mediacongo.net - Actualités - États-Unis : à quatre ans, il joue de la batterie et impressionne les internautes



Retour Insolite

États-Unis : à quatre ans, il joue de la batterie et impressionne les internautes

États-Unis : à quatre ans, il joue de la batterie et impressionne les internautes 2019-01-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/21-27/justin_wilson_19_0214.jpg -

Justin Wilson II

À peine âgé de quatre ans, Justin Wilson II est déjà une star sur Internet. Ses vidéos, dans lesquelles il joue de la batterie, atteignent des centaines de milliers de vues et suscitent de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Son compte Instagram et sa chaîne YouTube, nommés babyboydrummer, comptent respectivement 286 000 et 5 400 abonnées.

Sur YouTube, avec sa tante, l’enfant de quatre ans a sorti la chanson ABC Jam, qui cumule près de 190 000 vues, soit sa vidéo la plus virale sur le réseau social.

Un premier album disponible

Justin Andrews Wilson II, ou BabyBoyDrummer est un enfant plein de détermination, comme en témoigne une citation que l’on peut lire sur son site internet : « Sois un patron, va de l’avant. Pas d’histoires, pas de bagarres ». Jouant de la batterie depuis ses 18 mois, l’artiste a délivré, en 2018 son premier projet musical LJ’s World, avec le label de Wilson World Records, sur les plateformes de streaming.

 

 

À propos de cet album, le jeune artiste révèle sur son site que c’est « une collection de chansons créées pour aider LJ (surnom de l’enfant) à passer sa journée. Des chansons amusantes ont été créées pour à peu près toutes les activités : manger, changer une couche, soigner ».

Passionné depuis sa naissance

Selon la mère du jeune artiste, « sa passion pour la musique a commencé dans le ventre ». Il tapotait en rythme lorsqu’elle tapait du doigt sur son ventre et bougeait quand elle chantait.

Babyboydrummer a reçu une éducation musicale particulière de la part de son père, un « musicien accompli ». Selon le site internet du jeune artiste, son père « s’assurait qu’il était exposé à des mélodies et des rythmes complexes, renonçant souvent aux comptines et créant une playlist quotidienne de musique classique et jazz ».

Ouest-France / MCP, via mediacongo.net
279 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : L’incroyable histoire du tardigrade réveillé après plus de 30 ans de congélation
left
ARTICLE Précédent : Russie: un haut responsable arrêté pour avoir démonté et revendu une autoroute