examinée par les 47 membres du Conseil de l'Europe, dont le siège est à Strasbourg, en vue d'une décision en juin prochain.

"Cela dépendra des élections"

"C'est une opportunité qui peut se présenter", a déclaré le chef de file du MR bruxellois. "Cela dépendra des élections", a-t-il poursuivi en faisant référence aux scrutins législatifs, régionaux et européens du 26 mai prochain. Didier Reynders ne sait donc pas encore s'il quittera la politique nationale pour occuper pleinement une fonction internationale. "Cela fait déjà longtemps qu'il cherchait un poste au niveau international", explique le politologue à la VUB, Dave Sinardet. "En 2014, il avait de fortes chances de devenir Commissaire européen mais c'est finalement Marianne Thyssen (CD&V) qui a été désignée par le gouvernement fédéral puisque le MR a obtenu, avec Charles Michel, le poste de Premier Ministre". 

"Il a sans doute assez de supports pour espérer gagner cette élection"

Selon la sénatrice belge, Petra de Sutter (Groen), le ministre des Affaires étrangères n'a pas posé sa candidature sur un coup de tête, bien au contraire : "Cela fait trois ou quatre mois que nous entendons parler d'une possible candidature de Didier Reynders à ce poste", nous explique-t-elle. "Il a certainement tâté le terrain. Il a sans doute assez de supports pour espérer gagner cette élection". Un avis partagé par Dave Sinardet : "Dans ce genre de nomination, il y a déjà une sorte de consensus à l'avance".  

Le chef de la diplomatie belge a indiqué avoir été approché par plusieurs de ses collègues du Conseil de l'Europe. Il a aussi rappelé avoir beaucoup travaillé au cours des trois dernières années pour la mise sur pied, tant au sein de l'Union européenne qu'au sein de l'"Europe des 47", d'un système d'analyse de l'Etat de droit. "Il faut savoir que c'est un poste de la plus haute diplomatie. C'est le secrétaire général du Conseil de l'Europe qui est, par exemple, chargé de parler des droits de l'homme avec Vladimir Poutine", ajoute Petra de Sutter. 

Une autre personne se serait également portée candidate à ce poste sans qu'on n'en connaisse l'identité. Le dépôt des candidatures sera officiellement clôturé ce 10 janvier. 

En quoi consiste cette fonction ? 

Si Didier Reynders est élu, il prendra la tête du Conseil de l'Europe à ne pas confondre avec le Conseil européen. Le Conseil de l'Europe est une organisation internationale centrée sur la protection des droits de l'homme, le renforcement de la démocratie et la prééminence du droit en Europe. Il est constitué d'une Assemblée parlementaire et d'un Comité des ministres. Il rassemble 47 Etats membres, chacun représenté par leur ministre des Affaires étrangères. Didier Reynders fait donc partie de ce Comité des Ministres, l'organe exécutif du Conseil de l'Europe, en qualité de ministre belge des Affaires étrangères. Le secrétaire général du Conseil de l'Europe est élu pour 5 ans. Ce mandat peut être renouvelé une seule fois. Depuis le 1er octobre 2009, c'est Thorbjørn Jagland qui occupe cette fonction. 

Par ailleurs, le Conseil de l'Europe fait face à une triple crise, selon une expression utilisée par M. Reynders lui-même en mai dernier. Une crise à la fois "éthique", avec l'affaire de corruption qui ternit son Assemblée parlementaire (APCE), "politique, avec la permanence de conflits non résolus et l'avènement de nouveaux foyers de tensions géopolitiques", mais aussi "financière", avec le non-paiement de sa contribution par la Russie, sanctionnée pour l'annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée en mai 2014 et le conflit dans le Donbass, et la réduction abrupte de la sienne par la Turquie.

Certains Etats, en particulier l'Azerbaïdjan, refusent en outre d'appliquer des décisions de la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH). M. Reynders avait évoqué la création d'un "groupe de ministres" pour trouver des solutions.

La Belgique avait assuré de novembre 2014 à mai 2015 la présidence tournante du Comité des ministres du Conseil.


RTBF /MCP via mediacongo.net
319 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Australie : près d'un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
AUTOUR DU SUJET

Didier Reynders pousse pour un recomptage de voix en RDC

Politique ..,

Présidentielle: Didier Reynders attend les conclusions des observateurs avant de prendre une...

Politique ..,

Didier Reynders : "La démocratie, ce n'est pas seulement organiser des élections"

Politique ..,

La communauté internationale accorde ses points de vue sur l’attitude à tenir vis à vis de...

Monde ..,