mediacongo.net - Actualités - Tribalisme : « On est en train de fleurter avec quelque chose qui pourrait mettre en péril toute la nation congolaise » Sindika Dokolo 


Retour Diaspora

Tribalisme : « On est en train de fleurter avec quelque chose qui pourrait mettre en péril toute la nation congolaise » Sindika Dokolo

Tribalisme : « On est en train de fleurter avec quelque chose qui pourrait mettre en péril toute la nation congolaise » Sindika Dokolo 2019-02-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/02-fevrier/11-17/sindika_dokolo_congolais_debout_019_01.jpg -

Intervenant le dimanche dernier à l’émission Face à Face de la radio Top Congo Fm, l’homme d’affaires congolais et initiateur du mouvement citoyen le Congolais débout, Sindika Dokolo, a invité tous les congolais en particulier les hommes politiques à s’abstenir des propos incitant à la haine tribale.

Il estime que de tels propos peuvent mettre le pays par terre en créant une situation qui sera hors contrôle et mettra « en péril toute la nation congolaise ».

« La condamnation du tribalisme est fondamentale, c’est la pierre angulaire sans laquelle on risque d’avoir une dérive de la violence qui risque de sortir du contrôle des élites, des responsables politiques. C’est important que toutes les personnes qui ont une voix s’imposent une autocensure. Tous les propos qui incitent à la haine tribale doivent être légiférés et les gens devraient être punis pour avoir tenu ces propos. On sait souvent en politique on a une base. Une base qui n’est souvent pas très instruite, pas très formée, très émotionnelle. De ce point de vue là, on doit savoir que lorsqu’on tient certains propos même si ces propos en soi n’ont pas tendance à provoquer de la haine tribale, ils ont tendance à provoquer une réaction qui n'est pas contrôlée ensuite par la base. Il doit avoir un grand travail de responsabilité de toutes les élites congolaises et on doit se rendre compte qu’on est en train de fleurter avec quelque chose qui pourrait mettre en péril toute la nation congolaise », a dit l’initiateur du mouvement citoyen Le Congolais débout.

Outre Sindika Dokolo, plusieurs acteurs politiques comme ceux de la société civile, ont condamné les propos incitant à la haine tribale constatés après la publication des résultats de l’élection du 30 décembre dernier consacrant la victoire de Félix Tshisekedi.

Djodjo Vondi
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
2668 suivent la conversation
7 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

PAPA WA ROMA 666 | UI11G4O - posté le 11.02.2019 à 14:09

MUZITO sera devant la justice pour répondre de ses actes incitant la population à la haine tribale, il faut que le PGR fasse un mandat immédiat pour entendre MUZITO

Non 8
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 11.02.2019 à 13:54

Le tribalisme est une argument utilisé par ceux qui veulent éviter toute forme de critique.Et il devient aussi une arme pour ceux qui veulent déstabiliser leur adversaire.Sorti de là,je me rappelle d'un directeur de campagne mettant en garde son électorat du kivu à ne pas voter pour un homme du Bandundu,des propos indignes d'un homme politique qui voulant stigmatiser la Cenco,critique l'abbé Nshole,"frère" de Fayulu,une ex première dame stigmatisant les kasaiens,des populations de Mbuji-mayi criant leur refus d'un candidat et j'entends des chants indigne à la sortie d'un meeting à Sainte Thérèse.Qui est innocent????

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
In God We Trust | DXQNBPE - posté le 11.02.2019 à 13:25

Bien dit!!

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 11.02.2019 à 12:42

Il y a partout le phénomène tibalisme. En Belgique il met en face le wallon et le flammand; au Rwanda, le hutu et le tushi. Dans un pays où 450 tribus se côtoient, il ne suffit pas de dire qu'on va neutraliser ceux qui font des déclarations tribalistes. Le tribalisme est toujours dans les actes qu'on pose: favoritisme tribale pour ceci et pour cela. C'est là le signe du tribalisme.

Non 8
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 11.02.2019 à 12:18

DOKOLO ne convainc dans ses analyses, à une époque,il avait bénéficié de l'ora de Moise puis rien du tout. Commence par investir en RDC en lieu et place de donner le travail aux angolais.

Non 9
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ARC EN CIEL | YUJJCNO - posté le 11.02.2019 à 11:57

OUI FRÈRE DE SANG CE NE QUE LA BASSESSE DANS UN CERTAIN GROUPE D' ACTEURS POLITIQUE UNE RÉACTION DE COMPLEXES

Non 3
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CONGOLAIS | FW3XAJ3 - posté le 11.02.2019 à 11:56

Les pro lamuka vos réactions.

Non 7
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France