mediacongo.net - Actualités - Ebola : près de 17 décès et 24 nouveaux cas confirmés en deux jours



Retour Santé

Ebola : près de 17 décès et 24 nouveaux cas confirmés en deux jours

Ebola : près de 17 décès et 24 nouveaux cas confirmés en deux jours 2019-01-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/01-janvier/21-27/ebola_victime_mort_18_00008.jpg -

Plusieurs nouveaux cas confirmés de la maladie à virus Ebola ont été enregistrés ces deux jours, notamment le mardi 22 et le mercredi 23 janvier 2018 dans l'Est de la République démocratique du Congo. D'après le bulletin d'informations publié par le ministère de la Santé en RDC, près de 24 nouveaux cas confirmés ont été enregistrés dont 17 décès dans différentes zones de santé en 48 heures.

La situation épidémiologique pour la journée de mardi 22 janvier a révélé que 10 nouveaux cas confirmés de la maladie ont été répertoriés, dont 7 à Katwa, 2 à Vuhovi et 1 à Oicha ; 11 nouveaux cas de décès confirmés, dont 4 décès communautaires à Katwa, 7 décès dans les centres de traitement d'Ebola : 3 à Katwa, 3 à Butembo et 1 à Beni ; 1 nouvelle personne a été déclarée guérie et sortie du CTE de Butembo.

La situation du mercredi 23 janvier se présente de la manière suivante : 14 nouveaux cas confirmés, dont 9 à Katwa, 2 à Mangurujipa, 1 à Biena, 1 à Butembo et 1 à Kayina ; 6 nouveaux cas de décès confirmés, dont 4 décès communautaires : 2 à Katwa et 2 à Mangurujipa ; 2 décès dans les CTE : 1 à Butembo et 1 à Beni ; 1 nouvelle personne guérie sortie du CTE de Butembo.

Enterrements dignes et sécurisés

Renforçant davantage l’engagement de l’église catholique dans la riposte contre l’épidémie d’Ebola, Monseigneur Melchisédech Sikuli Paluku, l’évêque du diocèse de Butembo-Beni, a demandé aux prêtres, aux religieux, aux agents pastoraux et aux fidèles de son diocèse de strictement respecter une série de mesures par rapport à la célébration des funérailles chrétiennes.

Dorénavant, la célébration des funérailles dans les églises paroissiales est conditionnée à la présentation d’une attestation de prélèvement médical, aussi appelé « SWAB ». Il s’agit du prélèvement d’un échantillon de salive de la personne décédée qui est alors testée au laboratoire pour déterminer si la personne était contaminée par le virus Ebola.

Les accompagnateurs des malades qui portent le Saint Sacrement à domicile ou dans les structures sanitaires doivent s’assurer de l’état des malades et prendre toutes les dispositions nécessaires pour éviter que l’administration du Saint Sacrement ne soit une source de contamination ou propagation de l’épidémie.

En cas de résistance d’une famille ou d’un quartier face à ces nouvelles mesures, le service pastoral sera momentanément suspendu, comme cela est d’ailleurs déjà arrivé dans certaines paroisses.

Pour rappel, Monseigneur Melchisédech Sikuli Paluku avait lancé, en décembre dernier, la campagne « Famille Sans Ebola », un projet qui s’inscrit dans le cadre de la campagne citoyenne « Ebola Pas Chez Moi ».

Incident sécuritaire à Komanda (Ituri)

Le dimanche 20 janvier 2019, une altercation a éclaté entre un motard et des agents de santé placés à un poste de contrôle sanitaire dans la zone de santé de Komanda. Après avoir refusé de se laver les mains et de se soumettre au contrôle de température, le motard a essayé d’agresser les agents de santé. Les agents de police, présents sur les lieux, ont alors arrêté le motard. En signe de protestation, un groupe de motards a décidé de s’attaquer au poste de contrôle sanitaire, à la base de vie des agents de la riposte et au bureau de la coordination de la riposte à Komanda. Heureusement, grâce à l’intervention rapide de la police, les dégâts matériels sont infimes avec quelques chaises cassées au niveau du bureau de la coordination. Au total, deux agents de la riposte ont été légèrement blessés, conclut ce document officiel.


MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
1348 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Equateur : la surveillance de la tuberculose impactée négativement par la Covid-19 et Ebola

Santé ..,

Ebola au Nord-Kivu : “D’ici-là, nous pouvons sortir de l’auberge” (Ministre provincial...

Santé ..,

Butembo : 2 personnes guéries d'Ebola quittent du CTE

Provinces ..,

Ebola : un cas de guérison signalé à Butembo

Santé ..,