mediacongo.net - Actualités - Stigmatisation de la femme: la sénatrice Bijoux Goya s'insurge également contre les propos du gouverneur du Haut-Katanga



Retour Femme

Stigmatisation de la femme: la sénatrice Bijoux Goya s'insurge également contre les propos du gouverneur du Haut-Katanga

Stigmatisation de la femme: la sénatrice Bijoux Goya s'insurge également contre les propos du gouverneur du Haut-Katanga 2019-03-07
Provinces / Sur le net
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/03-mars/04-10/goya-bijoux-senatrice.jpg Lumbubashi-

Le premier citoyen du Haut-Katanga est appelé à présenter des excuses publiques. Le gouverneur du Haut-Katanga, Pande Kapopo a, à travers une vidéo qui a circulé hier mercredi 6 mars sur les réseaux sociaux, affirmé sur un ton ferme que si les hommes violent les femmes, celles-ci font autant en les violant elles-aussi. "C'est le mois de la femme ? Si les hommes sont entrain de violer les femmes, elles aussi les violent. Je vous le dis sincèrement, il y a d'autres femmes qui violent les hommes. Cela, lorsqu'elles les prennent de force", a affirmé Pande Kapopo dans cette vidéo.

Malgré le chahut des femmes présentes au moment de cette déclaration, rejetant énergiquement ces affirmations aux allures rétrogrades, le Gouverneur Pande est resté imperturbable. Des propos qui sonnent comme un véritable pied de nez au mois de mars consacré à la femme. Ces déclarations du gouverneur Pande Kapopo n'ont pas tardé à susciter des réactions. Ils ont été mal accueillis dans plusieurs officines à Kinshasa comme dans le Haut-Katanga. Nombreux y voient le déni des violences faites aux femmes.

La sénatrice Bijoux Goya condamne farouchement ces propos qu'elle qualifie d'irresponsables et d'irrespectueux de la situation des femmes congolaises en particulier et de toutes les femmes du monde de manière générale. "Ces propos du gouverneur Pande sont irresponsables et irrespectueux de la femme. Ils traduisent sa politique inacceptable de stigmatisation de la femme, de la banalisation et de la justification des violences faites à celle-ci", a-t-elle déclaré. 

VIVEMENT DES EXCUSES A TOUTES LES FEMMES

Lisette Fuya, chargée des questions Genre au sein de l'Association pour l'accès à la justice (ACAJ) se dit profondément déçue par les déclarations du gouverneur Pande qui, affirme-t-elle, choquent toutes les femmes de la RDC et du Monde, particulièrement des victimes des violences sexuelles. Elle invite le concerné à présenter des excuses publiques s'il veut échapper à une plainte, tant au niveau national qu'international, pour apologie des crimes contre les femmes et jeunes filles.

Cette défenseur des droits des femmes estime que ces propos du gouverneur Pande Kapopo traduisent la politique inacceptable de son gouvernement provincial consistant à stigmatiser la femme, à justifier et à encourager les actes de violations dont elle est victime. Lisette Fuya saisi cette occasion pour dénoncer la propension pour le gouvernement provincial du Haut-Katanga à banaliser le programme du Gouvernement central sur la question de lutte contre toutes formes de violences faites à la femme et à la jeune fille. 

Orly-Darel Ngiambukulu
Forum des As / MCP, via mediacongo.net
2289 suivent la conversation
9 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

ANONYME | WSR79DE - posté le 07.03.2019 à 14:18

Et quand les femmes exposent leurs parties intimes aux hommes, ce n'est pas pour les attirer à les prendre; n'est-ce-pas là aussi une violence (morale) faites aux hommes ? Qu'en dites-vous les dames ? On ne refuse pas que les hommes violent les femmes, mais c'est aussi vrai que les femmes violent aussi les hommes, soit moralement, soit aussi physiquement. Pourquoi doit-il retirer une parole qui est vraie ? Il n'a pas non plus à présenter des excuses pour cela. Actuellement les femmes pensent qu'elles ont toujours raison alors que c'est faux.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eyovidie | S4RLC4P - posté le 07.03.2019 à 12:49

J'en sais quelque chose moi.Le Gouverneur a totalement raison. Le viol en RDC est un tirage croisé.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eyovidie | S4RLC4P - posté le 07.03.2019 à 12:46

J'en sais quelque chose moi.Le Gouverneur a totalement raison. Le viol es RDC est un tirage croisé.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KATU | JY4LJDR - posté le 07.03.2019 à 12:24

je suis femme je n'appuie pas ce qu'il a dit mais il n'a pas totalement tord

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 07.03.2019 à 12:19

Les mediocres de FCC, il me rapelle celui qui avait dit " MAMA NA YO ". Les produits de Kingakati.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kilulunguz | OJF2RCP - posté le 07.03.2019 à 11:29

Même s'il présentait des excuses ce sera du bout des lèvres. Devant le tollé des femmes il a insisté sur la vérité de sa déclaration et sa légèreté, son indifférence à l'égard de tous ces viols commis dans la ville. Qu'il nous disent combien de femmes militaires ou miliciens violent des hommes à l'Est. Qu'il nous dise combien d'hommes sont violés et violentés chaque mois dans sa province. Sûrement il considère comme viol le fait que les filles lui font les yeux doux quand il leur fait miroiter des billets verts

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
HELLO | MR3X97X - posté le 07.03.2019 à 11:12

Madame vous n'êtes pas informée à propos des violes. Il y a aussi des femmes qui violent d'autres femmes à cause leur position, pourquoi on parle des "LESBIENNES"; Parfois cela commence par viole. Les violes se font à tout niveau.

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
HELLO | MR3X97X - posté le 07.03.2019 à 11:06

C'est que le Gouverneur a dit, c'est la vérité. Quand on parle des violes ce n'est pas seulement à l'égard des femmes : il y a des hommes qui violent les autres hommes, il y a des femmes qui violent les hommes, et les hommes aussi qui violent les femmes. Ce n'est pas un insult. Cette Maman n'est pas informée qu'il y a des femmes qui violent aussi les hommes. surtout quand par exemple une dame face à son cuisinier. c'est vrai cela se fait souvent.

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le livre ouvert | U7NPB7H - posté le 07.03.2019 à 10:51

Madame la sénatrice Bijoux, qu'espérez-vous obtenir d'un médiocre ? RIEN. N'oubliez pas que c'est un gouverneur de l'équipe des médiocres dont a qualifié SE MOSENGO ! Laissons-les continuer à narguer la population. Nous allons bientôt nous occuper d'eux Madame s'ils (les médiocres) ne veulent pas laisser les autres travailler paisiblement.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
ARTICLE Précédent : Violences sexuelles en RCA: la RDC va rester «attentive et solidaire»
AUTOUR DU SUJET

Iran: 3.500 femmes au stade pour un match de foot, une première

Femme ..,

Les femmes du Kongo central reclament un gouverneur femme

Femme ..,

Arabie Saoudite: Les femmes bientôt dans les rangs de l’armée nationale

Femme ..,

« Il faut qu’il paye » : au Mali, les femmes violées par des djihadistes demandent justice

Femme ..,