mediacongo.net - Actualités - Butembo: Médecin sans frontières suspend ses activités liées à Ebola



Retour Santé

Butembo: Médecin sans frontières suspend ses activités liées à Ebola

Butembo: Médecin sans frontières suspend ses activités liées à Ebola 2019-03-02
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/03-mars/01-03/msf-butembo-beni-ebola.jpg -

Une équipe de MSF à Butembo. (© Twitter @MSFcongo)

Médecin sans frontières (MSF) se dit contrainte de suspendre ses activités liées à la maladie à virus Ebola dans la ville de Butembo (province du Nord-Kivu). Cette décision a été prise après l'attaque de deux centres de traitement d'Ebola( CTE) dans cette ville la semaine écoulée. Il s'agit du CTE de la zone de santé de Katwa et celui de l'ITAV, qui est un grand centre de la zone de santé de Butembo.

Une partie du centre de Butembo incendié. Photo prise le 28 février 2019. (© Bienvenu Lutsumbi/France24)

MSF se dit affectée par cette situation traumatisante et se voit dans l'obligation de suspendre les activités dans la ville de Butembo jusqu'à nouvel ordre. Cette décision a été rendue publique ce vendredi 01 mars 2019 à Butembo.

D'après MSF, aucun membre du personnel n'a été blessé mais les attaques ont été traumatisantes pour les patients, leurs proches et le personnel soignant qui s'y trouvaient au moment de l'attaque. L'ONG se dit triste du décès du proche d'un patient lors de l'attaque de Katwa et de deux patients lors de celle de Butembo.

Après la destruction des deux Centres de traitement Ebola (CTE), la seule structure de prise en charge des patients encore fonctionnelle dans la ville est le centre de transit (CT) situé dans l’enceinte de l’hôpital général de référence de Katwa, indique le ministère de la santé.

Une partie incendiée du centre de Katwa. Photo prise le 25 février 2019. (© Bienvenu Lutsumbi/France24)

Initialement destiné à prendre en charge les patients suspects en attente des résultats de leurs tests de laboratoire, le CT a été légèrement réaménagé pour pouvoir accueillir les patients confirmés venant des deux CTE détruits. La gestion du CT a été immédiatement reprise par le ministère de la Ssanté, en collaboration avec l’OMS et UNICEF, afin d’assurer la continuité de la prise en charge des patients.

Les médecins, infirmiers et hygiénistes travaillant dans les CTE et le CT sont tous des agents de santé locaux vivant dans la région. Malgré le choc des derniers événements, nombreux sont revenus à leur poste pour continuer à faire avancer la riposte contre Ebola.

Le CT a une capacité de 35 lits. Suite au transfert de tous les patients qui étaient au CTE de Butembo, le CT accueille actuellement 31 patients, dont 12 cas confirmés et 19 cas suspects. Tous les cas confirmés qui avaient pris la fuite lors de l’attaque du CTE de Butembo ont été retrouvés et sont hospitalisés au CT. Dès ce samedi , 10 lits complémentaires seront ajoutés pour augmenter la capacité du CT. Les équipes logistiques ont commencé leur travail d’évaluation des dégâts matériels dans les deux CTE attaqués afin de lancer les travaux de réhabilitation de ces structures le plus rapidement possible, ajoute le communiqué de presse du ministère de la santé.

Pendant ce temps, la maladie continue de se propager et à causer des morts dans les zones de santé de Katwa et de Butembo dans la ville du même nom. Butembo a dépassé Beni en terme de chiffres des cas confirmés et des décès.

Pour ces deux zones de santé seules, le cumul des cas fait état de 328 cas et 210 décès d'Ebola ,selon les dernières statistiques publiées par la cellule de communication du ministère de la santé publique en RDC.


MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
884 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Le Congo d'abord | UVCW7WI - posté le 02.03.2019 à 08:30

C'est triste !

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Ebola : le seuil des 1.000 cas franchi !

Santé ..,

Ebola : un cas confirmé à Bunia, une des grandes villes de l’Est

Santé ..,

Ebola : 77 agents de santé atteint de la maladie depuis le début de l’épidémie au Nord-Est...

Santé ..,

Ebola: le virus signalé dans la localité de Soleniama en Ituri

Provinces ..,