mediacongo.net - Actualités - Manifestations avant et après les élections : le BCNUDH a enregistré 141 cas de violations des droits de l’homme causant la mort d’au moins 20 personnes



Retour Société

Manifestations avant et après les élections : le BCNUDH a enregistré 141 cas de violations des droits de l’homme causant la mort d’au moins 20 personnes

Manifestations avant et après les élections : le BCNUDH a enregistré 141 cas de violations des droits de l’homme causant la mort d’au moins 20 personnes 2019-02-28
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/02-fevrier/25-28/abdoul_aziz_thioye_19_000.jpg -

Abdoul Aziz Tshioye, Directeur du BCNUDH

Selon le Bureau conjoint des Nations-Unies aux droits de l’homme (BCNUDH), 141 cas de violations des droits de l’homme ont été enregistrés durant les manifestations qui ont émaillé la période pré électorale et post électorale en RDC, causant la mort d’au moins 20 personnes, 62 blessés et 371 arrestations. Ce bilan a été présenté le mercredi 27 février à Kinshasa par le directeur du BCNUDH, Abdoul Aziz Thioye.

A en croire, le directeur du BCNUDH, l’annonce du report de la publication des résultats provisoires des élections du 30 décembre dernier par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a occasionné des manifestations dans la province du Kasaï et dans la province de la Tshopo.

« Celles-ci ont été violemment réprimées par les forces de l’ordre, en particulier au Kasaï et dans la province de la Tshopo », a-t-il dit.

Il poursuit « les manifestions qui ont suivi les résultats annoncés le 10 janvier et contestés par le candidat Fayulu, notamment dans l’Equateur, Katanga, Kinshasa, dans le Kwilu et dans la province de Tanganyika ».

Le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme en RDC (BCNUDH) a également annoncé qu’il publiera son rapport sur les violences à Yumbi, dès la semaine prochaine.

Djodjo Vondi
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
652 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Zemira | 4SRZTHP - posté le 28.02.2019 à 14:48

Ils se contentent de compter les morts sans poursuivre les auteurs (intellectuels et exécutants) qu'ils connaissent très bien. La Monusco les couvre alors les mêmes sicaires de Kabila ont exécuté Zaidan Catalan et Michael Sharp. Ouste, bande d'incapables.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 28.02.2019 à 14:31

BOÎTE ENREGISTREUSE!

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Élections locales: des obstacles demeurent

Société ..,

Elections: la Symocel plaide pour la modification du mode des élections des gouverneurs et...

Société ..,

Beni: 150 policiers en formation pour la sécurisation des élections du 31 mars

Provinces .., Beni, Nord-Kivu

Contentieux électoraux : Acaj dénonce « d’énormes pressions » sur les juges

Société .., Kinshasa