mediacongo.net - Actualités - Réouverture de la Maison Schengen: le CNARC salue le dégel entre l’UE et Kinshasa 


Retour Politique

Réouverture de la Maison Schengen: le CNARC salue le dégel entre l’UE et Kinshasa

Réouverture de la Maison Schengen: le CNARC salue le dégel entre l’UE et Kinshasa 2019-02-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/02-fevrier/25-28/maison_schengen.jpg -

Les relations diplomatiques entre le pouvoir de Kinshasa et l’Union Européenne (UE) sont en phase d’harmonisation. La signature d’un accord intervenu entre la Belgique et la RDC qui vise la réouverture de la Maison Schengen à Kinshasa, a été bien perçue au sein de la classe politique congolaise. Pour le président du Congrès national africain pour le réveil du Congo (CNARC), Aimé-Pascal Mongo, cet accord est un signal fort qui augure un climat de détente entre le gouvernement et ses partenaires traditionnels

Le président de la République FélixAntoine Tshisekedi s’active pour le réchauffement des relations diplomatiques et de coopération avec les partenaires traditionnels de la RDC. Conformément à son discours d’investiture, le nouveau locataire du Palais de la Nation s’est penché sur la question de la réouverture de la Maison Schengen à Kinshasa, fermée depuis plus d’une année.

A cet effet, un accord a été signé, le vendredi 22 février 2019, entre la RDC et l’Union européenne représentée par la Belgique pour la réouverture de la Maison Schengen, une institution, entre autres, mise en place par l’UE pour effectuer les services consulaires des Congolais désirant se rendre dans l’espace Schengen. La nouvelle de cet accord, plutôt bien accueilli, par l’ensemble de l’opinion congolaise n’a pas laissé sans mot, le président du parti politique « Congrès national africain pour le réveil du Congo» (CNARC), Aimé-Pascal Mongo Lokona.

Pour ce dernier, le dégel des relations entre la RDC et l’UE est un signal fort qui augure un climat de détente entre le gouvernement et ses partenaires traditionnels. « C’est une très grande joie pour le peuple Congolais. Nous avons tous observer comment ce dernier a souffert pour obtenir des titres de voyages pour l’espace Schengen. La RDC n’a pas, aujourd’hui, intérêt à rester en conflit avec ses partenaires traditionnels.

Le président de la République a vu juste pour la réouverture de cette espace qui est, en fait, une manière de détendre les relations de confiance crispées, depuis peu, avec nos partenaires extérieurs », a-til déclaré. C’était à l’issue d’une réunion interne d’évaluation du processus électoral dans sa globalité, tenue samedi 23 février 2019 au siège national du parti dans la commune de Limete à Kinshasa. 

S’agissant de la question liée aux trente premier jours de l’action du Président de la République, le président du CNARC estime, pour sa part que le bilan est prometteur.

« Le président Tshisekedi a r éussi à se faire élire deuxième vice-président au niveau de l’Union africaine. Il a, par la même occasion, su convaincre et à faire reconnaitre aux partenaires que sont, entre autres, nos voisins directs, la légitimité de son élection à la magistrature suprême, car personne n’ignore les contestations qui ont lieu à l’issu de la publication des résultats. Cependant, à ce jour, il y a une ac calmie terrible et ce chapitre est derrière nous. La restitution du reliquat d’une mission effectuée par le chef de l’Etat est, aussi, un geste élogieux par lequel le président imprime sa marque de gestion. C’est un signal fort à tous ceux qui pensent qu’ils peuvent se jouer de l’argent du trésor public. Et donc, le bilan est, jusque-là,  quand même positi f. Je l’encourage pour tous ce qu’il a faits », a indiqué Aimé-Pascal Mongo Lokona.

Ce dernier a exhorté le président de la République à prêter une oreille attentive aux problèmes sociaux (grèves et revendications) qui méritent impérativement d’être résolu. Car, estime-t-il : « Ces personnes qui grèvent ne le font pas par simple plaisir de le faire. Ils sont en train de réclamer leur droit. J’exhorte le président à se pencher sur cette question ».

Invoquant le déroulement des législatives du 30 décembre 2018, le président du CNARC a réaffirmé sa confiance en la Cour constitutionnelle auprès de qui, il a déposé sa requête en vue d’être rétabli dans ces droits comme élu national de la circonscription d’Inongo dans la province du Maï-Ndombe. 

Joyce Kalala
Le Potentiel / MCP, via mediacongo.net
1258 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mampuya | T6L7OKA - posté le 25.02.2019 à 23:11

erratum:vente des visa non de passeports.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 25.02.2019 à 22:56

Mampuya | GFNVXBG - posté le 25.02.2019 à 18:17 Il y'a la Brexit,forme de manifestation contre l'organisation UE. Partout en Europe des manifestations des peuples contre les bureaucrates de l'UE. Le congolais va s'agenouiller auprès de cet organisme en disant pour amégliorer les rapports avec l'Europe, quand le Congo a maintenu ses rapports avec chaque Etat d'Europe. L'EU en tant que organisme ne fairà jamais le lobby pour le Congo, en dèhors de la vente des visas. A moins que ses hommes de main ( de la Belgique) n'arrivent pas au pouvoir.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 25.02.2019 à 18:17

Il y'a la Brexit,forme de manifestation contre l'organisation UE. Partout en Europe des manifestations des peuples contre les bureaucrates de l'UE. Le congolais va s'agenouiller auprès de cet organisme en disant pour amégliorer les rapports avec l'Europe, quand le Congo a maintenu ses rapports avec chaque Etat d'Europe. L'EU en tant que organisme ne fairà jamais le lobby pour le Congo, en dèhors de la vente des passeports. A moins que ses hommes de main ( de la Belgique) n'arrivent pas au pouvoir.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

CAN 2019 : Seth Kikuni appelle au respect du contrat signé avec la FECOFA

Sport ..,

Le président de la FECOFA invite les Léopards à un sursaut d’orgueil face à l’Egypte à...

Sport ..,

Recensement en RDC : chronique d’un fiasco

Politique ..,

CAN Egypte 2019 : des supporters particuliers pour encourager les Léopards

Sport ..,