mediacongo.net - Actualités - Abehasse Hattie : « Je ne me vois jamais travailler à l’étranger, je compte servir mon pays »



Retour Femme

Abehasse Hattie : « Je ne me vois jamais travailler à l’étranger, je compte servir mon pays »

Abehasse Hattie : « Je ne me vois jamais travailler à l’étranger, je compte servir mon pays » 2019-03-01
Diaspora
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/03-mars/01-03/hattie-habeasse-ceremonie-de-proclamation-diplome-mediacongo.png Inde-

Diplômée d'Etat en aviation civile à l'école ITMAT/ISTA et licenciée depuis 2018 en programmation informatique à Teacher's academy/ Bangalore university en Inde, Abehasse Hattie y vit encore pour finir une formation post académique.

Soucieuse d'être parmi les femmes de valeur et innovante à travers le monde, Abehasse Hattie Tukuzu, ne rêve pas travailler à l'étranger comme certains jeunes Congolais. Elle compte rentrer dans son Congo natal pour partager les connaissances acquises pendant toute sa période d'apprentissage en Inde. Une façon pour elle de contribuer à la construction de son pays dans le domaine de la technique et de l'informatique.

« Je rêve de voir un jour une femme à la primature » 

Ambitieuse et dynamique, la jeune ingénieure pense qu’il n y a aucune différence entre l'homme et la femme sur le plan intellectuel. Tout ce que l'homme peut accomplir, la femme le peut aussi. "Arrêtons la discrimination à l'égard de la femme congolaise. Je crois en ses potentialités et valeurs qui peuvent contribuer au développement de notre beau pays", renchérit-elle.

Elle dit n'est pas être d'accord avec les personnes qui soutiennent l'adage kinois « Mwasi atongaka mboka te » (La femme ne peut développer une nation).

« C'est faux et archifaux. C’est un débat creux. La femme possède tous les atouts nécessaires pour diriger et exceller. C’est une pensée que nous devons bannir pour permettre à la femme de sortir de ce complexe d’incapacité », insiste-t-elle.

Sans hésiter, elle invite les jeunes filles congolaises qui trainent encore les pas de pouvoir se lancer dans la course, de prendre courage et d'oser, car elles ont une pierre à apporter dans la société.

« Je demande aux nouveaux dirigeants de pouvoir donner la chance à la femme congolaise afin qu'elle exprime son talent à tous les niveaux. Je rêve de voir un jour une femme à la primature », espère Abehasse Hattie Tukuzu.

Daniel Aloterembi
MEDIACONGO PRESS / mediacongo.net
2464 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Salima | TTYVYQL - posté le 01.03.2019 à 14:37

ABEHASSE HATTIE (TUKUZU)!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 01.03.2019 à 11:37

Bonne idée. Je valide!!

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KIMIA | AIPB2BX - posté le 01.03.2019 à 10:52

Vous devez vous battre comme les européennes et américaines ont fait, la femme congolaise aime la facilité, les faveurs, des raccourcis, les points sexuellement transmissibles

Non 6
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwetu | KPA9K2V - posté le 01.03.2019 à 10:13

La femme doit aussi entreprendre et non toujours à la quette de la facilité.

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
ARTICLE Précédent : Violences sexuelles en RCA: la RDC va rester «attentive et solidaire»
AUTOUR DU SUJET

Kongo-Central : sensibilisation des femmes et des filles à la formation professionnelle

Femme ..,

Mois dédié à la Femme : âgée de 22 ans, Daniella Mulasi est l'initiatrice d’une usine de...

Science & env. .., Kinshasa

Journée internationale de la femme : une opportunité en or pour les couturiers à Kinshasa...

Style et Beauté .., Kinshasa

Mois de la femme : le pagne officiel du 8 Mars présenté par la ministre du Genre

Femme .., Kinshasa