mediacongo.net - Actualités - Le président João Lourenço suggère des accords avec la RDC dans le domaine de sécurité 


Retour Politique

Le président João Lourenço suggère des accords avec la RDC dans le domaine de sécurité

Le président João Lourenço suggère des accords avec la RDC dans le domaine de sécurité 2019-02-05
Economie
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/02-fevrier/04-10/tshisekedi_felix_lourenco_luanda_19_005.jpg Luanda-

Les présidents congolais Felix Tshisekedi et angolais João Lourenço

La République démocratique du Congo (RDC) et l’Angola ne devraient pas négliger la sécurité de la vaste frontière commune (plus de 2.500 km), a affirmé le président angolais João Lourenço. Il s’est exprimé lundi 4 février dans une conférence de presse, tenue à Luanda, après l’entretien privé qu’il a accordé à son homologue congolais Félix Tshisekedi.

Selon lui, les deux pays devraient avoir des accords dans les domaines de la sécurité, de l’ordre public et de la migration.

João Lourenço espère que les deux pays passent d'anciennes intentions à des projets concrets.

Selon le président angolais cité par l’Agence ANGOP (Angola presse), si les énormes ressources minérales « sont exploitées avec des investissements réciproques dans les deux pays, le taux de chômage peut réduire. »

Il a aussi évoqué la nécessité de réorganiser les échanges commerciaux, en général, et le commerce transfrontalier, en particulier.

João Lourenço a exprimé son intérêt pour discuter et négocier l'approvisionnement en énergie électrique aux provinces angolaises de Cabinda et du Zaïre et d’autres régions frontalières, à partir de la RDC.

L’homme d’État angolais propose de mieux exploiter les chemins de fer de Benguela (CFB) et le port de Lobito, afin de faciliter l’exportation des minerais du Katanga vers les marchés internationaux et d’ouvrir des portes aux importations en RDC.

João Lourenço a souligné que les deux pays pouvaient partager leurs expériences afin de surmonter les problèmes d'infrastructures, d'électrification, d'industrialisation et du chômage.

Le président angolais estime que les deux pays avaient beaucoup à offrir l’un à l'autre, avec des gains réciproques et permettant de relever de nombreux défis communs.

Il s'agit de la première visite à l'étranger de Felix Tshisekedi, après son investiture au poste de président de la RDC le 24 janvier dernier.

Felix Tshisekedi, cinquième président de la RDC, âgé de 55 ans, est le leader de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le plus grand et le plus ancien parti d'opposition en République démocratique du Congo.

Après l’Angola, le président Félix Tshisekedi s’est rendu à Nairobi, au Kenya. C’est le deuxième pays qu’il visite.


Okapi / MCP via mediacongo.net
1501 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Doddy | A42R97N - posté le 06.02.2019 à 11:21

FATSHI vit et engage la RDC, l'autre et ses fidèles ont gagné sur Facebook, sur TV5 et France 24 où ils organisent les journées ville mortes. Nous vivons une opposition Congolaise la plus faible de tout les temps. Je demande à cette dernière de multiplier les stratégies pour devenir aussi forte.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 06.02.2019 à 07:24

C'EST UN USURPATEUR. Tous ces pays l'ont nie' au depart. Ne vous consolez pas. IL EST ILLEGITIME et il le connait. Il connait par quell moyen il est LA. Peut etre par AMNESIE selon SHEKOMBA kiekiekiekiekiekie

Non 9
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
OURAGAN | RBEPVWD - posté le 05.02.2019 à 21:35

tout les pays reconnaissent FELIX comme président légitime de la RDC les jaloux vont maigrir

Non 5
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa