mediacongo.net - Actualités - Miss Rambo enflamme la toile avec le clip "Envol"



Retour Musique

Miss Rambo enflamme la toile avec le clip "Envol"

Miss Rambo enflamme la toile avec le clip "Envol" 2019-03-04
Femme
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/03-mars/04-10/20190228-nim669-1de1-1.jpg Kinshasa-

Seulement cinq jours après sa publication, le 23 février, la vidéo où l’on découvre la plantureuse chanteuse lancée par le label Koffi central affichait déjà plus de quatre-vingt-douze mille vues et suscite actuellement une vive polémique parmi les internautes.

Miss Rambo dans un extrait d’Envol

L’intérêt que suscite Miss Rambo augure un avenir prometteur pour sa carrière. La nouvelle chanteuse n’en est pourtant qu’à son premier single. Plus de quatre-vingt-douze mille vues pour une novice, ce n’est pas courant pour les Kinois.

La belle aux formes généreuses a un atout indéniable : sa voix. Plusieurs de ceux qui l’avaient jusque-là entendue à la radio, le week-end dernier, croyaient avoir affaire à Laurette La Perle, disparue de la scène depuis un certain temps.

En effet, avec ce timbre qui s’apparente à celui de l’interprète de "Gigolo", elle s’est attiré la sympathie des mélomanes. Et, les quelques intrusions de Cindy le Cœur dans la chanson ont fait le même effet sur les internautes qui ont applaudi cette collaboration sur un morceau qu’ils trouvent à leur goût. La palme revient, d’ailleurs, presque tout de suite à Koffi Olomide que l’on félicite d’avoir réussi à produire un aussi bon résultat avec cette première sortie de Miss Rambo.

Néanmoins, parmi les critiques à l’encontre de la chanson, certains dénoncent qu’elle soit une adresse amoureuse à un garçon à peine adolescent, Del Pirlo Mourinho, en l’occurrence l’un des fils de Koffi Olomide. Dès lors, des mélomanes se demandent s’il était vraiment utile que la main mise de Mopao aille aussi loin. N’aurait-il pas dû se contenter de produire Miss Rambo ? Là encore, plane l’ombre de la star quand on sait que Rambo fait justement partie de ses nombreux surnoms au lieu de lui « imposer », pensent-ils, de chanter en plus sa progéniture. Mais encore, d’aucuns estiment que le diktat est allé trop loin jusqu’à faire adopter à la nouvelle chanteuse le style de Koffi avec des passages carrément rapés.

Plus conciliants, les fans inconditionnels du Quadra Koraman saluent plutôt le génie de leur idole qui est parvenue à tailler Déborah, c’est son véritable nom, au point de lui donner une bien meilleure visibilité que celle offerte au côté de Fabregas à l’époque de "Mascara", le fameux tube rebaptisé "Ya Mado" par le public.

Un accoutrement qui choque

Parlant justement de cet épisode avec Fabregas, l’on reproche à Miss Rambo d’avoir depuis pris quelques kilos de trop et d’avoir osé si ostensiblement exposer ses rondeurs. Il s’en trouve parmi les internautes qui lui font carrément le reproche de n’avoir pas choisi de tenue plus adaptée à sa forte corpulence, trouvant sa mise vestimentaire tout juste trop mal assortie à sa morphologie. Cela choque. Rien n’y fait pour les "Koffiphiles" qui ne l’entendent pas de cette oreille alors même que certains accompagnent cette remarque de conseils bienveillants comme le fait de veiller à son poids pour se garantir une meilleure santé.

Plus minutieuse, les perfectionnistes fashionistas sont allées jusqu’à trouver à redire sur le make up de la chanteuse. Mais l’on sent bien qu’en définitive, il n’y a rien de bien méchant dans les remarques faites à Miss Rambo. Du reste, pour l’ensemble de mélomanes parmi lesquels se sont trouvés des Ivoiriens et des Gabonais, tous fans de son mentor-producteur, il n’y a rien à redire sur l’air où les collaborations de Cindy le cœur ainsi que d’Ibrator, dans le chœur, sont appréciés à juste titre.

Il convient de signaler qu’"Envol" a vraiment la cote, comparé aux précédents titres sortis sous l’estampille de Kofficentral, notamment "Ici on travaille", morceau qui avait réuni l’ensemble de nouveaux talents promus par le label de Koffi Olomide. Par ailleurs, il faut signaler que d’autres titres ont été lancés simultanément avec celui de Miss Rambo qui leur vole définitivement la vedette sur YouTube. Il y a notamment "Eke Mosika" de Jr Marot et "Epasolo" de Serge Muloso, totalisant plus respectivement quarante-trois mille et presque ving-et-un mille vues.


adiac Congo/mediacongo.net
481 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Vient de paraître : « Papa Wemba, la voix de la musique congolaise moderne »
left
ARTICLE Précédent : Une photo de la dépouille Marie Misamu fait des victimes à la morgue de la clinique Ngaliema