Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 08 avril 2024
mediacongo
Retour

Diaspora

RDC : la double nationalité reste une question tabou

2019-02-20
20.02.2019
Société
2019-02-20
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/02-fevrier/04-10/passeport_biometrique_rdc_19_0214.jpg -

La décision de la Direction générale de migration (DGM) d’octroyer d’un visa d’entrée de trente jours aux étrangers d’origine congolaise est un pas dans la bonne direction. En effet,  elle permet de faciliter ou d’alléger les conditions d’obtention de ce précieux sésame tant réclamé par la diaspora même si le vrai débat est éludé depuis plus de trois décennies.

La note circulaire mettant en vigueur le visa d’entrée de trente jours aux étrangers d’origine congolaise remonte au 16 février. Officiellement, il est question d’alléger les conditions d’obtention des visas d’entrée en faveur d’étrangers d’origine congolaise. Lors de nombreuses circonstances dont les tables rondes, la diaspora n’a pas raté une seule occasion pour évoquer l’urgence de mettre en œuvre une telle décision. Pour autant, elle ne fait qu'effleurer une problématique bien plus profonde pour le pays qui a refusé à ce jour d’aborder la question de la double nationalité.

Comme le renseigne la DGM, un visa de trente jours est accordé au niveau des postes frontières et frontaliers à tout Congolais naturalisé mais désireux de revenir ou de venir en République démocratique du Congo (RDC). Il l’obtiendra moyennant des frais qui devraient s’établir à quatre-vingt-dix dollars américains. Des instructions dans ce sens ont été données à la police des frontières, la police de la chancellerie et celle des finances pour la stricte observance de la nouvelle décision. Pour autant, il revient au demandeur de prouver sa nationalité soit par un patronyme faisant partie du patrimoine culturel congolais, soit par la présentation d’un acte de naissance, d’un ancien passeport ou tout autre document faisant foi.

Pour un analyste de la vie congolaise, cela peut paraître facile à mettre en œuvre, du moins sur le plan de la théorie, mais il n’est pas aussi simple de prouver sa nationalité dans un environnement aussi tracassier où la moindre erreur sera mise à profit par l’administration pour bloquer le processus. L’on soulève aussi d’autres types de difficultés réelles, notamment le cas des enfants naturalisés étrangers portant les noms de leurs parrains. Dans ce genre de situation, il est nécessaire de prendre en compte l’acte de naissance du demandeur.

Un sujet toujours en débat

Pour autant, cette décision contribue à relancer la question de la double nationalité. Pour certains observateurs, elle ne doit pas continuer à envenimer autant le climat politique. En effet, pour les uns, le pays a besoin d’une main d’œuvre spécialisée pas toujours disponible. Ils rappellent que les nations les plus fortes se sont bâties autour de l’immigration.

La RDC ne peut prétendre échapper à la règle. Pour d’autres, plus sceptiques, la question de la nationalité est très complexe car elle va permettre aux étrangers de profiter des richesses nationales. Bien entendu, leur regard est rivé particulièrement sur le Kivu à cause de la résurgence des tensions causées par un passé commun avec certains pays limitrophes et la gestion des ressources naturelles. Le pays compte bien des personnalités de souche nilotique dont la nationalité reste très controversée.

Toute la susceptibilité autour de cette question s’explique par le drame qui s’est joué et qui se joue dans l’Est de la RDC. Pour une troisième opinion, plus réservée sur cette question, le pays doit évoluer avec son temps. Il faut ratisser large au lieu de ne se contenter que d’une petite économie qui ne sert finalement que des intérêts propres. Selon elle, il y a une expertise en jeu et de l’argent à gagner. Le vrai débat, conclut-elle, est juste de mettre en œuvre une bonne vision politique de développement.


Adiac-Congo / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 14 commentaires
8692 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Province du Kwango e @XG2YWI8   Message  - Publié le 21.02.2019 à 00:19
ceci concerne ouragan, tu es ou?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 20.02.2019 à 20:33
...reviendront en congolais, y compris, avec noms d'emprunt pour masquer leurs nationalité française, belge, etc.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 20.02.2019 à 20:28
...tant pis ce que dit la loi, que la nationalité congolaise est une et unique. On a vu les Badibanga, les Olly Ilunga, Kanku, Kande, etc, enfreindre cette loi. LA confrérie luba, quelqu'un l'a fait remarqué quelque part est une communauté qui n'est pas sédentaire dans sa culture et facilement cette communauté, le diamant ayant aidé, est partie en masse dominant de loin leurs concitoyens parfois à 6 parsonnes sur 10, étant de l'udps à 90% dans leurs demande d'asile. Et donc, que vous l'aimez ou pas, monsieur Mputu, les milliers de ces luba si pas millions, y compris leur progéniture souvent nombreuse.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 20.02.2019 à 20:06
M'enfin monsieur Serge Mputu! Votre nom vous situe soit au Kongo central, soit dans le grand Bandundu et même dans le grand Kasai. Prenons que vous êtes de ce dernier coin; et prenez que durant 37 ans, votre communauté ethnique (ici luba, et l'Udps, vous avez déambulé en exil y compris pour profiter du statut de réfugié qui était facilité par les milliers de cartes de membre de l'udps et lettres de témoignages de toutes sortes; et maintenant vous (votre communauté, vous êtes au pouvoir. Laurent Désiré Kabila avait fait autant avec ses baswahili de Tanzanie et amis Rwandais et Ougandais, etc. Vous ramerez au pays les exilés de votre communauté éthnique, tant pis ce que dit la loi. On a déjà vu les Badibanga, les Olly Ilunga, Kanku, Kande, Gecoco Mulumba, etc.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mbrocambro @H3PQ9WP   Message  - Publié le 20.02.2019 à 19:31
Les USA est un des rares pays dont la source de la nationalite est basee sur une croyance a une ideologie commune qui etait etablie par les 1ers colons et qui est engravee dans la constitution; ils parlent tous une seule langue. Mais au congo on a plusieurs tribus Mobutu a essayer d'unifier avec l'authenticite mais beaucoup plus d'efforts doivent etre fait pour que les pesenteurs trop negatifs du tribalisme et nepotisme soient erradiques et que au top la nation soit definie par l'appartenance au congo et l'ouverture a toute persone qui veut contribuer a la prosperite du congo et au congo seulement sans faille et allegiance aux autre nations.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mbrocambro @H3PQ9WP   Message  - Publié le 20.02.2019 à 19:24
C'est bizarre que au Congo on raisone 100 ans en arriere, le probleme d'immigration aux USA c'est l'immigration illegale mais tous les jours des milliers des personnes deviennent Americains et contribuent a la puissance de ce pays, c'est pourquoi les pays xenophobes comme la chine et la russie n'egaleront jamais les usa et la RDC doit copier le bon example car nos richesses resteront a jamais dans le sol si il nya pas des cerveaux capables pour les valorises et distribuer ces richesses aux autres.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme! @ET86R2M   Message  - Publié le 20.02.2019 à 16:05
Ne nous leurons pas sur cette question de DOUBLE NATIONALITÉ, MIEUX LA RÉCONNAÎTRE D'ABORD AUX CONGOLAIS NÉS EN RDC ET À LEURS ENFANTS et ensuite la reconnaître à toute personne qui MARIERA UNE CONGOLAISE OU QU'UN CONGOLAIS MARIERA et ensuite pourquoi pas la donner(même avec condition=possibilité de la perdre)à un ÉTRANGER QUI LA DEMANDERA! Car l'illusion n'est pas bonne: REGARDONS NOS NEUF VOISINS: vouloir ou pas ils exploitent nos richesses comme ils veulent!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Serge Mputu @8ZUB9AY   Message  - Publié le 20.02.2019 à 15:58
On a deja assez de problemes comme ca Regardez ce qu'il s'est passe a Yumbi, Tshikapa, Dibaya, l'Est du Congo en general au cours de ces trois dernieres annees: du tribalisme, les conflits communautaires et des rebellions sans fin Et qu'on vienne ajouter, le fardeau des binationaux: non c'est, imprudent Beaucoup de binationaux: voient le Congo comme un eldorado, ou se faire de l'argent Et ensuite ils investissent cet argent gagne au Congo, dans leur pays d'adoption Non! On ne veut pas une haitisation ou une liberianisation de notre nation Regardez ce probleme entre blancs et noirs americains, aux Etats-Unis Les beurs, les blacks, contre les blancs, en France Les juifs egalement! Non. Si ils y tiennent: alors il y aura un referendum.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Serge Mputu @8ZUB9AY   Message  - Publié le 20.02.2019 à 15:20
On ne va pas accepter que ce debat de nationalite soit confine seulement au niveau des juristes. Non! Il y devra y avoir une reflexion et un debat referendaire Notre peuple doit se prononcer! Pas les elites uniquement. Mais toute la population!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Serge Mputu @8ZUB9AY   Message  - Publié le 20.02.2019 à 15:15
La nationalite de la republique democratique du Congo restera une seule et unique Et l'on va pousser dans ce sens Ou bien, vous etes congolais, ou bien, vous ne m'etes pas Les congolais qui se sont naturalises, c'est leur choix qu'ils ont fait. Ils sont libres de le faire Mais porter deux nationalites concurrentes: non! Vous faites le choix! En Europe et aux Etats-Unis: l'immigration etrangere est carreement devenue source de guerre civile! Pas deux nationalites! Une seule! Pour notre pays Si ils tiennent de changer: on exigera une reflexion referendaire On posera la question au peuple congolais, pas aux juristes uniquement! A notre peuple!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 20.02.2019 à 14:27
Je disais que tout pays en désordre politique, tout le monde y compris venant des pays voisins en profite. Rwandais,ougandais, tanzaniens, etc, ouest-africains, etc, et sans blague même un noir américain a demandé l'asile en tant que congolais. Tous ces gens, avec leur naturalition ont donc un passeport qui les désigne comme originaire de la RDC. La majorité c'est pour s'en servir loin de la RDC ; mais, n'empêche que certains tenteront de débarquer en RDC pour une raison ou une autre.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
In God We Trust @DXQNBPE   Message  - Publié le 20.02.2019 à 13:30
C'est bien dit, Salima! Certains propos repris dans cet article ressemblent à ceux tenus par Trump ici lorsqu'il parle de l'immigration

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 20.02.2019 à 12:36
Il faut juste se rendre compte que 90/100 personnes qui font annuellement des transferts d'argent au pays sont des 'étrangers d'origine congolaise'. C'est sur base de leurs nationalités adoptées où ils se trouvent que ces gens tant bien que mal trouvent qui un emploi, qui font un business pour gagner cet argent. En plus, ces gens ont laissé leur coeur au Congo d'où ils ont mené une bataille sans relâche pour que le desordre et exploitation du pays cessent. IL FAUT JUSTE UNE LOI DU TYPE QUI EXISTE DANS DES PAYS COMME LE RWANDA OÙ LE RWANDAIS EST ET RESTE RWANDAIS OÙ QU'IL EST DANS LE MONDE, Y COMPRIS SÀ PROGÉNITURE. Bien sûr, un pays en désordre tout le monde en profite: ainsi, des non-congolais/es y compris ceux/celles qui partent des pays voisins et plus loin ont demandé l'asile avec des documents congolais et ont obtenu un séjour à l'étranger en tant que tel. Les congolais/es eux-même ont fait autant, beaucoup étant partis via des pays comme l'Angola. C'est donc de la mathématique et pas la moins facile.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @FUQKGCP   Message  - Publié le 20.02.2019 à 12:05
Le fait de ne pas donner la nationalité congolaise aux étrangers ne les empeche pas de piller nos richesses. Mieux vaut accepter officiellement un homme dont votre fille est amoureuse pour bien le controler plutot que de le rejeter farouchement, il finira par engrosser votre fille ou la prendre ilégalement. Nos richesses ne sont richesses que lorsqu'elles sont entre les mains des autres, qu'est ce que nous faisons des richesses qui sont totalement en notre possession? La politique d'exclusion ne paye pas,voilà ce que la RDC est devenue plusieurs années après que les belges soient partis

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant France: Bruno Tshibala est allé se recueillir sur la tombe de Mitterrand
left
Article précédent Elikia M’Bokolo : la Belgique rattrapée par son passé colonial

Les plus commentés

Politique Noël Tshiani Muadiamvita : ‘‘La Constitution actuelle empêche la RDC d’aller vite vers le développement’’

19.04.2024, 16 commentaires

Politique Spéculation autour du rôle de Maman Marthe : « Elle incarne la vision prophétique du parti, UDPS, devant guidé l’action politique du Président de la République. » ( Lisanga Bonganga)

19.04.2024, 15 commentaires

Société Justice : l'ancien vice-ministre des Hydrocarbures condamné à 20 ans de prison

17.04.2024, 14 commentaires

Economie Acquisition de concession arable à Brazza par le Rwanda : une arme de destruction économique aux portes de Kinshasa (Analyse d'André-Alain Atundu)

18.04.2024, 11 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance